7ème Station : Jésus tombe et se relève pour la seconde fois

Contemplons

Méditons

Colloque intérieur de Marie :

« Mon Jésus… tout ce que tu as créé semble se liguer contre toi… même la nature… tout semble vouloir te torturer… ce chemin est parcouru d’obstacles… sans grande difficulté pour les bien-portants… mais insurmontables dans ta condition présente… tu es tellement affaibli… et cette Croix est si lourde… comment se peut-il que tu aies pu la porter jusqu’ici ? … Cette foule ne se rendra-t-elle donc pas compte de la force qu’il faut pour la trainer comme tu le fais ? … qui… hormis toi… réduit au même état de faiblesse… parviendrait à porter un tel fardeau ? … Qui ? … Toi, le Créateur du monde, tu veux la porter avec tes seules forces humaines… comprendront-ils un jour que c’est ton amour pour eux qui décuple tes forces ? …

Mon Jésus… tu es plaqué contre le sol… sous cette Croix… j’aperçois la plaie de ton épaule… cette plaie qu’a ouverte cette horrible Croix à force de frottements… Tout mon Cœur en frémit d’effroi… qu’elle me semble profonde ! … douloureuse ! … Mon Jésus, jamais je ne me lasserai de célébrer ton amour pour chacune de tes créatures… mais « qui est l’homme pour que tu penses à lui ? » … pour que tu acceptes un tel abaissement… pour lui… pour son Salut…

Mon Jésus… les efforts que tu fais pour te relever m’arrachent un torrent de larmes… et je ne peux le contenir… Plus encore que de ta souffrance, je m’émeus de la dureté de cœur de toute cette foule… pour qui tu te livres et qui persiste dans son aveuglement… Ne comprendront-ils donc pas que c’est pour eux que tu te relèves ? … que pour eux, il est important que tu ne restes pas à terre mais que tu te relèves ? … Tu les rejoins dans leurs chutes pour les en relever… et s’il est tellement difficile pour toi de te relever de cette seconde chute, c’est parce qu’avec toi, en toi, par toi, tu relèves toutes les âmes tombées dans le péché et qui se laissent sauver par toi ! … Mon Jésus… les âmes sauront-elles jamais jusqu’où t’a porté ton amour ? … Jusqu’à les rejoindre dans leurs chutes ! … et rechutes dans le péché ! … pour les en tirer et leur donner la force de toujours reprendre …. toujours poursuivre leur chemin de Salut….

Mon Jésus… en te considérant à terre… écrasé sous le poids de la Croix… je repense à tes paroles si pleines de miséricorde… « Venez à moi… vous tous qui êtes fatigués… et chargés… et je vous donnerai du repos… Prenez mon joug sur vous… et recevez mes instructions… car je suis doux et humble de cœur… et vous trouverez du repos pour vos âmes… » … oui, mon Jésus… en toi tout n’est que douceur… bonté… patience… longanimité… et si tu tombes encore une fois sur ce chemin, c’est parce que tu as pris sur toi, le lourd fardeau que les hommes ont chargé sur leurs épaules par leurs péchés… pour les en délester… Mon Jésus… comment te rendre tout le bien que tu nous as fait ? …

Père, par Jésus, en Jésus, avec Jésus, je t’offre mes larmes en action de grâce pour ta bonté, ta miséricorde envers tous ces pécheurs qui ignorent jusqu’où tu les aimes… jusqu’à donner ton propre Fils … que tu aimes d’un amour aussi infini que tu l’es toi-même…

Père, accorde à chaque âme de connaitre l’amour qui a présidé à son Salut et d’y répondre par une vie d’enfant de lumière… par une sainteté parfaite… Qu’en chaque âme reluise l’image de Jésus, ton Fils, le Sauveur, le Rédempteur du monde… Amen… Amen… Amen…

Prions

1 dizaine du chapelet (Notre Père… 10 Je vous salue Marie… Gloire au Père…)

O mon Jésus, pardonnez-nous nos péchés, préservez-nous du feu de l’enfer, conduisez au ciel toutes les âmes, surtout celles qui ont le plus besoin de votre miséricorde. (Prière demandée par Notre-Dame de Fatima après chaque dizaine du chapelet.)

Quoi de plus pénible, Vierge Marie, que de voir mourir, souffrir, agoniser son fils. Et vous, Vierge Marie, vous étiez là, fidèle, silencieuse. « Le cœur transpercé par une épée, » vous ne vous êtes pas révoltée et vous avez su accorder à votre Fils votre présence jusqu’au bout. Vous avez accueilli sa demande de devenir notre Sainte Mère du Ciel.

Venez nous soutenir, Vierge Marie, devant les drames, les difficultés, les épreuves de notre route. Apprenez-nous à entrer à l’intérieur, à descendre en nos cœurs et à demeurer fidèles à l’amour de notre Dieu qui jamais ne nous abandonne. Vous, la Pietà, apprenez-nous à avancer sur le chemin de la foi. Amen.

Que par la miséricorde de Dieu, les âmes des fidèles défunts reposent en paix. Amen.

Laisser un commentaire