UN MOIS AVEC L’ARCHANGE SAINT MICHEL : 25ème jour

Statue de saint Michel bénie par le pape François le 5 juillet 2013, jour où il a consacré le Vatican à saint Joseph et saint Michel. Dans l’acte de consécration, le pape François a confié à Saint Joseph « les attentes et les espoirs de l’Eglise » et a prié l’archange Michel de veiller sur le Siège apostolique, de défendre l’Eglise d’une quelconque « machination qui menace » sa sérénité et, enfin, de rendre les hommes « victorieux contre les tentations du pouvoir, de la richesse et de la sensualité. » Dans son discours, il a demandé à l’archange Michel qu’il « nous défende du Malin et qu’il s’en débarrasse. » Le souverain pontife a en effet rappelé que Saint Michel est celui qui lutte pour rétablir la justice divine, qu’il défend le Peuple de Dieu contre ses ennemis et surtout contre son ennemi par excellence, le Diable.

Qui est saint Michel ?

Saint Michel est appelé par l’Eglise « l’ange de la paix. » Il est l’ange de la paix parce que la paix est la séré­nité dans l’âme et parce qu’il contraint les esprits mau­vais à s’éloigner des âmes. Dans sa louange à saint Michel, l’Eglise se sert de trois noms : Chef des armées des cieux, ange de la victoi­re, ange de la paix. Ces trois noms sont synonymes, car combattre contre les démons, les vaincre et procurer la paix ont le même effet. Quel autre que lui mériterait ce titre d’artisan de la paix ? C’est lui qui rétablit la paix dans le ciel, en chassant les anges rebelles qui l’a­vaient troublée, et en ramenant la sérénité au paradis. Saint Michel procure la paix entre l’homme et Dieu. L’Eglise le représente devant le trône de la misé­ricorde divine, implorant le pardon et la pitié. Ce ministère d’apaiser la colère de Dieu et d’implorer son par­don a pour effet la paix et la réconciliation entre l’hom­me et Dieu. Le cœur de l’archange est plein de clémence et de pitié et ne sait désirer que cette paix et cette ré­conciliation ; il travaille aussi, à cause de son grand amour, à porter l’homme à regretter ses péchés et il prie Dieu, en même temps, de ne pas s’irriter. Ainsi, il obtient, par sa prière efficace, la réconciliation et la paix. Il aime pareillement à mettre cette paix dans les foyers et les familles. De même qu’il ne peut supporter la discorde au ciel, ainsi il ne peut voir dans le cœur des hommes l’agitation, les inimitiés, les discordes entre pa­rents et familles ; ses pensées sont des pensées de paix. Celui donc qui désire voir la paix régner entre les parents et les familles, doit invoquer le saint archange et le prier avec confiance.

Ses interventions dans l’histoire des hommes

Martin Drexler, que certains appellent Martin Tourneur est mort en octobre 1902. Il fut le protégé du Chanoine de Bonniot qui l’avait fait employer comme sacristain à Notre-Dame de Paris.  Il eut plusieurs visions du Sacré-Cœur, de la Sainte Vierge et de Saint Michel. Prévenu quand une révélation allait lui être faite, il s’agenouillait, chez lui, devant une statue de Notre-Dame-des-Victoires et entendait la voix de la Mère de Dieu. Il eut aussi des révélations dans l’église Saint-Denis de la Chapelle, où pria Jeanne d’Arc. Martin Drexler répandit un grand nombre de feuilles : « Supplications pour demander l’avènement du Règne du Sacré-Cœur ».  Composée par Martin Drexler, cette prière de supplication obtint l’imprimatur du Cardinal Richard, Archevêque de Paris, et fut publiée avec l’approbation du vénéré prélat. La Sainte Vierge avait déclaré au voyant, que ces supplications obtiendraient le triomphe de l’Église et le salut de la France. La Sainte Vierge lui révéla que ces Supplications (ci-dessous) et la prière à Saint Michel, composée par Léon XIII (appelée petit exorcisme) et récitée chaque jour près la messe, avaient pour effet d’atténuer les châtiments qui nous menacent : « Je suis toute miséricorde, lui dit la Sainte Vierge. Je veux sauver la France, mais il faut prier saint Michel. Si on ne le prie pas, il n’interviendra pas ». 

« Au nom du Sacré-Cœur de Jésus et par l’intercession de Marie Immaculée, très humblement prosternés devint votre Majesté, ô Dieu Tout-Puissant, nous vous supplions de vouloir bien envoyer Saint Michel pour qu’il nous secoure dans notre détresse.  Daignez Vous souvenir, Seigneur, que dans les circonstances douloureuses de notre histoire, Vous en avez fait l’instrument de vos miséricordes à notre égard. Nous ne saurions l’oublier. C’est pourquoi nous Vous conjurons de conserver à notre Patrie, coupable mais si malheureuse, la protection dont Vous l’avez jadis entourée par le ministère de cet Archange vainqueur.  C’est à vous que nous avons recours, ô Marie Immaculée, notre douce Médiatrice, qui êtes la Reine du Ciel et de la terre. Nous vous en supplions très humblement, daignez encore intercéder pour nous. Demandez à Dieu qu’ll envoie Saint Michel et les anges pour écarter tous les obstacles qui s’opposent au règne du Sacré-Cœur dans nos âmes, dans nos familles et dans la France entière. Et vous, ô Saint Michel, prince des milices célestes, venez à nous. Nous vous appelons de tous nos vœux ! Vous êtes l’Ange gardien de l’Église et de la France.  C’est vous qui avez inspiré et soutenu Jeanne d’Arc dans sa mission libératrice. Venez encore à notre secours et sauvez-nous !  Dieu vous a confié les âmes qui, rachetées par le Sauveur, doivent être admises au bonheur du Ciel. Accomplissez donc sur nous la mission sublime dont le Seigneur vous a chargé. Nous plaçons tous nos intérêts spirituels, nos âmes, nos familles, nos paroisses, la France entière, sous votre puissante protection. Nous en avons la ferme espérance, vous ne laisserez pas mourir le peuple qui vous a été confié ! Combattez avec nous contre l’enfer déchaîné et par la vertu divine dont vous êtes revêtu, après avoir donné la victoire à l’Eglise, conduisez nos âmes à l’éternelle Patrie. Ainsi soit-il ».

Prions saint Michel

1 dizaine du chapelet (1 Notre Père, 10 Je vous salue Marie, 1 Gloire au Père)

O mon Jésus, pardonnez-nous nos péchés, préservez-nous du feu de l’enfer et conduisez au ciel toutes les âmes surtout celles qui ont le plus besoin de votre miséricorde.

Seigneur, ayez pitié de nous.

Jésus-Christ, ayez pitié de nous.

Seigneur, ayez pitié de nous.

Jésus-Christ écoutez-nous.

Jésus-Christ exaucez-nous.

Père du Ciel qui êtes Dieu, ayez pitié de nous.

Fils, Rédempteur du monde qui êtes Dieu, ayez pitié de nous.

Esprit-saint qui êtes Dieu, ayez pitié de nous.

Trinité sainte qui êtes un seul Dieu, ayez pitié de nous.

Sainte Marie, priez pour nous.

Saint Michel, priez pour nous.

Saint Michel, chef des neuf chœurs des anges, priez pour nous.

Saint Michel, chef du paradis, priez pour nous.

Saint Michel, prince des milices célestes, priez pour nous.

Saint Michel, victorieux de Satan, priez pour nous.

Saint Michel, ange préféré de Dieu, priez pour nous.

Saint Michel, qui vous tenez près du trône de Dieu, priez pour nous.

Saint Michel, défenseur de l’honneur de Dieu, priez pour nous.

Saint Michel, défenseur des anges, priez pour nous.

Saint Michel, défenseur de la Vierge Marie, priez pour nous.

Saint Michel, défenseur de l’Eglise catholique, priez pour nous.

Saint Michel, défenseur du souverain pontife, priez pour nous.

Saint Michel, défenseur des missions catholiques, priez pour nous.

Saint Michel, défenseur des âmes justes, priez pour nous.

Saint Michel, défenseur de la paix, priez pour nous.

Saint Michel, libérateur des âmes du purgatoire, priez pour nous.

Saint Michel, bon envers les pécheurs convertis, priez pour nous.

Saint Michel, consolateur des affligés et des opprimés, priez pour nous.

Saint Michel, notre intercesseur auprès de Dieu, priez pour nous.

Saint Michel, qui donnez à tous les hommes un ange gar­dien, priez pour nous.

Saint Michel, qui présentez à Dieu nos prières, priez pour nous.

Saint Michel, qui offrez à Dieu nos bonnes œuvres, priez pour nous.

Saint Michel, grand par la foi et la charité, priez pour nous.

Saint Michel, secourable envers les moribonds, priez pour nous.

Saint Michel, qui obtenez aux fidèles la prédestination, priez pour nous.

Saint Michel, terreur des démons, priez pour nous.

Saint Michel, reflet de la divinité, priez pour nous.

Saint Michel, qui exercez sur l’Eglise et le monde votre autorité, priez pour nous.

Saint Michel, force des apôtres et des missionnaires, priez pour nous.

Saint Michel, lumière des docteurs, priez pour nous.

Saint Michel, soutien des martyrs, priez pour nous.

Saint Michel, défenseur des confesseurs de la foi, priez pour nous.

Saint Michel, orné de toutes les grâces et de toutes les vertus, priez pour nous.

Saint Michel, gardien des vierges, priez pour nous.

Saint Michel, bienfaiteur de toutes les âmes, priez pour nous.

Saint Michel, vainqueur de l’enfer, priez pour nous.

Saint Michel, notre guide et notre espérance, priez pour nous.

Agneau de Dieu, qui effacez les péchés du monde, par­donnez-nous Seigneur.

Agneau de Dieu, qui effacez les péchés du monde, exaucez-nous Seigneur.

Agneau de Dieu, qui effacez les péchés du monde, ayez pitié de nous.

Priez pour nous, archange saint Michel, afin que nous devenions dignes des promesses de Jésus-Christ.

Prions

Seigneur Jésus-Christ, sanctifiez-nous par une bénédiction toujours nouvelle et accordez-nous, par l’intercession de saint Michel archange, cette sagesse qui nous enseigne à amasser des trésors dans le ciel et à échanger les biens du temps contre ceux de l’éternité. Vous qui vivez et régnez, avec le Père, dans l’unité du Saint-Esprit, pour les siècles des siècles. Amen.

Saint Michel, archange, défendez-nous dans le com­bat, soyez notre secours contre la malice et les embuches du démon. Que Dieu lui fasse sentir son empire, nous vous le demandons en suppliant. Et vous, prince de la milice céleste, par la vertu divine, refoulez en enfer, Satan et les autres esprits mauvais qui sont répandus dans le monde pour la perte des âmes. Amen. (Léon XIII)

Que par la miséricorde de Dieu, les âmes des fidèles défunts reposent en paix. Amen.

(Sources : Les grandeurs de saint Michel archange, Don Nicola Ricci)

 

UN MOIS AVEC L’ARCHANGE SAINT MICHEL : 24ème jour

La grotte du Gargano

Qui est saint Michel ?

