11ème Station : Jésus est cloué sur la Croix

Contemplons

Méditons

Colloque intérieur de Marie :

« Ces coups résonnent dans ma tête… dans mon cœur… comme des tambours… Mon Jésus, je te vois contenir ta douleur chaque fois que le marteau frappe pour ne pas ajouter à la mienne… Mais, mon Jésus… ma douleur vient de ta douleur ! … je souffre de te voir souffrir… en cherchant à m’épargner, tu ne fais que l’augmenter ! … Mon Jésus, que ne puis-je prendre sur moi une part de tout ce que tu endures ! … Mon Jésus, comme je voudrais que toutes les âmes te soient reconnaissantes de tout ce que tu as pris sur toi… pour elles… Mon Jésus que je voudrais qu’elles ressentent ne serait-ce qu’une petite étincelle de tout ton amour pour elles…

Mon Jésus, quelle brutalité chez ces soldats… mais ont-ils donc un cœur ? … et les pharisiens… cette haine… mais savent-ils de qui ils sont les serviteurs ?…

Mon Jésus, voilà qu’on a enfoncé un premier clou dans ta main gauche… un second dans ta main droite… un troisième dans tes pieds… Mon Jésus, tes mains ont béni tant de gens… soulagé tant de misères… tes pieds ont foulé tant de routes pour porter la bonne nouvelle du Salut… et te voilà cloué sur la Croix… les bras, les jambes immobilisés… tu ne peux plus bouger… Mon Jésus… que ne voient-ils pas que c’est maintenant que tu donnes ta plus sainte bénédiction… que tu accomplis ton plus grand miracle… que tu disputes notre vie à la mort… que tu conjures la malédiction qui nous fermait les portes du paradis…

Mon Jésus, te voilà élevé de terre comme tu l’as annoncé… Quelle épreuve pour mon cœur de Mère… pour ceux qui t’aiment… et pourtant, c’est maintenant que tu es glorifié par le Père… Tu es bien victime de la méchanceté des hommes mais tu es une victime qui s’est librement offerte… tu n’as rien subi mais tout accepté en toute liberté, en toute conscience, en toute connaissance, pour l’amour du Père, pour l’amour des âmes… Mon Jésus, le Père avec qui tu ne fais qu’un, voit en toi son Fils qui lui rend toute gloire… qui l’a aimé plus que lui-même… qui lui a ramené tous ses fils perdus… un Fils qui est digne de lui… Mon Jésus, à présent, réalise ce que tu as promis : attire à toi toute la Création… pour la remettre rénovée entre les mains du Père… comme une offrande d’agréable odeur…

Père, par Jésus, en lui et avec lui, je te prie pour toutes les âmes … pour qu’elles trouvent refuge dans les plaies glorieuses de Jésus… Père, qu’elles s’impriment dans leurs âmes afin que toujours elles sachent jusqu’où Jésus les a aimées…

Père, je t’offre les plaies de Jésus pour guérir celles des âmes…

Mon Jésus, pardon et miséricorde par les mérites de tes saintes plaies… et toutes les larmes qu’elles m’ont fait verser…

Prions

1 dizaine du chapelet (Notre Père… 10 Je vous salue Marie… Gloire au Père…)

O mon Jésus, pardonnez-nous nos péchés, préservez-nous du feu de l’enfer, conduisez au ciel toutes les âmes, surtout celles qui ont le plus besoin de votre miséricorde. (Prière demandée par Notre-Dame de Fatima après chaque dizaine du chapelet.)

Quoi de plus pénible, Vierge Marie, que de voir mourir, souffrir, agoniser son fils. Et vous, Vierge Marie, vous étiez là, fidèle, silencieuse. « Le cœur transpercé par une épée, » vous ne vous êtes pas révoltée et vous avez su accorder à votre Fils votre présence jusqu’au bout. Vous avez accueilli sa demande de devenir notre Sainte Mère du Ciel.

Venez nous soutenir, Vierge Marie, devant les drames, les difficultés, les épreuves de notre route. Apprenez-nous à entrer à l’intérieur, à descendre en nos cœurs et à demeurer fidèles à l’amour de notre Dieu qui jamais ne nous abandonne. Vous, la Pietà, apprenez-nous à avancer sur le chemin de la foi. Amen.

Que par la miséricorde de Dieu, les âmes des fidèles défunts reposent en paix. Amen.

Laisser un commentaire