5ème Station : Simon de Cyrène aide Jésus à porter la Croix

Contemplons

Méditons

Colloque intérieur de Marie :

« Simon !… Simon ! … ne te dérobe pas… les gardes te réquisitionnent, c’est vrai ! Mais de toute éternité, Jésus t’a choisi… aujourd’hui, il t’appelle… pour l’aider à porter la Croix en cet instant, sur ce chemin… ne t’irrite pas… ne t’impatiente pas… il ne te demande pas plus que tu ne peux donner…

Simon !… Si tu savais qui est celui qui t’appelle… si tu savais l’honneur qu’il te fait en te choisissant, c’est toi qui t’empresserais de le servir et ne cèderait ce privilège à personne… Jésus, ton Seigneur, te donne de l’aider à sauver le monde… comprends-tu ?… Tu es choisi pour aider ton Seigneur à sauver le monde ! … Il t’appelle à besogner avec lui à ton Salut et à celui de toutes les âmes… En toi, c’est chaque personne qu’il appelle à travailler avec lui au Salut du monde… Ce que tu t’apprêtes à faire, servira d’exemple à tous ceux qui répondront à l’appel de Jésus à le suivre sur le chemin du renoncement pour la gloire de Dieu et le Salut du monde… Ne vois-tu pas que Jésus ne te traite pas comme un serviteur mais comme un ami ? … Il t’associe à sa mission de Rédempteur… à ce qu’il y a de plus important en ce bas monde : le Salut des âmes… ne vois-tu pas ce que tu représentes à ses yeux ?… Ne vois-tu pas la confiance qu’il place en toi ?

Simon, ne te refuse pas… ne te donne pas à moitié… offre à Jésus qui t’a choisi, le meilleur de toi-même… il se donne tout entier pour toi… ne lui refuse pas le peu qu’il sollicite en retour… ne vois-tu pas que, malgré son épuisement, il porte la plus grande part de la Croix… ne te laissant que la plus petite… lui si affaibli… et toi si fort… je t’en prie, ne te dérobe pas à son regard de peur d’en être apitoyé… par crainte d’être trop généreux… au contraire, cherche-le… laisse-le t’émouvoir… laisse-le te transformer par tout l’amour qu’il veut t’exprimer…

Père, pour l’amour de ton Fils, donne à Simon de répondre pleinement à l’appel de Jésus… Donne-lui de se donner tout entier pour le soulager quelque peu… s’il est possible… Que chacun comprenne que Jésus ne sauve personne malgré lui… que chacun comprenne qu’il doit contribuer à son Salut par l’obéissance à tes commandements et par la pénitence…

Père, par Jésus, le serviteur souffrant, donne à chaque âme de bruler du désir de te rendre toute gloire en cette vie… dans celle du monde à venir… et pour les siècles des siècles… »

Prions

1 dizaine du chapelet (Notre Père… 10 Je vous salue Marie… Gloire au Père…)

O mon Jésus, pardonnez-nous nos péchés, préservez-nous du feu de l’enfer, conduisez au ciel toutes les âmes, surtout celles qui ont le plus besoin de votre miséricorde. (Prière demandée par Notre-Dame de Fatima après chaque dizaine du chapelet.)

Quoi de plus pénible, Vierge Marie, que de voir mourir, souffrir, agoniser son fils. Et vous, Vierge Marie, vous étiez là, fidèle, silencieuse. « Le cœur transpercé par une épée, » vous ne vous êtes pas révoltée et vous avez su accorder à votre Fils votre présence jusqu’au bout. Vous avez accueilli sa demande de devenir notre Sainte Mère du Ciel.

Venez nous soutenir, Vierge Marie, devant les drames, les difficultés, les épreuves de notre route. Apprenez-nous à entrer à l’intérieur, à descendre en nos cœurs et à demeurer fidèles à l’amour de notre Dieu qui jamais ne nous abandonne. Vous, la Pietà, apprenez-nous à avancer sur le chemin de la foi. Amen.

Que par la miséricorde de Dieu, les âmes des fidèles défunts reposent en paix. Amen.

Laisser un commentaire