L’amour spécial de saint Michel pour l’Eglise se ma­nifeste surtout dans la protection, la garde et la défense du souverain pontife, qui préside aux destinées de l’Eglise, pasteur des pasteurs, chef visible, centre du catholicisme. Il a la sollicitude de toutes les Eglises ; il a la charge redoutable de sauver tous les fidèles, de veiller sur eux, de les garder, de les diriger vers les pâturages éternels. Si le zèle de saint Michel est grand dans la protection des fidèles, il est encore plus spécial à l’égard de celui qui est le fondement de la foi et le chef des croyants. C’est pourquoi l’archange veille avant tout sur le vi­caire du Dieu Très-Haut, qui est le Christ sur la terre. Considérons avec quel zèle saint Michel a veillé et défendu les pontifes romains. Il délivra des mains d’Hé­rode, de la prison de Jérusalem, saint Pierre, le chef des apôtres. Il lui apparut ensuite à Rome, l’aida et le protégea contre les astuces de Simon le Magicien. Saint Agapit Ier, en 536, fut assisté et encouragé par lui, lors de sa visite à Constantinople, pour persuader Justinien d’éloigner son armée de l’Italie. Avant son départ pour Constantinople, le saint pape implora la protection de saint Michel et se rendit au sanctuaire du mont Gargan. L’archange l’aida à convertir Justinien à la foi, à ré­sister courageusement à l’impératrice Théodora qui ac­cordait ses faveurs aux schismatiques et à sauver Rome. Il protégea saint Grégoire le Grand durant la peste de 590. Il aida le pape Léon IX à résister aux Normands qui s’étaient emparés des Etats Pontificaux. Vaincus, ils firent humblement leur soumission et restituèrent les biens de l’Eglise. Il garda et défendit le pape Calixte II qui, le jour même de la fête de saint Michel, reçut de l’empereur l’as­surance de la paix promise à l’Eglise. L’archange a main­tenu si inflexibles et si fermes les pontifes romains dans la foi, que pas un d’eux n’a erré dans la foi et que tous l’ont conservée intacte à travers les âges.

La hiérarchie de l’Eglise romaine a toujours ho­noré saint Michel pour mériter sa protection. Saint Gélase, pape, voulut aller voir de ses yeux les merveilles de la grotte du mont Gargan ; il institua la solennité de l’ap­parition de l’archange le 8 mai ; celle de la dédicace de la basilique le 29 septembre ; ajouta quelques paroles à la préface de la messe, à la louange des anges, et composa une hymne pour l’office de saint Michel. Le pape Alexan­dre III visita, lui aussi, la basilique du mont Gargan et obtint la victoire contre Frédéric Barberousse.

Ses interventions dans l’histoire des hommes

Lorsque, dans le nouveau monde, les missionnaires im­plantèrent l’Eglise, saint Michel voulut se manifester par diverses apparitions, indiquant chaque fois qu’il est le protecteur de l’Eglise. A quatre lieues d’un petit village, appelé « A Sainte Marie de la Nativité » vivait un Indien, Diégo Lazzer, que l’on savait pieux. Alors qu’il se rendait à une pro­cession en cet endroit, saint Michel lui apparut, et lui ordonna de faire savoir aux villageois que dans le creux d’un rocher, situé entre deux chênes, près du pays, il avait fait couler une source d’eau miraculeuse, qui guérirait toutes les maladies. Mais l’homme n’en dit rien, craignant de ne pas être cru. Quelque temps après, il tomba malade à en mourir, et sans espoir de guérison. Les parents l’assistaient, at­tendant sa mort. Or, la veille de la fête de l’apparition de saint Michel, donc le 7 mai 1631, vers minuit, la chambre fut éclairée d’une grande lumière, qui frappa de stupeur ceux qui s’y trouvaient, et qui s’enfuirent effrayés, aban­donnant le malade. S’étant enhardis, ils pénétrèrent de nouveau dans la chambre, car ils craignaient que la chau­mière de jonc ne prit feu, Mais la lumière s’éteignit et ils trouvèrent le malade comme mort. Peu à peu, il reprit ses sens, ouvrit les yeux et commença à parler. Il leur dit que cette lumière dési­gnait l’apparition de l’archange saint Michel et leur révéla alors l’endroit et la vertu de la fameuse source, comme il lui avait ‘été ordonné. Il leur dit qu’il se sentait bien et qu’il était guéri, que saint Michel l’avait conduit à cette source miraculeuse où le peuple pouvait aller sans crainte. Sa maladie avait été la punition de sa désobéissance. En buvant à cette source, selon l’affirmation de l’ap­parition, les Indiens devaient recevoir de grands bienfaits, trouver la grâce de la foi et de la pénitence de leurs péchés et le recouvrement de la santé en cas de maladie ; lui-même se montrait le premier bénéficiaire de la vertu de cette eau.

Quelques jours après sa guérison, Diégo alla avec son père reconnaître la source, au lieu indiqué par l’archange. Tous deux gravirent les pentes du rocher et en trou­vèrent l’accès facile. L’eau miraculeuse surgissait dans une cavité entre deux chênes. Ils publièrent tous deux la bonne nouvelle aux habi­tants du lieu, leur assurant qu’ils trouveraient dans cette eau la guérison à toutes leurs maladies. De nombreux infirmes se rendirent à la source, en burent l’eau et s’y lavèrent ; tous recouvrèrent l’usage de leurs membres. Diégo tomba encore gravement malade, mais dès que ses parents lui eurent apporté l’eau de la source, il se trouva mieux et fut rendu à la santé. La population prit l’habitude de venir chercher là son eau potable et on l’envoya même loin à des malades. Une église fut érigée en ce lieu dans laquelle saint Michel opéra de nombreux miracles, faisant éprouver sa puissance et sa charité pour les hommes, dans le don de la santé et de la foi.

Prions saint Michel

1 dizaine du chapelet (1 Notre Père, 10 Je vous salue Marie, 1 Gloire au Père)

O mon Jésus, pardonnez-nous nos péchés, préservez-nous du feu de l’enfer et conduisez au ciel toutes les âmes surtout celles qui ont le plus besoin de votre miséricorde.

Seigneur, ayez pitié de nous.

Jésus-Christ, ayez pitié de nous.

Seigneur, ayez pitié de nous.

Jésus-Christ écoutez-nous.

Jésus-Christ exaucez-nous.

Père du Ciel qui êtes Dieu, ayez pitié de nous.

Fils, Rédempteur du monde qui êtes Dieu, ayez pitié de nous.

Esprit-saint qui êtes Dieu, ayez pitié de nous.

Trinité sainte qui êtes un seul Dieu, ayez pitié de nous.

Sainte Marie, priez pour nous.

Saint Michel, priez pour nous.

Saint Michel, chef des neuf chœurs des anges, priez pour nous.

Saint Michel, chef du paradis, priez pour nous.

Saint Michel, prince des milices célestes, priez pour nous.

Saint Michel, victorieux de Satan, priez pour nous.

Saint Michel, ange préféré de Dieu, priez pour nous.

Saint Michel, qui vous tenez près du trône de Dieu, priez pour nous.

Saint Michel, défenseur de l’honneur de Dieu, priez pour nous.

Saint Michel, défenseur des anges, priez pour nous.

Saint Michel, défenseur de la Vierge Marie, priez pour nous.

Saint Michel, défenseur de l’Eglise catholique, priez pour nous.

Saint Michel, défenseur du souverain pontife, priez pour nous.

Saint Michel, défenseur des missions catholiques, priez pour nous.

Saint Michel, défenseur des âmes justes, priez pour nous.

Saint Michel, défenseur de la paix, priez pour nous.

Saint Michel, libérateur des âmes du purgatoire, priez pour nous.

Saint Michel, bon envers les pécheurs convertis, priez pour nous.

Saint Michel, consolateur des affligés et des opprimés, priez pour nous.

Saint Michel, notre intercesseur auprès de Dieu, priez pour nous.

Saint Michel, qui donnez à tous les hommes un ange gar­dien, priez pour nous.

Saint Michel, qui présentez à Dieu nos prières, priez pour nous.

Saint Michel, qui offrez à Dieu nos bonnes œuvres, priez pour nous.

Saint Michel, grand par la foi et la charité, priez pour nous.

Saint Michel, secourable envers les moribonds, priez pour nous.

Saint Michel, qui obtenez aux fidèles la prédestination, priez pour nous.

Saint Michel, terreur des démons, priez pour nous.

Saint Michel, reflet de la divinité, priez pour nous.

Saint Michel, qui exercez sur l’Eglise et le monde votre autorité, priez pour nous.

Saint Michel, force des apôtres et des missionnaires, priez pour nous.

Saint Michel, lumière des docteurs, priez pour nous.

Saint Michel, soutien des martyrs, priez pour nous.

Saint Michel, défenseur des confesseurs de la foi, priez pour nous.

Saint Michel, orné de toutes les grâces et de toutes les vertus, priez pour nous.

Saint Michel, gardien des vierges, priez pour nous.

Saint Michel, bienfaiteur de toutes les âmes, priez pour nous.

Saint Michel, vainqueur de l’enfer, priez pour nous.

Saint Michel, notre guide et notre espérance, priez pour nous.

Agneau de Dieu, qui effacez les péchés du monde, par­donnez-nous Seigneur.

Agneau de Dieu, qui effacez les péchés du monde, exaucez-nous Seigneur.

Agneau de Dieu, qui effacez les péchés du monde, ayez pitié de nous.

 

Priez pour nous, archange saint Michel, afin que nous devenions dignes des promesses de Jésus-Christ.

Prions

Seigneur Jésus-Christ, sanctifiez-nous par une bénédiction toujours nouvelle et accordez-nous, par l’intercession de saint Michel archange, cette sagesse qui nous enseigne à amasser des trésors dans le ciel et à échanger les biens du temps contre ceux de l’éternité. Vous qui vivez et régnez, avec le Père, dans l’unité du Saint-Esprit, pour les siècles des siècles. Amen.

Saint Michel, archange, défendez-nous dans le com­bat, soyez notre secours contre la malice et les embuches du démon. Que Dieu lui fasse sentir son empire, nous vous le demandons en suppliant. Et vous, prince de la milice céleste, par la vertu divine, refoulez en enfer, Satan et les autres esprits mauvais qui sont répandus dans le monde pour la perte des âmes. Amen. (Léon XIII)

Que par la miséricorde de Dieu, les âmes des fidèles défunts reposent en paix. Amen.

(Sources : Les grandeurs de saint Michel archange, Don Nicola Ricci)

 

UN MOIS AVEC L’ARCHANGE SAINT MICHEL : 23ème jour

Saint Michel sur la pointe du Sacré-Cœur de Montmartre

Qui est saint Michel ?

Depuis la mort de Jésus sur la croix, saint Michel a reçu le gouvernement de l’Eglise catholique. Dieu l’a revêtu de son autorité pour la diriger et de sa puissance pour la protéger et la défendre. L’Eglise catholique se glorifie de l’avoir pour protecteur ; c’est ce qu’elle chante dans la liturgie de la fête de l’apparition de l’archange. Les Pères et les docteurs de l’Eglise eux-mêmes ont célébré son titre de patron de la sainte Eglise ; seul, un non-catholique peut lui refuser ce titre. Beaucoup de pays ont choisi pour protecteur tel ou tel saint, mais l’Eglise catholique l’a choisi, lui, de par la volonté de Dieu. Donc, après la Sainte Vierge, c’est lui qui la régit, et la gou­verne, et la soutient.

