La mission du prêtre

Contemplons

Mosaïque d’Aletti : la pêche miraculeuse (le Christ-prêtre, revêtu de l’étole fait de ses apôtres des pécheurs d’hommes).

Méditons

La mission du prêtre est triple. En effet, il est chargé d’enseigner, de sanctifier et de gouverner.

La charge d’enseigner est particulièrement importante. Le prêtre qui enseigne ne propose jamais sa propre pensée mais indique aux hommes la réalité de la présence de Dieu, vivant et agissant dans le monde. Il annonce tout ce que Dieu a révélé de lui-même, que la Tradition a consigné et que le Magistère authentique a interprété depuis deux mille ans. Le prêtre doit intérioriser et vivre cet enseignement, ces vérités de foi dans un intense cheminement spirituel. Il croit, accueille et cherche à vivre avant tout ce que le Seigneur a enseigné et que l’Eglise a transmis. Il est toujours « un enseignant, avec l’humble et joyeuse certitude de celui qui a rencontré la Vérité, qui en a été saisi et transformé et qui ne peut rien faire d’autre que de l’annoncer » (Benoit XVI).

Le prêtre a reçu mission de sanctifier les hommes, surtout par les sacrements et par le culte liturgique. Sanctifier une personne signifie la mettre en contact avec Dieu qui peu à peu la transforme. « Les prêtres doivent être comme des ponts qui favorisent la rencontre avec Dieu. Ils doivent être disponibles, généreux et attentifs à offrir à leurs frères les trésors de la grâce de Dieu dont ils ne sont pas les propriétaires mais les gardiens et les administrateurs » (Benoit XVI).

Le prêtre a reçu mission de gouverner. « Paître le troupeau du Seigneur doit être un service d’amour, » affirme saint Augustin. Etre pasteur selon le cœur de Dieu requiert une rencontre personnelle et constante avec le Seigneur, une connaissance profonde de sa personne, une adhésion à sa volonté. « De la docilité du prêtre au Christ dépend la docilité du troupeau au Pasteur » (Benoit XVI). L’autorité est un service vécu dans l’Eglise par le don total de soi-même pour la sanctification du troupeau. Pour remplir ce ministère, le prêtre doit puiser ses forces dans le Christ seul, le vrai modèle par son humble service d’amour exprimé dans le lavement des pieds et par sa royauté qui culmine sur la Croix. « Gouverner c’est former le Christ dans les cœurs des chrétiens » (Benoit XVI).

Prions

1 dizaine du chapelet (Notre Père… 10 Je vous salue Marie… Gloire au Père…)

O mon Jésus, pardonnez-nous nos péchés, préservez-nous du feu de l’enfer, conduisez au Ciel toutes les âmes, surtout celles qui ont le plus besoin de votre miséricorde.

Vierge Marie, Mère du Christ-prêtre, Mère des prêtres du monde entier, vous aimez tout particulièrement les prêtres parce qu’ils sont les images vivantes de votre Fils unique. Vous avez aidé Jésus par toute votre vie terrestre et vous l’aidez encore dans le Ciel. Nous vous en supplions, priez pour les prêtres !

« Priez le Père des Cieux pour qu’il envoie des ouvriers à sa moisson. » Priez pour que nous ayons toujours des prêtres qui nous donnent les Sacrements, nous expliquent l’Evangile du Christ et nous enseignent à devenir de vrais enfants de Dieu.

Vierge Marie, demandez vous-même à Dieu le Père les prêtres dont nous avons tant besoin. Et puisque votre Cœur a tout pouvoir sur lui, obtenez-nous, ô Marie, des prêtres qui soient des saints. Amen.

Que par la miséricorde de Dieu, les âmes des fidèles défunts reposent en paix. Amen.

Laisser un commentaire