9ème Station : Jésus tombe et se relève pour la troisième fois

Contemplons

Méditons

Colloque intérieur de Marie :

« Mon Jésus, te voilà encore une fois à terre… pendant un instant, je t’ai cru mort… Mon Jésus, les hommes arriveront-ils à comprendre que ta chute est à la mesure de leur déchéance … des conséquences de la faute originelle… Dans ta miséricorde, tu ne leur en donnes pas une conscience objective… comment pourraient-il supporter la vision de leur misère sans succomber ? … C’est à la profondeur de ta chute sous le poids de leurs péchés, qu’ils peuvent en avoir une petite idée…

Mon Jésus, encore une fois tu te relèves… quel amour, quelle force, quelle force d’amour, il te faut pour te relever et poursuivre ce chemin de Croix… Mon Jésus, c’est dans un acte d’amour infini que tu as créé l’homme… mais que dire de l’amour avec lequel tu l’as racheté ! … La création d’Adam ne t’a donné que de la joie… mais son rachat… une souffrance incommensurable… et tu ne t’es rien épargné pour son Salut… Comment te rendre grâce pour tant d’amour… tu nous as si merveilleusement rachetés que toute l’éternité ne suffira pas pour t’en remercier ne serait-ce que de manière approchante… Mon Jésus, tu es digne de tant d’amour… de tellement d’amour que cela dépasse les forces de notre nature amoindrie par la faute originelle…

Mon Jésus… je t’aime pour tous ceux que tu aimes et ne t’aiment pas… je sais ta souffrance… ta tristesse… ta lutte contre la faiblesse de ta nature humaine… contre ton découragement… contre toutes les tentations que le démon murmure à ton Cœur si doux, si sensible… Mon Jésus, je ne suis rien… un vulgaire petit vase d’argile… un être créé… je n’ai rien à t’offrir si ce n’est mon amour pour toi… mais je sais que, données par amour, les plus petites choses deviennent infinies… je sais que les moindres délicatesses te réjouissent aussi infiniment que l’est ton désir d’être aimé des âmes… parce que tu es l’amour même…Reçois donc tout mon amour de Mère, de croyante, en réparation pour ceux qui te le refusent…

Père, par Jésus, en Jésus, avec Jésus, je te prie d’accorder à chaque âme de se relever de ses péchés et d’aimer le Rédempteur jusqu’au bout de ce qui lui est possible…

Prions

1 dizaine du chapelet (Notre Père… 10 Je vous salue Marie… Gloire au Père…)

O mon Jésus, pardonnez-nous nos péchés, préservez-nous du feu de l’enfer, conduisez au ciel toutes les âmes, surtout celles qui ont le plus besoin de votre miséricorde. (Prière demandée par Notre-Dame de Fatima après chaque dizaine du chapelet.)

Quoi de plus pénible, Vierge Marie, que de voir mourir, souffrir, agoniser son fils. Et vous, Vierge Marie, vous étiez là, fidèle, silencieuse. « Le cœur transpercé par une épée, » vous ne vous êtes pas révoltée et vous avez su accorder à votre Fils votre présence jusqu’au bout. Vous avez accueilli sa demande de devenir notre Sainte Mère du Ciel.

Venez nous soutenir, Vierge Marie, devant les drames, les difficultés, les épreuves de notre route. Apprenez-nous à entrer à l’intérieur, à descendre en nos cœurs et à demeurer fidèles à l’amour de notre Dieu qui jamais ne nous abandonne. Vous, la Pietà, apprenez-nous à avancer sur le chemin de la foi. Amen.

Que par la miséricorde de Dieu, les âmes des fidèles défunts reposent en paix. Amen.

Laisser un commentaire