Saint Michel s’est toujours montré le premier et le grand défenseur de l’Eglise catholique. Le démon, ennemi de Dieu, l’est aussi de l’Eglise qu’il combat depuis sa fondation au calvaire et à la Pentecôte. Saint Jean, dans l’Apocalypse, parle de cet ennemi de l’Eglise, le dragon infernal, qui a le pouvoir de faire la guerre aux saints pour ôter de la terre le culte de Dieu et détourner les hommes de leur salut. Saint Michel défend l’Eglise, selon la prédiction du prophète Daniel. Satan, depuis toujours, a lutté contre l’Eglise de plu­sieurs manières. Il a d’abord suscité des tyrans pour la persécuter dès son berceau. Saint Michel a soutenu les fidèles dans la foi en leur faisant surmonter tous les tourments et en multipliant leur énergie, lorsqu’elle faiblissait. Le sang des martyrs, dit Tertullien, est une semence qui féconde l’Eglise.

La seconde bataille fut celle des hérétiques. Or, saint Michel, en éclairant les docteurs, en assistant l’Eglise dans ses conciles, fit resplendir la vérité de la foi catholique. La troisième bataille, il la livre par les mauvais chré­tiens, qui, par l’immoralité de leurs mœurs souillent la robe immaculée de l’Epouse du Christ. Or, saint Michel, en ravivant dans les âmes chrétiennes l’amour et la pra­tique de la vertu, donne toujours gloire et joie à l’Eglise. Le dernier combat sera celui de l’antéchrist, et saint Michel défendra encore l’Eglise de J.-C. et réussira à tuer la bête qui est l’antéchrist.

Saint Michel est le gardien vigilant de toute l’Eglise et de chacun de ses enfants jusqu’à la fin du monde. Il la gouverne constamment et il est le canal qui charrie des torrents de grâces à tout le corps mystique. Aujourd’hui encore l’Eglise du Christ connaît tous ces combats que nous avons décrits. C’est pourquoi tout chrétien doit en appeler au bras invincible de l’archange, défenseur de l’Eglise. En cette triste époque, l’hérésie et l’impiété, l’iniquité, flanquée du nom de justice, font à l’Eglise une terrible persécution, d’autant plus cruelle qu’elle revêt le masque de l’hypocrisie. Tous les pièges sont tendus aux fidèles pour diminuer la foi dans l’esprit et les éloigner du siège de l’apôtre saint Pierre, centre du catholicisme. Satan sème des bou­leversements et suscite les passions et le choc des idées fausses. Aussi, chaque chrétien doit prier, avec une hum­ble confiance, le chef des anges, pour qu’il envoie les milices célestes à la garde de l’Eglise, pour la rendre vic­torieuse.

Ses interventions dans l’histoire des hommes

Un évêque de Sicile, nommé Clotonio, récitait chaque jour à genou une prière à saint Michel et faisait chaque année le carême en son honneur. L’archange lui apparut la veille de sa fête et lui dit qu’il tenait sa dévotion envers lui pour agréable, qu’il avait prié pour lui le Seigneur, qui avait exaucé ses prières. Le bon évêque lui demanda alors trois grâces : que ses parents sortissent des flammes du purgatoire ; que lui-même l’assistât à l’heure de sa mort, et qu’il lui fît saisir toute la grandeur du mystère de l’Incarnation. Saint Michel lui obtint tout cela de Dieu. Il vit en effet ses parents entrer au ciel, lesquels le remerciaient. Il l’éclaira sur les beautés du mystère de l’Incarnation, et l’assista sur le point de mourir. La prière de l’évêque était la suivante : « Glorieux saint Michel, chef des armées des cieux, vainqueur des dé­mons, chef admirable de l’Eglise, grand par votre nature et vos vertus, délivrez ceux qui crient vers vous, de toute adversité et faites nous progresser de jour en jour dans le service du Seigneur. Saint Michel, chef de l’Eglise, priez pour nous. »

Prions saint Michel

1 dizaine du chapelet (1 Notre Père, 10 Je vous salue Marie, 1 Gloire au Père)

O mon Jésus, pardonnez-nous nos péchés, préservez-nous du feu de l’enfer et conduisez au ciel toutes les âmes surtout celles qui ont le plus besoin de votre miséricorde.

Seigneur, ayez pitié de nous.

Jésus-Christ, ayez pitié de nous.

Seigneur, ayez pitié de nous.

Jésus-Christ écoutez-nous.

Jésus-Christ exaucez-nous.

Père du Ciel qui êtes Dieu, ayez pitié de nous.

Fils, Rédempteur du monde qui êtes Dieu, ayez pitié de nous.

Esprit-saint qui êtes Dieu, ayez pitié de nous.

Trinité sainte qui êtes un seul Dieu, ayez pitié de nous.

Sainte Marie, priez pour nous.

Saint Michel, priez pour nous.

Saint Michel, chef des neuf chœurs des anges, priez pour nous.

Saint Michel, chef du paradis, priez pour nous.

Saint Michel, prince des milices célestes, priez pour nous.

Saint Michel, victorieux de Satan, priez pour nous.

Saint Michel, ange préféré de Dieu, priez pour nous.

Saint Michel, qui vous tenez près du trône de Dieu, priez pour nous.

Saint Michel, défenseur de l’honneur de Dieu, priez pour nous.

Saint Michel, défenseur des anges, priez pour nous.

Saint Michel, défenseur de la Vierge Marie, priez pour nous.

Saint Michel, défenseur de l’Eglise catholique, priez pour nous.

Saint Michel, défenseur du souverain pontife, priez pour nous.

Saint Michel, défenseur des missions catholiques, priez pour nous.

Saint Michel, défenseur des âmes justes, priez pour nous.

Saint Michel, défenseur de la paix, priez pour nous.

Saint Michel, libérateur des âmes du purgatoire, priez pour nous.

Saint Michel, bon envers les pécheurs convertis, priez pour nous.

Saint Michel, consolateur des affligés et des opprimés, priez pour nous.

Saint Michel, notre intercesseur auprès de Dieu, priez pour nous.

Saint Michel, qui donnez à tous les hommes un ange gar­dien, priez pour nous.

Saint Michel, qui présentez à Dieu nos prières, priez pour nous.

Saint Michel, qui offrez à Dieu nos bonnes œuvres, priez pour nous.

Saint Michel, grand par la foi et la charité, priez pour nous.

Saint Michel, secourable envers les moribonds, priez pour nous.

Saint Michel, qui obtenez aux fidèles la prédestination, priez pour nous.

Saint Michel, terreur des démons, priez pour nous.

Saint Michel, reflet de la divinité, priez pour nous.

Saint Michel, qui exercez sur l’Eglise et le monde votre autorité, priez pour nous.

Saint Michel, force des apôtres et des missionnaires, priez pour nous.

Saint Michel, lumière des docteurs, priez pour nous.

Saint Michel, soutien des martyrs, priez pour nous.

Saint Michel, défenseur des confesseurs de la foi, priez pour nous.

Saint Michel, orné de toutes les grâces et de toutes les vertus, priez pour nous.

Saint Michel, gardien des vierges, priez pour nous.

Saint Michel, bienfaiteur de toutes les âmes, priez pour nous.

Saint Michel, vainqueur de l’enfer, priez pour nous.

Saint Michel, notre guide et notre espérance, priez pour nous.

Agneau de Dieu, qui effacez les péchés du monde, par­donnez-nous Seigneur.

Agneau de Dieu, qui effacez les péchés du monde, exaucez-nous Seigneur.

Agneau de Dieu, qui effacez les péchés du monde, ayez pitié de nous.

Priez pour nous, archange saint Michel, afin que nous devenions dignes des promesses de Jésus-Christ.

 Prions

Seigneur Jésus-Christ, sanctifiez-nous par une bénédiction toujours nouvelle et accordez-nous, par l’intercession de saint Michel archange, cette sagesse qui nous enseigne à amasser des trésors dans le ciel et à échanger les biens du temps contre ceux de l’éternité. Vous qui vivez et régnez, avec le Père, dans l’unité du Saint-Esprit, pour les siècles des siècles. Amen.

Saint Michel, archange, défendez-nous dans le com­bat, soyez notre secours contre la malice et les embuches du démon. Que Dieu lui fasse sentir son empire, nous vous le demandons en suppliant. Et vous, prince de la milice céleste, par la vertu divine, refoulez en enfer, Satan et les autres esprits mauvais qui sont répandus dans le monde pour la perte des âmes. Amen. (Léon XIII)

Que par la miséricorde de Dieu, les âmes des fidèles défunts reposent en paix. Amen. 

(Sources : Les grandeurs de saint Michel archange, Don Nicola Ricci)

 

UN MOIS AVEC L’ARCHANGE SAINT MICHEL : 22ème jour

Procession à Procida avec la statue de saint Michel

Qui est saint Michel ?

Le véritable médiateur entre Dieu et les hommes, c’est Jésus-Christ, vrai Dieu et vrai Homme, lequel est le « grand prêtre de son Père, vivant pour intercéder pour nous, notre avocat auprès de lui. » Toutefois, Dieu veut que nous ayons d’autres inter­cesseurs pour obtenir de sa miséricorde, grâces et faveurs, ce sont les saints et les anges, qui, étant près de lui et lui étant agréables, peuvent avec fruit parler en notre faveur. Et, parmi les anges, le premier intercesseur est saint Michel, qui, dans sa sollicitude pour les hommes, leur obtient tout. Il est médiateur auprès de Dieu pour les pécheurs : il implore le pardon et sa voix est toujours écoutée. Considérons combien est puissante l’intercession de l’archange. Il intercéda pour les Hébreux. Depuis de lon­gues années, ce peuple était en servitude à Babylone, op­primé et sans espoir de délivrance. L’archange Gabriel intercéda pour que prennent fin les aventures de ce peuple opprimé. Saint Michel joignit ses supplications aux siennes ; il présenta à Dieu les humiliations des Hébreux depuis 70 ans et il en obtint la délivrance. Il obtient ce que la prière des autres anges, ne peut obtenir. C’est pourquoi l’Eglise se recom­mande à lui, et elle est exaucée. Intercesseur de l’homme, il s’occupe de lui du sein de sa gloire. Il descend du ciel, rapide comme l’éclair, parcourt la terre, attentif à ses plaintes, écoute sa prière, recueille ses désirs, et les porte devant le trône de Dieu.

Ses interventions dans l’histoire des hommes

L’île de Procida, plusieurs fois victime de la cruauté des Barbares, vit son église, construite au sommet de ses rochers, brûlée trois fois, sans compter les méfaits des envahisseurs. En 1535, elle aurait été rasée, si saint Mi­chel, protecteur de l’île, n’était venu au secours des habitants effrayés. Le corsaire Barberousse, à la tête d’une importante flotte, qui mouillait dans les eaux de l’île, avait débarqué ses troupes, qui étaient arrivées à la porte de fer, au lieu-dit Castello, derrière ces hautes murailles où les Procidiens avaient cherché refuge. Découragés, manquant de tout, ils imploraient avec confiance le secours du ciel et la protection de l’archange, patron de l’île. Voyant leur consternation, celui-ci écouta leur voix, et exauça leurs prières. Au moment où ils étaient sur le point de tomber aux mains des Barbares, saint Michel descendit du ciel et on vit les remparts entourés de flammes, la foudre tomber et des flèches pleuvoir de tous côtés. Les amarres des vaisseaux furent rompues, les câbles brisés, et les Barbares s’enfuirent, épouvantés, en désordre, répétant : « Ce lieu ci est terrible. » Les citoyens de Procida fêtent cette délivrance opérée par saint Michel, chaque année le 8 mai et le 29 septembre par une procession solennelle, où l’image de l’ar­change est portée triomphalement de l’église paroissiale jusqu’au lieu de l’apparition et ramenée à l’église après la bénédiction de l’île avec le tableau.

