4ème Station : Jésus rencontre sa très sainte Mère

Contemplons

Méditons

Colloque intérieur de Marie :

« Fils !… Mon enfant !… Mon Seigneur !… Me voici !… Je suis là !… Je suis toujours avec toi !… Pardonne-moi d’être aussi faible et de ne pouvoir retenir mes larmes… pardonne-moi si mes larmes te causent du chagrin…

Fils, je voudrais te prendre dans mes bras… et ne le peut… je ne trouve sur ta personne aucune partie que tes bourreaux ont épargnée… te prendre dans mes bras ne ferait qu’accroitre tes souffrances…

Ma douleur de ma Maman, je l’accepte et te l’offre pour que tu l’unisses à ta douleur de Fils… il y a trente-trois ans, j’ai dit « oui » à cette heure… et c’est par mon « oui » que tu es venu en moi me procurant une joie immense… Aujourd’hui, je redis « oui » en ta présence, en te regardant dans les yeux… quoi qu’il en coûte, je crois en toi et en celui qui t’a envoyé…

Jésus, tous ces pécheurs sauront-ils jamais tout ce qu’ils nous ont couté ?… A toi qui t’es donné pour eux ?… A moi qui t’ai donné pour eux… et qui me donne avec toi ?… Sauront-ils jamais ce que représente pour moi d’accepter de te sacrifier pour qu’eux puissent vivre ?…

Vous tous qui êtes là à nous regarder, ne vous laisserez-vous pas émouvoir ?… Vous n’avez aucune pitié pour l’innocent que vous avez livré en toute connaissance au supplice de la Croix ; n’aurez-vous pas plus de compassion pour la souffrance de sa Mère ?… Si votre cœur est encore capable de s’émouvoir, alors ayez compassion de mon Fils qui en est réduit à cet état misérable parce qu’il s’est chargé de vos iniquités… ne le laissez pas porter seul, le poids de tous vos péchés… aidez-le en vous laissant sauver… ne rejetez pas son amour pour vous… aimez-le en retour pour tous ceux qui lui refusent cet amour qu’il veut conquérir à un tel prix…

Père, reçois mes larmes de Mère comme ma contribution à la Passion de Jésus… plus que de ma souffrance de voir mon enfant à ce point accablé, elles sont la marque de ma douleur de voir Jésus rejeté, torturé par ceux-là même qu’il est venu sauver…

Père, je ne demande rien pour moi si ce n’est d’accomplir fidèlement ta volonté que je sais tout d’amour…

Père, par tout l’amour que Jésus te rend dans sa Passion au nom de tous les pécheurs, je te prie d’accorder à chaque âme de reconnaitre en lui le seul Sauveur, celui que tu as glorifié, que tu glorifieras encore…

Père, par tout l’amour que Jésus a pour toi, accorde-moi de trouver des âmes généreuses qui l’aident à porter le poids du Salut… des âmes généreuses qui, par l’oblation d’elles-mêmes, le consolent de ceux qui lui refusent leur amour… »

Prions

1 dizaine du chapelet (Notre Père… 10 Je vous salue Marie… Gloire au Père…)

O mon Jésus, pardonnez-nous nos péchés, préservez-nous du feu de l’enfer, conduisez au ciel toutes les âmes, surtout celles qui ont le plus besoin de votre miséricorde. (Prière demandée par Notre-Dame de Fatima après chaque dizaine du chapelet.)

Quoi de plus pénible, Vierge Marie, que de voir mourir, souffrir, agoniser son fils. Et vous, Vierge Marie, vous étiez là, fidèle, silencieuse. « Le cœur transpercé par une épée, » vous ne vous êtes pas révoltée et vous avez su accorder à votre Fils votre présence jusqu’au bout. Vous avez accueilli sa demande de devenir notre Sainte Mère du Ciel.

Venez nous soutenir, Vierge Marie, devant les drames, les difficultés, les épreuves de notre route. Apprenez-nous à entrer à l’intérieur, à descendre en nos cœurs et à demeurer fidèles à l’amour de notre Dieu qui jamais ne nous abandonne. Vous, la Pietà, apprenez-nous à avancer sur le chemin de la foi. Amen.

Que par la miséricorde de Dieu, les âmes des fidèles défunts reposent en paix. Amen.

Laisser un commentaire