12ème Station : Jésus meurt sur la Croix

Contemplons

Méditons

Colloque intérieur de Marie :

« Mon Jésus, je suis là… je ne te quitterai pas quoi qu’il advienne… Tu as voulu ne faire qu’un avec la Croix… et moi je ne veux faire qu’un avec toi… tu as choisi la Croix… je la choisis aussi… Tu as choisi d’être l’homme des douleurs, je serai alors la Mère des douleurs… Tu as dit que là où tu seras, là aussi sera ton serviteur… je suis ta servante depuis toujours et pour toujours… ma place est donc au pied de ta Croix… elle ne peut être que là…

« Père pardonne-leur, ils ne savent pas ce qu’ils font ! » … Mon Jésus, ces paroles sont gravées dans mon Cœur… jamais je ne les oublierai… Mon Jésus, tu accordes ton pardon à ceux qui t’ont crucifié… et tu pries le Père de leur pardonner aussi, pour l’amour de toi… Mon Jésus, moi aussi, je pardonne pour l’amour de toi, pour l’amour du Père, pour l’amour d’eux… Mon Jésus, j’unis toutes les larmes que j’ai versées à ton précieux sang, à tes saintes plaies, pour le Salut de toutes les âmes, pour le Salut de ceux que tu as fait mes enfants…

Oui, mon Jésus, je reçois Jean, comme mon fils… en lui, j’adopte tous ceux que tu as rachetés… toujours, je leur rappellerai tes paroles… je leur dirai à quel haut prix, ils ont été sauvés… Mon Jésus, je veux leur indiquer le chemin qui conduit à ta Croix et les aider à ouvrir leur cœur à ton Salut…

Dismas… fils… regarde Jésus… il pardonne… il te pardonne… tout brigand que tu as été, demande-lui de te faire miséricorde… il te l’accordera… s’il est là sur la Croix, c’est aussi pour toi… Jésus, par ta volonté, me voilà aussi la mère de Dismas… que ton sacrifice n’ait pas été vain pour lui… reçois-le dans ton Royaume comme il te le demande…

Mon Jésus, tu as soif… et ce vinaigre qu’on te donne ne fait qu’ajouter à tes souffrances sans apaiser ta soif… Mon Jésus, les âmes entendront-elles ton appel à se laisser sauver ? … Comprendront-elles que tu as soif de leur Salut ? … Que tu les attends toutes dans ton Royaume pour le banquet des noces éternelles ? … Par la douleur que te cause ce vinaigre, accorde à ceux qui travaillent au Salut des âmes de ne pas se laisser décourager par tout ce qu’il faut souffrir pour ton nom…

Mon Jésus, je connais les désirs de ton Cœur… tes plus grandes peines ne te viennent pas du prix élevé que tu as payé pour le Salut des âmes mais de ce qu’elles n’en font que peu de cas… de ce qu’elles se détournent de toi… de ce que certaines choisissent d’aller à la perdition… Mon Jésus, je ressens dans mon Cœur toute l’amertume que te cause la perte de des âmes…

Père, reçois le Corps, le Sang, l’Âme, la Divinité de ton très cher Fils Jésus, en réparation des péchés du monde entier… Par sa douloureuse Passion, aie pitié de toutes les âmes…

Jésus… Mon Jésus… j’ai confiance en toi…

Prions

1 dizaine du chapelet (Notre Père… 10 Je vous salue Marie… Gloire au Père…)

O mon Jésus, pardonnez-nous nos péchés, préservez-nous du feu de l’enfer, conduisez au ciel toutes les âmes, surtout celles qui ont le plus besoin de votre miséricorde. (Prière demandée par Notre-Dame de Fatima après chaque dizaine du chapelet.)

Quoi de plus pénible, Vierge Marie, que de voir mourir, souffrir, agoniser son fils. Et vous, Vierge Marie, vous étiez là, fidèle, silencieuse. « Le cœur transpercé par une épée, » vous ne vous êtes pas révoltée et vous avez su accorder à votre Fils votre présence jusqu’au bout. Vous avez accueilli sa demande de devenir notre Sainte Mère du Ciel.

Venez nous soutenir, Vierge Marie, devant les drames, les difficultés, les épreuves de notre route. Apprenez-nous à entrer à l’intérieur, à descendre en nos cœurs et à demeurer fidèles à l’amour de notre Dieu qui jamais ne nous abandonne. Vous, la Pietà, apprenez-nous à avancer sur le chemin de la foi. Amen.

Que par la miséricorde de Dieu, les âmes des fidèles défunts reposent en paix. Amen.

Laisser un commentaire