Prions saint Michel

1 dizaine du chapelet (1 Notre Père, 10 Je vous salue Marie, 1 Gloire au Père)

O mon Jésus, pardonnez-nous nos péchés, préservez-nous du feu de l’enfer et conduisez au ciel toutes les âmes surtout celles qui ont le plus besoin de votre miséricorde.

Seigneur, ayez pitié de nous.

Jésus-Christ, ayez pitié de nous.

Seigneur, ayez pitié de nous.

Jésus-Christ écoutez-nous.

Jésus-Christ exaucez-nous.

Père du Ciel qui êtes Dieu, ayez pitié de nous.

Fils, Rédempteur du monde qui êtes Dieu, ayez pitié de nous.

Esprit-saint qui êtes Dieu, ayez pitié de nous.

Trinité sainte qui êtes un seul Dieu, ayez pitié de nous.

Sainte Marie, priez pour nous.

Saint Michel, priez pour nous.

Saint Michel, chef des neuf chœurs des anges, priez pour nous.

Saint Michel, chef du paradis, priez pour nous.

Saint Michel, prince des milices célestes, priez pour nous.

Saint Michel, victorieux de Satan, priez pour nous.

Saint Michel, ange préféré de Dieu, priez pour nous.

Saint Michel, qui vous tenez près du trône de Dieu, priez pour nous.

Saint Michel, défenseur de l’honneur de Dieu, priez pour nous.

Saint Michel, défenseur des anges, priez pour nous.

Saint Michel, défenseur de la Vierge Marie, priez pour nous.

Saint Michel, défenseur de l’Eglise catholique, priez pour nous.

Saint Michel, défenseur du souverain pontife, priez pour nous.

Saint Michel, défenseur des missions catholiques, priez pour nous.

Saint Michel, défenseur des âmes justes, priez pour nous.

Saint Michel, défenseur de la paix, priez pour nous.

Saint Michel, libérateur des âmes du purgatoire, priez pour nous.

Saint Michel, bon envers les pécheurs convertis, priez pour nous.

Saint Michel, consolateur des affligés et des opprimés, priez pour nous.

Saint Michel, notre intercesseur auprès de Dieu, priez pour nous.

Saint Michel, qui donnez à tous les hommes un ange gar­dien, priez pour nous.

Saint Michel, qui présentez à Dieu nos prières, priez pour nous.

Saint Michel, qui offrez à Dieu nos bonnes œuvres, priez pour nous.

Saint Michel, grand par la foi et la charité, priez pour nous.

Saint Michel, secourable envers les moribonds, priez pour nous.

Saint Michel, qui obtenez aux fidèles la prédestination, priez pour nous.

Saint Michel, terreur des démons, priez pour nous.

Saint Michel, reflet de la divinité, priez pour nous.

Saint Michel, qui exercez sur l’Eglise et le monde votre autorité, priez pour nous.

Saint Michel, force des apôtres et des missionnaires, priez pour nous.

Saint Michel, lumière des docteurs, priez pour nous.

Saint Michel, soutien des martyrs, priez pour nous.

Saint Michel, défenseur des confesseurs de la foi, priez pour nous.

Saint Michel, orné de toutes les grâces et de toutes les vertus, priez pour nous.

Saint Michel, gardien des vierges, priez pour nous.

Saint Michel, bienfaiteur de toutes les âmes, priez pour nous.

Saint Michel, vainqueur de l’enfer, priez pour nous.

Saint Michel, notre guide et notre espérance, priez pour nous.

Agneau de Dieu, qui effacez les péchés du monde, par­donnez-nous Seigneur.

Agneau de Dieu, qui effacez les péchés du monde, exaucez-nous Seigneur.

Agneau de Dieu, qui effacez les péchés du monde, ayez pitié de nous.

Priez pour nous, archange saint Michel, afin que nous devenions dignes des promesses de Jésus-Christ.

Prions

Seigneur Jésus-Christ, sanctifiez-nous par une bénédiction toujours nouvelle et accordez-nous, par l’intercession de saint Michel archange, cette sagesse qui nous enseigne à amasser des trésors dans le ciel et à échanger les biens du temps contre ceux de l’éternité. Vous qui vivez et régnez, avec le Père, dans l’unité du Saint-Esprit, pour les siècles des siècles. Amen.

Saint Michel, archange, défendez-nous dans le com­bat, soyez notre secours contre la malice et les embuches du démon. Que Dieu lui fasse sentir son empire, nous vous le demandons en suppliant. Et vous, prince de la milice céleste, par la vertu divine, refoulez en enfer, Satan et les autres esprits mauvais qui sont répandus dans le monde pour la perte des âmes. Amen. (Léon XIII)

Que par la miséricorde de Dieu, les âmes des fidèles défunts reposent en paix. Amen.

(Sources : Les grandeurs de saint Michel archange, Don Nicola Ricci)

UN MOIS AVEC L’ARCHANGE SAINT MICHEL : 21ème jour

Retable de l’église Saint-Michel des Navarrins à Saragosse (au centre saint Michel entouré de scénettes racontant la victoire sur les Maures)

Qui est saint Michel ?

Considérons le soin particulier que prend saint Michel pour répandre les grâces de consolation sur les fi­dèles affligés. La première fois que la sainte Ecriture parle de l’archange envoyé par Dieu (car selon les exé­gètes, c’est de saint Michel qu’il s’agit) c’est pour con­soler une âme en peine : Agar, plongée dans l’amertume au désert. C’est la première apparition de cet ange du Seigneur et non à l’époque du déluge, ni dans la con­fusion des langues à Babel, ni dans le châtiment de ces peuples endurcis. Pourquoi ? Sinon pour marquer que la grande gloire de saint Michel est mise au service des affligés, pour les réconforter dans l’épreuve et donner l’espoir à ceux qui souffrent. Il console Abraham et Sara, par la promesse d’un fils dans leur vieillesse. Il console Elie, désolé de la persécution, Daniel parmi les lions. Il est donc le consolateur de quiconque se trouve dans l’affliction. Prompt à consoler, l’archange est lent à punir. Envoyé par Dieu pour châtier Sodome, il va d’abord trouver Abraham, avec deux autres anges, lui révèle l’im­minence du châtiment et lui donne l’occasion de prier Dieu de suspendre le fléau qui devait venir sur Sodome et en punir les habitants. Que de fois, voyant Dieu bien indigné et prêt à frap­per, il a invité les âmes justes à demander à Dieu d’é­loigner les châtiments. Il n’entra dans la ville de Sodome que tard dans la soirée, pour laisser à Abraham le temps d’intercéder pour que la ville soit épargnée. Il agit de même avec nous. Il diffère, attend, cher­che à éloigner la vengeance. Il nous aime et veut répandre sur nous des consolations, non des châtiments.

Ses interventions dans l’histoire des hommes

C’était au temps où la ville de Saragosse était occu­pée par les Maures qui l’avaient tyrannisée durant 400 ans. Le roi Alfonse méditait de délivrer cette cité de leur barbarie et de l’enlever d’assaut. Il avait demandé l’aide d’une partie de la population, près du fleuve Guerba. Les Navarrins étaient venus au secours. Au plus fort du combat, saint Michel, chef des armées célestes, appa­rut au roi et lui fit connaître que la ville était sous sa protection, qu’il en favoriserait l’armée par une victoire retentissante. Dès que Saragosse fut prise, une église fut bâtie où l’archange se montra. Elle est une des plus anciennes pa­roisses de la ville, elle porte toujours le nom de Saint-Michel des Navarrins (voir image ci-dessus).

Prions saint Michel

1 dizaine du chapelet (1 Notre Père, 10 Je vous salue Marie, 1 Gloire au Père)

O mon Jésus, pardonnez-nous nos péchés, préservez-nous du feu de l’enfer et conduisez au ciel toutes les âmes surtout celles qui ont le plus besoin de votre miséricorde.

Seigneur, ayez pitié de nous.

Jésus-Christ, ayez pitié de nous.

Seigneur, ayez pitié de nous.

Jésus-Christ écoutez-nous.

Jésus-Christ exaucez-nous.

Père du Ciel qui êtes Dieu, ayez pitié de nous.

Fils, Rédempteur du monde qui êtes Dieu, ayez pitié de nous.

Esprit-saint qui êtes Dieu, ayez pitié de nous.

Trinité sainte qui êtes un seul Dieu, ayez pitié de nous.

Sainte Marie, priez pour nous.

Saint Michel, priez pour nous.

Saint Michel, chef des neuf chœurs des anges, priez pour nous.

Saint Michel, chef du paradis, priez pour nous.

Saint Michel, prince des milices célestes, priez pour nous.

Saint Michel, victorieux de Satan, priez pour nous.

Saint Michel, ange préféré de Dieu, priez pour nous.

Saint Michel, qui vous tenez près du trône de Dieu, priez pour nous.

Saint Michel, défenseur de l’honneur de Dieu, priez pour nous.

Saint Michel, défenseur des anges, priez pour nous.

Saint Michel, défenseur de la Vierge Marie, priez pour nous.

Saint Michel, défenseur de l’Eglise catholique, priez pour nous.

Saint Michel, défenseur du souverain pontife, priez pour nous.

Saint Michel, défenseur des missions catholiques, priez pour nous.

Saint Michel, défenseur des âmes justes, priez pour nous.

Saint Michel, défenseur de la paix, priez pour nous.

Saint Michel, libérateur des âmes du purgatoire, priez pour nous.

Saint Michel, bon envers les pécheurs convertis, priez pour nous.

Saint Michel, consolateur des affligés et des opprimés, priez pour nous.

Saint Michel, notre intercesseur auprès de Dieu, priez pour nous.

Saint Michel, qui donnez à tous les hommes un ange gar­dien, priez pour nous.

Saint Michel, qui présentez à Dieu nos prières, priez pour nous.

Saint Michel, qui offrez à Dieu nos bonnes œuvres, priez pour nous.

Saint Michel, grand par la foi et la charité, priez pour nous.

Saint Michel, secourable envers les moribonds, priez pour nous.

Saint Michel, qui obtenez aux fidèles la prédestination, priez pour nous.

Saint Michel, terreur des démons, priez pour nous.

Saint Michel, reflet de la divinité, priez pour nous.

Saint Michel, qui exercez sur l’Eglise et le monde votre autorité, priez pour nous.

Saint Michel, force des apôtres et des missionnaires, priez pour nous.

Saint Michel, lumière des docteurs, priez pour nous.

Saint Michel, soutien des martyrs, priez pour nous.

Saint Michel, défenseur des confesseurs de la foi, priez pour nous.

Saint Michel, orné de toutes les grâces et de toutes les vertus, priez pour nous.

Saint Michel, gardien des vierges, priez pour nous.

Saint Michel, bienfaiteur de toutes les âmes, priez pour nous.

Saint Michel, vainqueur de l’enfer, priez pour nous.

Saint Michel, notre guide et notre espérance, priez pour nous.

Agneau de Dieu, qui effacez les péchés du monde, par­donnez-nous Seigneur.

Agneau de Dieu, qui effacez les péchés du monde, exaucez-nous Seigneur.

Agneau de Dieu, qui effacez les péchés du monde, ayez pitié de nous.

Priez pour nous, archange saint Michel, afin que nous devenions dignes des promesses de Jésus-Christ.

 Prions

Seigneur Jésus-Christ, sanctifiez-nous par une bénédiction toujours nouvelle et accordez-nous, par l’intercession de saint Michel archange, cette sagesse qui nous enseigne à amasser des trésors dans le ciel et à échanger les biens du temps contre ceux de l’éternité. Vous qui vivez et régnez, avec le Père, dans l’unité du Saint-Esprit, pour les siècles des siècles. Amen.

Saint Michel, archange, défendez-nous dans le com­bat, soyez notre secours contre la malice et les embuches du démon. Que Dieu lui fasse sentir son empire, nous vous le demandons en suppliant. Et vous, prince de la milice céleste, par la vertu divine, refoulez en enfer, Satan et les autres esprits mauvais qui sont répandus dans le monde pour la perte des âmes. Amen. (Léon XIII)

Que par la miséricorde de Dieu, les âmes des fidèles défunts reposent en paix. Amen.

(Sources : Les grandeurs de saint Michel archange, Don Nicola Ricci)

 

UN MOIS AVEC L’ARCHANGE SAINT MICHEL : 20ème jour

Saint Michel, Bruxelles

Qui est saint Michel ?

Considérons combien fut grand l’amour de saint Michel pour Jésus-Christ. Cet amour commença à l’ori­gine du monde lorsque fut manifesté aux anges le mystère de l’Incarnation qui a été l’occasion pour Lucifer de se révolter.

Sachant que le Verbe de Dieu aurait pris dans la plé­nitude des temps la nature humaine et serait devenu ainsi chef des anges et des hommes, adoré des uns et des autres par « L’Union Hypostatique », Lucifer refusa d’adorer le Verbe dans une nature humaine et fomenta la révolte des anges. Mais voici que saint Michel accourut en défenseur de l’honneur de Jésus-Christ, prêcha aux anges l’adoration due au Verbe incarné, confondit Lucifer et remporta sur lui et sa suite une éclatante victoire. Par l’amour qu’il nourrissait envers le Rédempteur fu­tur, il maintint vivace dans les patriarches la foi au Messie, promettant à Abraham que de sa race naîtrait celui en qui seraient bénies toutes les nations. Il arrêta le bras d’Abraham, alors qu’il allait sacrifier son fils Isaac, en lui montrant, dans les buissons, au milieu des épines, l’Agneau qui devait être ensuite immolé pour le salut du monde. Abraham vit en esprit Jésus-Christ et s’en réjouit. Ce fut également saint Michel qui confirma Jacob dans les divines promesses et se fit le protecteur, le gardien du peuple élu, le délivrant de l’Egypte par des prodiges extraordinaires, l’accompagnant dans le désert, l’intro­duisant dans la Terre promise et parlant aux prophètes du Messie futur.

Considérons que saint Michel, dès la naissance du Sauveur, alla de suite, avec les anges, l’adorer dans la grotte de Bethléem et fit annoncer aux bergers la mer­veilleuse nouvelle de la nativité du Sauveur. Par une étoile, il manifesta ce prodige aux rois et les conduisit pour adorer le Dieu fait homme. Il avertit en songe saint Joseph de fuir en Egypte pour délivrer l’enfant Jésus de la fureur d’Hérode qui le recher­chait pour le faire mourir. Qui dira jamais combien de services il a rendus à Jésus durant le voyage et le pénible séjour en Egypte ? Ce fut encore saint Michel qui avertit à nouveau en songe saint Joseph de retourner en Judée, après la mort d’Hérode. Après le jeûne au désert et la triple tentation faite par Lucifer, saint Michel vint servir Jésus avec les anges. Durant l’agonie au jardin de Gethsémani, il vint ré­conforter Jésus, en lui disant : « J’ai offert au Père votre prière et votre sueur de sang devant toute la cour céleste et nous, tous vos anges, à genoux devant le Père, nous l’avons supplié que passe ce calice de souffrances mais, votre Père a répondu que la Rédemption des hommes ne pouvait se faire que par l’effusion de votre sang, il convient donc de l’accepter. » Puis, saint Michel suivit Jésus dans sa Passion ; après sa mort, il accompagna son âme aux limbes ; le jour de Pâques, il roula la pierre du tombeau. Le jour de l’As­cension, il conduisit les troupes angéliques à la rencontre du Sauveur dans son entrée glorieuse au ciel.

Ses interventions dans l’histoire des hommes

La première année du règne de l’empereur Anastase, la première année du pontificat du pape saint Gélase, saint Michel apparut une deuxième fois à saint Laurent Malorien, évêque de Siponto, deux ans donc après la première apparition. L’armée d’Odoacre, roi des Goths, considérant le peuple de Siponto comme l’allié de Théo­doric, son rival à la couronne d’Italie, assiégea la ville, menaçant d’en exterminer les habitants, qui recoururent à leur saint pasteur dans cette affaire aussi grave. L’é­vêque décida de recourir à l’aide des milices célestes. Pendant que les Goths s’empressaient de creuser la terre et de faire des fossés pour leurs bastions d’attaque autour de la ville, saint Laurent, à l’imitation de Moise, monta au mont Gargan pour demander la victoire au cé­leste guerrier. C’était le lundi 25 septembre 492, les Goths envoyèrent un messager, porteur de l’ultimatum de guerre. L’évêque fit demander une trêve de trois jours, pendant lesquels il demanda à son peuple de prier, de jeûner et de s’appro­cher des sacrements. Ce qui fut fait.

Voici l’aurore du 29 septembre, un vendredi. L’évêque était en prière dans l’église Sainte-Marie. Saint Michel lui apparut, lui promettant la victoire et lui intimant l’ordre de ne pas attaquer l’ennemi avant 14 heures (qui fait 16 heures, heure locale), afin que le soleil soit témoin de sa puissance. L’évêque en avertit le peuple et le fortifia par le sa­crement de l’eucharistie, de grand matin. A l’heure fixée, les Sipontins sortirent de la ville, à l’assaut des Barbares. Le ciel était serein. Tout à coup, le tonnerre gronda, une nuée couvrit la cime du Gargan, et envahit les terres, prête à engloutir les Barbares. Saint Michel, décrochant des flèches enflammées du Gargan, fit voir clairement que, sous ses ordres, combat­taient les quatre éléments. La foudre frappait les Barba­res sans atteindre les Sipontins. L’armée des Goths, effrayée, battue, prit la fuite. Les habitants de cette ville poursuivirent leurs ennemis jusqu’à Naples. L’évêque alla avec le peuple au mont Gargan, pour remercier l’archange, céleste défenseur, d’une aussi grande victoire. A l’entrée de la grotte, où ils n’osaient pas entrer, le clergé et le peuple virent les traces des pieds d’un homme debout, gravées sur le roc, indiquant la présence de saint Michel. Et chacun baisait ces traces, qui étaient un témoignage de la présence de l’archange.

Prions saint Michel

1 dizaine du chapelet (1 Notre Père, 10 Je vous salue Marie, 1 Gloire au Père)

O mon Jésus, pardonnez-nous nos péchés, préservez-nous du feu de l’enfer et conduisez au ciel toutes les âmes surtout celles qui ont le plus besoin de votre miséricorde.

Seigneur, ayez pitié de nous.

Jésus-Christ, ayez pitié de nous.

Seigneur, ayez pitié de nous.

Jésus-Christ écoutez-nous.

Jésus-Christ exaucez-nous.

Père du Ciel qui êtes Dieu, ayez pitié de nous.

Fils, Rédempteur du monde qui êtes Dieu, ayez pitié de nous.

Esprit-saint qui êtes Dieu, ayez pitié de nous.

Trinité sainte qui êtes un seul Dieu, ayez pitié de nous.

Sainte Marie, priez pour nous.

Saint Michel, priez pour nous.

Saint Michel, chef des neuf chœurs des anges, priez pour nous.

Saint Michel, chef du paradis, priez pour nous.

Saint Michel, prince des milices célestes, priez pour nous.

Saint Michel, victorieux de Satan, priez pour nous.

Saint Michel, ange préféré de Dieu, priez pour nous.

Saint Michel, qui vous tenez près du trône de Dieu, priez pour nous.

Saint Michel, défenseur de l’honneur de Dieu, priez pour nous.

Saint Michel, défenseur des anges, priez pour nous.

Saint Michel, défenseur de la Vierge Marie, priez pour nous.

Saint Michel, défenseur de l’Eglise catholique, priez pour nous.

Saint Michel, défenseur du souverain pontife, priez pour nous.

Saint Michel, défenseur des missions catholiques, priez pour nous.

Saint Michel, défenseur des âmes justes, priez pour nous.

Saint Michel, défenseur de la paix, priez pour nous.

Saint Michel, libérateur des âmes du purgatoire, priez pour nous.

Saint Michel, bon envers les pécheurs convertis, priez pour nous.

Saint Michel, consolateur des affligés et des opprimés, priez pour nous.

Saint Michel, notre intercesseur auprès de Dieu, priez pour nous.

Saint Michel, qui donnez à tous les hommes un ange gar­dien, priez pour nous.

Saint Michel, qui présentez à Dieu nos prières, priez pour nous.

Saint Michel, qui offrez à Dieu nos bonnes œuvres, priez pour nous.

Saint Michel, grand par la foi et la charité, priez pour nous.

Saint Michel, secourable envers les moribonds, priez pour nous.

Saint Michel, qui obtenez aux fidèles la prédestination, priez pour nous.

Saint Michel, terreur des démons, priez pour nous.

Saint Michel, reflet de la divinité, priez pour nous.

Saint Michel, qui exercez sur l’Eglise et le monde votre autorité, priez pour nous.

Saint Michel, force des apôtres et des missionnaires, priez pour nous.

Saint Michel, lumière des docteurs, priez pour nous.

Saint Michel, soutien des martyrs, priez pour nous.

Saint Michel, défenseur des confesseurs de la foi, priez pour nous.

Saint Michel, orné de toutes les grâces et de toutes les vertus, priez pour nous.

Saint Michel, gardien des vierges, priez pour nous.

Saint Michel, bienfaiteur de toutes les âmes, priez pour nous.

Saint Michel, vainqueur de l’enfer, priez pour nous.

Saint Michel, notre guide et notre espérance, priez pour nous.

Agneau de Dieu, qui effacez les péchés du monde, par­donnez-nous Seigneur.

Agneau de Dieu, qui effacez les péchés du monde, exaucez-nous Seigneur.

Agneau de Dieu, qui effacez les péchés du monde, ayez pitié de nous.

Priez pour nous, archange saint Michel, afin que nous devenions dignes des promesses de Jésus-Christ.

Prions

Seigneur Jésus-Christ, sanctifiez-nous par une bénédiction toujours nouvelle et accordez-nous, par l’intercession de saint Michel archange, cette sagesse qui nous enseigne à amasser des trésors dans le ciel et à échanger les biens du temps contre ceux de l’éternité. Vous qui vivez et régnez, avec le Père, dans l’unité du Saint-Esprit, pour les siècles des siècles. Amen.

Saint Michel, archange, défendez-nous dans le com­bat, soyez notre secours contre la malice et les embuches du démon. Que Dieu lui fasse sentir son empire, nous vous le demandons en suppliant. Et vous, prince de la milice céleste, par la vertu divine, refoulez en enfer, Satan et les autres esprits mauvais qui sont répandus dans le monde pour la perte des âmes. Amen. (Léon XIII)

Que par la miséricorde de Dieu, les âmes des fidèles défunts reposent en paix. Amen.

(Sources : Les grandeurs de saint Michel archange, Don Nicola Ricci)

 

UN MOIS AVEC L’ARCHANGE SAINT MICHEL : 19ème jour

Sainte Jeanne d’Arc entourée de saint Michel, sainte Catherine et sainte Marguerite

Qui est saint Michel ?

Considérons tout ce que fait saint Michel pour délivrer le pécheur des liens du péché ; non seulement, il lui inspire le repentir, mais il l’aide à ne pas retomber. C’est une sainte entreprise de surmonter les obstacles des passions et de les affaiblir en nous, de rejeter toute com­plaisance sensuelle, de se libérer de la fange du vice. Mais la grande difficulté est de se corriger totalement du mal. Un malade admire l’art du médecin qui le dé­livre de son infirmité, mais si le médecin l’abandonne, il retombe aussitôt dans son premier état, et de sa re­chute, il guérira plus difficilement. Pareillement, il ne suffit pas de tirer le pécheur de son état et de le faire sortir de son vice ; il faut le prémunir pour qu’il n’y retombe pas. Or la charité de saint Mi­chel aide le pécheur à sortir de sa faute et à n’y plus retomber. Remarquons que l’amour de saint Michel fut grand pour Adam prévaricateur car, après sa chute, il lui donna de si salutaires avis, qu’il ne pécha plus. A nous, il en­seigne à fuir les occasions de péchés et à nous débarrasser du vice pour n’y plus retourner. Jadis, il dit à Loth de ne pas tourner ses regards vers Sodome, pour ne plus retourner à ses anciennes dé­lices ; ainsi il apprend au pécheur à ne plus regarder l’objet du péché pour n’y plus retomber. Sa charité le pousse à se réconcilier avec Dieu, pour ne plus s’en sé­parer. Au chrétien, saint Michel donne les mêmes con­seils de fuir les occasions, car celui qui cherche l’occasion est perdu. Il a dit à Loth : « Sauve-toi dans les mon­tagnes. » Au chrétien, il indique de fuir telle personne, telle maison, tel commerce, qui servirait à sa ruine spirituelle, de se défier de sa propre sagesse humaine : Salomon, le sage, ayant trouvé des occasions, y est tombé. Ta vie passée pour Dieu n’est pas une assurance pour l’avenir ; David était un homme selon le cœur de Dieu, et pourtant, n’ayant pas fui l’occasion, il a péché, négli­geant de résister à la tentation.

Ses interventions dans l’histoire des hommes

La France était au bord de l’abîme, en 1415, car les Anglais occupaient la majeure partie du royaume de France. Le roi Charles V s’était enfui. « C’était grande pitié au royaume de France », quand saint Michel, pro­tecteur de la noble nation, se laissa toucher par la prière du roi et du peuple, et suscita une jeune fille, Jeanne d’Arc. Ecoutons-la raconter, elle-même, devant ses juges ini­ques, la manière dont elle connut sa mission providen­tielle. « C’était un jour d’été, sur l’heure de midi, j’avais à peine 13 ans et j’étais dans le jardin de mon père. J’entendis une voix à droite, du côté de l’église, je vis en même temps une apparition, entourée d’une grande clarté. Elle avait l’extérieur d’un jeune homme très bon et très vertueux ; elle portait des ailes et était environnée de tous côtés de beaucoup de lumière et accompagnée des anges du ciel, car les anges viennent souvent vers les chrétiens sans que ceux-ci les remarquent ; moi-même je les ai vus souvent parmi eux. C’était l’archange. Michel. Il me parut avoir une voix très respectable et douce. Mais j’étais en­core une jeune enfant ; j’eus grand peur de cette appari­tion et je doutais fort que ce fût un ange. Ce n’est qu’après avoir entendu trois fois sa voix, que je la reconnus pour la sienne. Je l’ai vu, lui et les anges, de mes propres yeux, aussi clairement que je vois mes juges en ce moment ! L’ange me disait qu’avant tout je devais être une bon­ne enfant, me bien conduire et aller souvent à l’église et que Dieu me soutiendrait. Il me racontait la pitié du ro­yaume de France et comment je devais aller au secours du roi ! Quand je vois saint Michel et les anges venir à moi, j’ai une grande joie de n’être pas en péché mortel ; car si je l’étais, je pense qu’ils ne viendraient pas. Quand ils se retirèrent, je baisais la terre où ils s’é­taient tenus et m’inclinais devant eux. »

Assistée par saint Michel, Jeanne d’Arc chassa les An­glais de France. La fête de l’archange, le 8 mai, vit la vic­toire d’Orléans, début de la défaite définitive des Anglais, qui furent chassés de France. Jeanne, jeune fille modeste et pure, dont personne ne peut jamais dire aucun mal, mourut à Rouen, sur le bû­cher, condamnée par des juges iniques et achetés par l’ennemi. Nul doute que saint Michel ne vint prendre sa belle âme, lorsqu’elle cria le nom de Jésus en mourant dans la torture et en répétant : « La voix de saint Michel et de mes saintes ne m’a pas trompée. » Les Anglais étaient chassés définitivement de France et le roi récupérait son trône. On raconta qu’elle répétait souvent les paroles qu’elle devait tenir de saint Michel : « Faites, Seigneur, que votre nom demeure, sur notre sol de France et que dans son peuple, ne manquent jamais l’Hostie et le Sacrifice. »

Prions saint Michel

1 dizaine du chapelet (1 Notre Père, 10 Je vous salue Marie, 1 Gloire au Père)

O mon Jésus, pardonnez-nous nos péchés, préservez-nous du feu de l’enfer et conduisez au ciel toutes les âmes surtout celles qui ont le plus besoin de votre miséricorde.

Seigneur, ayez pitié de nous.

Jésus-Christ, ayez pitié de nous.

Seigneur, ayez pitié de nous.

Jésus-Christ écoutez-nous.

Jésus-Christ exaucez-nous.

Père du Ciel qui êtes Dieu, ayez pitié de nous.

Fils, Rédempteur du monde qui êtes Dieu, ayez pitié de nous.

Esprit-saint qui êtes Dieu, ayez pitié de nous.

Trinité sainte qui êtes un seul Dieu, ayez pitié de nous.

Sainte Marie, priez pour nous.

Saint Michel, priez pour nous.

Saint Michel, chef des neuf chœurs des anges, priez pour nous.

Saint Michel, chef du paradis, priez pour nous.

Saint Michel, prince des milices célestes, priez pour nous.

Saint Michel, victorieux de Satan, priez pour nous.

Saint Michel, ange préféré de Dieu, priez pour nous.

Saint Michel, qui vous tenez près du trône de Dieu, priez pour nous.

Saint Michel, défenseur de l’honneur de Dieu, priez pour nous.

Saint Michel, défenseur des anges, priez pour nous.

Saint Michel, défenseur de la Vierge Marie, priez pour nous.

Saint Michel, défenseur de l’Eglise catholique, priez pour nous.

Saint Michel, défenseur du souverain pontife, priez pour nous.

Saint Michel, défenseur des missions catholiques, priez pour nous.

Saint Michel, défenseur des âmes justes, priez pour nous.

Saint Michel, défenseur de la paix, priez pour nous.

Saint Michel, libérateur des âmes du purgatoire, priez pour nous.

Saint Michel, bon envers les pécheurs convertis, priez pour nous.

Saint Michel, consolateur des affligés et des opprimés, priez pour nous.

Saint Michel, notre intercesseur auprès de Dieu, priez pour nous.

Saint Michel, qui donnez à tous les hommes un ange gar­dien, priez pour nous.

Saint Michel, qui présentez à Dieu nos prières, priez pour nous.

Saint Michel, qui offrez à Dieu nos bonnes œuvres, priez pour nous.

Saint Michel, grand par la foi et la charité, priez pour nous.

Saint Michel, secourable envers les moribonds, priez pour nous.

Saint Michel, qui obtenez aux fidèles la prédestination, priez pour nous.

Saint Michel, terreur des démons, priez pour nous.

Saint Michel, reflet de la divinité, priez pour nous.

Saint Michel, qui exercez sur l’Eglise et le monde votre autorité, priez pour nous.

Saint Michel, force des apôtres et des missionnaires, priez pour nous.

Saint Michel, lumière des docteurs, priez pour nous.

Saint Michel, soutien des martyrs, priez pour nous.

Saint Michel, défenseur des confesseurs de la foi, priez pour nous.

Saint Michel, orné de toutes les grâces et de toutes les vertus, priez pour nous.

Saint Michel, gardien des vierges, priez pour nous.

Saint Michel, bienfaiteur de toutes les âmes, priez pour nous.

Saint Michel, vainqueur de l’enfer, priez pour nous.

Saint Michel, notre guide et notre espérance, priez pour nous.

Agneau de Dieu, qui effacez les péchés du monde, par­donnez-nous Seigneur.

Agneau de Dieu, qui effacez les péchés du monde, exaucez-nous Seigneur.

Agneau de Dieu, qui effacez les péchés du monde, ayez pitié de nous.

 Priez pour nous, archange saint Michel, afin que nous devenions dignes des promesses de Jésus-Christ.

 Prions

Seigneur Jésus-Christ, sanctifiez-nous par une bénédiction toujours nouvelle et accordez-nous, par l’intercession de saint Michel archange, cette sagesse qui nous enseigne à amasser des trésors dans le ciel et à échanger les biens du temps contre ceux de l’éternité. Vous qui vivez et régnez, avec le Père, dans l’unité du Saint-Esprit, pour les siècles des siècles. Amen.

Saint Michel, archange, défendez-nous dans le com­bat, soyez notre secours contre la malice et les embuches du démon. Que Dieu lui fasse sentir son empire, nous vous le demandons en suppliant. Et vous, prince de la milice céleste, par la vertu divine, refoulez en enfer, Satan et les autres esprits mauvais qui sont répandus dans le monde pour la perte des âmes. Amen. (Léon XIII)

Que par la miséricorde de Dieu, les âmes des fidèles défunts reposent en paix. Amen.

 (Sources : Les grandeurs de saint Michel archange, Don Nicola Ricci)

UN MOIS AVEC L’ARCHANGE SAINT MICHEL : 18ème jour

Impression des stigmates à saint François, Assise

Qui est saint Michel ?

La charité de saint Michel pour les hommes le pousse à exhorter les pécheurs à sortir de leur vie et de leur état de péché et à retourner à Dieu. On lit au livre de la Genèse qu’Agar, persécutée par Sara, sa patronne, et femme d’Abraham, fuyait dans le désert. Là, elle se trouva face à face avec un ange : « Agar », dit-il, « d’où viens-tu ? Où vas-tu ? Retourne chez ta maî­tresse, et humilie-toi, sous sa main. » Agar, l’étrangère, est la figure de l’homme, étranger et pèlerin en ce monde. Sara, par contre, veut dire maîtresse et symbolise Dieu, maître de tout, dont le pécheur s’éloigne, chaque fois qu’il transgresse la loi divine. Le pécheur fuit et court dans le désert du monde, où il ne trouve même pas une goutte d’eau pour se dé­saltérer. Or voici l’appel de saint Michel au pécheur : « D’où viens-tu ? Où vas-tu ? Regarde de qui tu t’éloignes : de Dieu, bien suprême. Comment finira ta vie ? Retourne à Dieu, ton créateur et maître, centre des âmes, source de fidélité. Humilie-toi sous sa main, dans une parfaite observance de sa loi. »

Ce ministère, saint Michel l’exerce vis-à-vis des pé­cheurs qui l’honorent et le prient. Il apparut ainsi à Carvin, conseiller du roi de France, Philippe, et lui dit : « Si tu veux être sauvé, laisse la cour ou tu seras damné ; aie pitié de toi-même. »

Un paladin de l’empereur Otton fit construire un tem­ple en l’honneur de saint Michel, lui demandant la grâce de jouir de la considération de son roi. L’archange lui apparut et lui dit : « Je ne veux pas de ton temple parce que tu l’as fait construire sur l’ar­gent des pauvres en même temps que tu te servais de la faveur du roi. Depuis longtemps, Dieu t’a condamné à l’enfer mais, moi, j’ai prié pour ton salut. Sache que l’empereur chan­gera à ton égard et te poursuivra de sa justice ; si tu meurs ainsi, tu ne seras pas damné. » Effrayé à cette nou­velle, le paladin promit de changer de vie, de quitter le monde et de réparer les injustices commises. Etant entré en religion, il changea de vie et fit son salut.

Ses interventions dans l’histoire des hommes

L’Alverne, célèbre pour être un de ces monts qui se fendirent à la mort du Christ, par le tremblement de ter­re, est connu pour avoir été le lieu où saint François d’Assise reçut les stigmates dans son corps. S’y étant retiré loin du monde pour vaquer à la contemplation des choses divines à l’exemple de Jésus-Christ, il se prit à douter si les fentes qu’il voyait dans la montagne, s’étaient bien produites lors de la mort du Sauveur. Saint Michel lui apparut pour lui donner la certitude du fait, ainsi que le rapporte la tradition immémoriale. Saint François se mit à avoir une véritable vénération pour ces lieux et faisant pieusement son carême en l’hon­neur du céleste archange, celui-ci lui apparut le jour de l’exaltation de la sainte Croix, sous forme d’un séraphin ailé, crucifié, et après avoir mis en son cœur un séraphi­que amour, lui imprima les sacrés stigmates. Saint Bonaventure affirme que ce séraphin était réel­lement saint Michel et l’historien Végos le donne pour certain.

Prions saint Michel

1 dizaine du chapelet (1 Notre Père, 10 Je vous salue Marie, 1 Gloire au Père)

O mon Jésus, pardonnez-nous nos péchés, préservez-nous du feu de l’enfer et conduisez au ciel toutes les âmes surtout celles qui ont le plus besoin de votre miséricorde.

Seigneur, ayez pitié de nous.

Jésus-Christ, ayez pitié de nous.

Seigneur, ayez pitié de nous.

Jésus-Christ écoutez-nous.

Jésus-Christ exaucez-nous.

Père du Ciel qui êtes Dieu, ayez pitié de nous.

Fils, Rédempteur du monde qui êtes Dieu, ayez pitié de nous.

Esprit-saint qui êtes Dieu, ayez pitié de nous.

Trinité sainte qui êtes un seul Dieu, ayez pitié de nous.

Sainte Marie, priez pour nous.

Saint Michel, priez pour nous.

Saint Michel, chef des neuf chœurs des anges, priez pour nous.

Saint Michel, chef du paradis, priez pour nous.

Saint Michel, prince des milices célestes, priez pour nous.

Saint Michel, victorieux de Satan, priez pour nous.

Saint Michel, ange préféré de Dieu, priez pour nous.

Saint Michel, qui vous tenez près du trône de Dieu, priez pour nous.

Saint Michel, défenseur de l’honneur de Dieu, priez pour nous.

Saint Michel, défenseur des anges, priez pour nous.

Saint Michel, défenseur de la Vierge Marie, priez pour nous.

Saint Michel, défenseur de l’Eglise catholique, priez pour nous.

Saint Michel, défenseur du souverain pontife, priez pour nous.

Saint Michel, défenseur des missions catholiques, priez pour nous.

Saint Michel, défenseur des âmes justes, priez pour nous.

Saint Michel, défenseur de la paix, priez pour nous.

Saint Michel, libérateur des âmes du purgatoire, priez pour nous.

Saint Michel, bon envers les pécheurs convertis, priez pour nous.

Saint Michel, consolateur des affligés et des opprimés, priez pour nous.

Saint Michel, notre intercesseur auprès de Dieu, priez pour nous.

Saint Michel, qui donnez à tous les hommes un ange gar­dien, priez pour nous.

Saint Michel, qui présentez à Dieu nos prières, priez pour nous.

Saint Michel, qui offrez à Dieu nos bonnes œuvres, priez pour nous.

Saint Michel, grand par la foi et la charité, priez pour nous.

Saint Michel, secourable envers les moribonds, priez pour nous.

Saint Michel, qui obtenez aux fidèles la prédestination, priez pour nous.

Saint Michel, terreur des démons, priez pour nous.

Saint Michel, reflet de la divinité, priez pour nous.

Saint Michel, qui exercez sur l’Eglise et le monde votre autorité, priez pour nous.

Saint Michel, force des apôtres et des missionnaires, priez pour nous.

Saint Michel, lumière des docteurs, priez pour nous.

Saint Michel, soutien des martyrs, priez pour nous.

Saint Michel, défenseur des confesseurs de la foi, priez pour nous.

Saint Michel, orné de toutes les grâces et de toutes les vertus, priez pour nous.

Saint Michel, gardien des vierges, priez pour nous.

Saint Michel, bienfaiteur de toutes les âmes, priez pour nous.

Saint Michel, vainqueur de l’enfer, priez pour nous.

Saint Michel, notre guide et notre espérance, priez pour nous.

Agneau de Dieu, qui effacez les péchés du monde, par­donnez-nous Seigneur.

Agneau de Dieu, qui effacez les péchés du monde, exaucez-nous Seigneur.

Agneau de Dieu, qui effacez les péchés du monde, ayez pitié de nous.

Priez pour nous, archange saint Michel, afin que nous devenions dignes des promesses de Jésus-Christ.

Prions

Seigneur Jésus-Christ, sanctifiez-nous par une bénédiction toujours nouvelle et accordez-nous, par l’intercession de saint Michel archange, cette sagesse qui nous enseigne à amasser des trésors dans le ciel et à échanger les biens du temps contre ceux de l’éternité. Vous qui vivez et régnez, avec le Père, dans l’unité du Saint-Esprit, pour les siècles des siècles. Amen.

Saint Michel, archange, défendez-nous dans le com­bat, soyez notre secours contre la malice et les embuches du démon. Que Dieu lui fasse sentir son empire, nous vous le demandons en suppliant. Et vous, prince de la milice céleste, par la vertu divine, refoulez en enfer, Satan et les autres esprits mauvais qui sont répandus dans le monde pour la perte des âmes. Amen. (Léon XIII)

Que par la miséricorde de Dieu, les âmes des fidèles défunts reposent en paix. Amen.

(Sources : Les grandeurs de saint Michel archange, Don Nicola Ricci)

UN MOIS AVEC L’ARCHANGE SAINT MICHEL : 17ème jour

Fontaine Saint-Michel, Paris

Qui est saint Michel ?

La vie du juste est un combat continuel, non seule­ment avec des ennemis visibles et charnels, mais aussi spirituels et invisibles qui dressent sans cesse des em­bûches à la vie de l’âme. Avec de tels ennemis, le combat est continuel ; diffi­cile est la victoire, laquelle est possible seulement si on a la protection de saint Michel. Il envoie, aux justes qui craignent, des anges qui les gardent et les rendent victorieux. Tous les justes furent tourmentés par le démon et recoururent à saint Michel, c’est pourquoi ils furent victorieux dans leur lutte. On raconte que la bienheureuse Ringa, menacée par le démon et effrayée de terribles visions, invoqua saint Michel qui, accourant aussitôt, mit en fuite cet esprit infernal. Sainte Madeleine, pénitente, vit, une fois, dans la grotte où elle vivait, une multitude de vipères et un fier dragon qui, la bouche grande ouverte, voulait la dévorer ; ayant invoqué l’archange, celui-ci chassa la ter­rible bête.

Ses interventions dans l’histoire des hommes

Au temps de l’empereur Frédéric Ier, naquit Siena Galgan, qui dans son adolescence vivait dans le plaisir. Saint Michel lui apparut en songe lui recommandant de changer de vie et de devenir soldat du Christ. Il lui répéta trois fois le même avertissement. Mais sa mère et son entourage employèrent tous leurs efforts à le détourner de sa voie et lui cherchèrent même une femme belle et riche. Persuadé par les siens, il se mit sur sa monture et alla voir cette future épouse. Mais le cheval se cabra et refusa d’avancer. Se souvenant clairement de la parole de l’archange en songe, il comprit qu’une force invincible empêchait la bête d’avancer. Touché par une inspiration de la grâce, Galgan se retira dans la solitude, où il mena une vie toute céleste dans le jeûne, la prière et l’austérité. Une année après, il mourut et entendit une voix qui lui disait à l’oreille : « Tes mortifications sont suffisantes devant Dieu pour mériter la gloire du ciel. » Il avait 33 ans ; son tombeau fut le lieu de plusieurs miracles. Le martyrologe romain signale sa fête au 3 dé­cembre et l’historien Philippe Ferrari, dans la « Vie des saints d’Italie », raconta sa vie, sa conversion et sa sainte mort.

Prions saint Michel

1 dizaine du chapelet (1 Notre Père, 10 Je vous salue Marie, 1 Gloire au Père)

O mon Jésus, pardonnez-nous nos péchés, préservez-nous du feu de l’enfer et conduisez au ciel toutes les âmes surtout celles qui ont le plus besoin de votre miséricorde.

Seigneur, ayez pitié de nous.

Jésus-Christ, ayez pitié de nous.

Seigneur, ayez pitié de nous.

Jésus-Christ écoutez-nous.

Jésus-Christ exaucez-nous.

Père du Ciel qui êtes Dieu, ayez pitié de nous.

Fils, Rédempteur du monde qui êtes Dieu, ayez pitié de nous.

Esprit-saint qui êtes Dieu, ayez pitié de nous.

Trinité sainte qui êtes un seul Dieu, ayez pitié de nous.

Sainte Marie, priez pour nous.

Saint Michel, priez pour nous.

Saint Michel, chef des neuf chœurs des anges, priez pour nous.

Saint Michel, chef du paradis, priez pour nous.

Saint Michel, prince des milices célestes, priez pour nous.

Saint Michel, victorieux de Satan, priez pour nous.

Saint Michel, ange préféré de Dieu, priez pour nous.

Saint Michel, qui vous tenez près du trône de Dieu, priez pour nous.

Saint Michel, défenseur de l’honneur de Dieu, priez pour nous.

Saint Michel, défenseur des anges, priez pour nous.

Saint Michel, défenseur de la Vierge Marie, priez pour nous.

Saint Michel, défenseur de l’Eglise catholique, priez pour nous.

Saint Michel, défenseur du souverain pontife, priez pour nous.

Saint Michel, défenseur des missions catholiques, priez pour nous.

Saint Michel, défenseur des âmes justes, priez pour nous.

Saint Michel, défenseur de la paix, priez pour nous.

Saint Michel, libérateur des âmes du purgatoire, priez pour nous.

Saint Michel, bon envers les pécheurs convertis, priez pour nous.

Saint Michel, consolateur des affligés et des opprimés, priez pour nous.

Saint Michel, notre intercesseur auprès de Dieu, priez pour nous.

Saint Michel, qui donnez à tous les hommes un ange gar­dien, priez pour nous.

Saint Michel, qui présentez à Dieu nos prières, priez pour nous.

Saint Michel, qui offrez à Dieu nos bonnes œuvres, priez pour nous.

Saint Michel, grand par la foi et la charité, priez pour nous.

Saint Michel, secourable envers les moribonds, priez pour nous.

Saint Michel, qui obtenez aux fidèles la prédestination, priez pour nous.

Saint Michel, terreur des démons, priez pour nous.

Saint Michel, reflet de la divinité, priez pour nous.

Saint Michel, qui exercez sur l’Eglise et le monde votre autorité, priez pour nous.

Saint Michel, force des apôtres et des missionnaires, priez pour nous.

Saint Michel, lumière des docteurs, priez pour nous.

Saint Michel, soutien des martyrs, priez pour nous.

Saint Michel, défenseur des confesseurs de la foi, priez pour nous.

Saint Michel, orné de toutes les grâces et de toutes les vertus, priez pour nous.

Saint Michel, gardien des vierges, priez pour nous.

Saint Michel, bienfaiteur de toutes les âmes, priez pour nous.

Saint Michel, vainqueur de l’enfer, priez pour nous.

Saint Michel, notre guide et notre espérance, priez pour nous.

Agneau de Dieu, qui effacez les péchés du monde, par­donnez-nous Seigneur.

Agneau de Dieu, qui effacez les péchés du monde, exaucez-nous Seigneur.

Agneau de Dieu, qui effacez les péchés du monde, ayez pitié de nous.

 

Priez pour nous, archange saint Michel, afin que nous devenions dignes des promesses de Jésus-Christ.

 

Prions

Seigneur Jésus-Christ, sanctifiez-nous par une bénédiction toujours nouvelle et accordez-nous, par l’intercession de saint Michel archange, cette sagesse qui nous enseigne à amasser des trésors dans le ciel et à échanger les biens du temps contre ceux de l’éternité. Vous qui vivez et régnez, avec le Père, dans l’unité du Saint-Esprit, pour les siècles des siècles. Amen.

 Saint Michel, archange, défendez-nous dans le com­bat, soyez notre secours contre la malice et les embuches du démon. Que Dieu lui fasse sentir son empire, nous vous le demandons en suppliant. Et vous, prince de la milice céleste, par la vertu divine, refoulez en enfer, Satan et les autres esprits mauvais qui sont répandus dans le monde pour la perte des âmes. Amen. (Léon XIII)

Que par la miséricorde de Dieu, les âmes des fidèles défunts reposent en paix. Amen.

 

(Sources : Les grandeurs de saint Michel archange, Don Nicola Ricci)

UN MOIS AVEC L’ARCHANGE SAINT MICHEL : 16ème jour

Les sept archanges, Pfaffenhofen, Allemagne

Qui est saint Michel ?

Souvent l’âme juste s’affaiblit et décroît et même s’arrête dans l’exercice de la vertu et finit par délaisser les bonnes œuvres qu’elle serait tenue d’accomplir. Or saint Michel aime l’âme juste en la ramenant dans le chemin de la vertu. Il réconforte et console les cœurs pusillanimes comme l’indique saint Bernard ; il les aide dans les œuvres, les rendant libres et détachés et en le­vant toute difficulté. Il fait avec l’âme juste ce qu’il fit pour Elie, poursuivi par Jézabel. Las de ses épreuves, Elie, étendu sous un genévrier, demandait à Dieu la mort. Saint Michel lui apparut, le ranima, le réconforta et le consola par ces paroles : « Lève-toi, prends cette nourriture et continue ta route. » Elie, avec des forces nouvelles, poursuivit son voyage à la montagne de Dieu. De la même manière, saint Michel réconforte et rend courage à l’âme juste : « Lève-toi», lui dit-il, « mange et re­prends ta route ; lève-toi pour surmonter les difficultés ; goûte les délices de la grâce d’en haut et marche allègre­ment sur la voie de la sainte loi de Dieu pour gravir la montagne de la perfection. »

Saint Jean vit dans l’Apocalypse l’archange saint Michel qui se tenait sur le côté de l’autel du temple du ciel, un encensoir à la main, dans lequel il brûlait l’encens qu’on lui présentait ; or, l’encens et les parfums symbolisaient la prière. Les prières des justes sont donc présentées par les anges gardiens à saint Michel, qui les place dans son encensoir d’or, les rend plus agréables à Dieu avec sa propre prière pour qu’elles soient mieux accueillies par le Seigneur.

Ses interventions dans l’histoire des hommes

Dans l’Olevan, au diocèse de Salerne, on montre une grotte dans laquelle la tradition affirme que saint Michel est apparu. Les autels de forme antique qu’elle renferme et la dévotion du peuple démontrent bien qu’il y a une grande part de vérité dans cette croyance. De vieux manuscrits l’appellent « Grotte de l’ange » et « Grotte de Saint Michel. » L’eau qui en sort est dite mira­culeuse et on en raconte même les merveilleux effets sur les malades. On dit même que cette grotte fut consacrée à l’archan­ge par le pape saint Grégoire VII, alors qu’il séjournait à Salerne.

Fresques dans la grotte Saint-Michel

Prions saint Michel

1 dizaine du chapelet (1 Notre Père, 10 Je vous salue Marie, 1 Gloire au Père)

O mon Jésus, pardonnez-nous nos péchés, préservez-nous du feu de l’enfer et conduisez au ciel toutes les âmes surtout celles qui ont le plus besoin de votre miséricorde.

Seigneur, ayez pitié de nous.

Jésus-Christ, ayez pitié de nous.

Seigneur, ayez pitié de nous.

Jésus-Christ écoutez-nous.

Jésus-Christ exaucez-nous.

Père du Ciel qui êtes Dieu, ayez pitié de nous.

Fils, Rédempteur du monde qui êtes Dieu, ayez pitié de nous.

Esprit-saint qui êtes Dieu, ayez pitié de nous.

Trinité sainte qui êtes un seul Dieu, ayez pitié de nous.

Sainte Marie, priez pour nous.

Saint Michel, priez pour nous.

Saint Michel, chef des neuf chœurs des anges, priez pour nous.

Saint Michel, chef du paradis, priez pour nous.

Saint Michel, prince des milices célestes, priez pour nous.

Saint Michel, victorieux de Satan, priez pour nous.

Saint Michel, ange préféré de Dieu, priez pour nous.

Saint Michel, qui vous tenez près du trône de Dieu, priez pour nous.

Saint Michel, défenseur de l’honneur de Dieu, priez pour nous.

Saint Michel, défenseur des anges, priez pour nous.

Saint Michel, défenseur de la Vierge Marie, priez pour nous.

Saint Michel, défenseur de l’Eglise catholique, priez pour nous.

Saint Michel, défenseur du souverain pontife, priez pour nous.

Saint Michel, défenseur des missions catholiques, priez pour nous.

Saint Michel, défenseur des âmes justes, priez pour nous.

Saint Michel, défenseur de la paix, priez pour nous.

Saint Michel, libérateur des âmes du purgatoire, priez pour nous.

Saint Michel, bon envers les pécheurs convertis, priez pour nous.

Saint Michel, consolateur des affligés et des opprimés, priez pour nous.

Saint Michel, notre intercesseur auprès de Dieu, priez pour nous.

Saint Michel, qui donnez à tous les hommes un ange gar­dien, priez pour nous.

Saint Michel, qui présentez à Dieu nos prières, priez pour nous.

Saint Michel, qui offrez à Dieu nos bonnes œuvres, priez pour nous.

Saint Michel, grand par la foi et la charité, priez pour nous.

Saint Michel, secourable envers les moribonds, priez pour nous.

Saint Michel, qui obtenez aux fidèles la prédestination, priez pour nous.

Saint Michel, terreur des démons, priez pour nous.

Saint Michel, reflet de la divinité, priez pour nous.

Saint Michel, qui exercez sur l’Eglise et le monde votre autorité, priez pour nous.

Saint Michel, force des apôtres et des missionnaires, priez pour nous.

Saint Michel, lumière des docteurs, priez pour nous.

Saint Michel, soutien des martyrs, priez pour nous.

Saint Michel, défenseur des confesseurs de la foi, priez pour nous.

Saint Michel, orné de toutes les grâces et de toutes les vertus, priez pour nous.

Saint Michel, gardien des vierges, priez pour nous.

Saint Michel, bienfaiteur de toutes les âmes, priez pour nous.

Saint Michel, vainqueur de l’enfer, priez pour nous.

Saint Michel, notre guide et notre espérance, priez pour nous.

Agneau de Dieu, qui effacez les péchés du monde, par­donnez-nous Seigneur.

Agneau de Dieu, qui effacez les péchés du monde, exaucez-nous Seigneur.

Agneau de Dieu, qui effacez les péchés du monde, ayez pitié de nous.

 

Priez pour nous, archange saint Michel, afin que nous devenions dignes des promesses de Jésus-Christ.

Prions

Seigneur Jésus-Christ, sanctifiez-nous par une bénédiction toujours nouvelle et accordez-nous, par l’intercession de saint Michel archange, cette sagesse qui nous enseigne à amasser des trésors dans le ciel et à échanger les biens du temps contre ceux de l’éternité. Vous qui vivez et régnez, avec le Père, dans l’unité du Saint-Esprit, pour les siècles des siècles. Amen.

 Saint Michel, archange, défendez-nous dans le com­bat, soyez notre secours contre la malice et les embuches du démon. Que Dieu lui fasse sentir son empire, nous vous le demandons en suppliant. Et vous, prince de la milice céleste, par la vertu divine, refoulez en enfer, Satan et les autres esprits mauvais qui sont répandus dans le monde pour la perte des âmes. Amen. (Léon XIII)

Que par la miséricorde de Dieu, les âmes des fidèles défunts reposent en paix. Amen.

 

(Sources : Les grandeurs de saint Michel archange, Don Nicola Ricci)