Le 8 décembre 1947

Contemplons

Pèlerins en prière devant la statue de notre Dame de l’Ile Bouchard

Méditons

C’est le 8 décembre 1947 que Marie apparait à l’Ile Bouchard, le jour de la plus solennelle de ses fêtes (même si chez nous elle n’est pas fériée !) et dans un contexte quasi désespéré car la France est au bord de la guerre civile. Le ministre de l’intérieur, Jules Moch, est prêt à faire intervenir l’armée pour ramener au travail les milliers de grévistes dont le mouvement, téléguidé par le parti communiste soviétique, sombre dans la violence.

En apparaissant le jour de la fête de son Immaculée Conception pour demander la prière des petits enfants, Marie veut souligner qu’elle est en mesure de trouver une issue à cette situation et même qu’elle représente le seul espoir de salut de la France. La situation est si désespérée qu’elle en devient l’heure de Dieu. Tout ce qui était humainement envisageable a été fait sans produire aucun résultat. Maintenant il n’y a plus que Dieu qui puisse sortir la France de cette impasse. Et, c’est Marie, la patronne de la France, que Dieu prépose à régler le problème.

Le jour de l’Immaculée Conception, l’Eglise rappelle les paroles de Dieu à l’immonde serpent lors de la chute d’Adam : « je mettrai une inimitié entre toi et la femme entre sa descendance et la tienne. » Si Marie choisit le jour de l’Immaculée Conception pour engager le bras de fer avec le serpent infernal et initier le grand courant de prière qui sauvera la France, c’est pour rappeler qu’elle est celle qui en tout temps contrecarre l’action du démon et qu’elle sera toujours victorieuse dans les combats de Dieu si nous lui permettons de l’être en demandant son aide et son intercession.

Marie est l’une des nôtres, elle le joyau de la création, le plus beau fruit de la rédemption, la pleinement rachetée, le lis qui a poussé parmi les ronces (comme le chante l’Eglise en la fête de l’Immaculée Conception). Parce qu’elle est celle d’entre nous qui a tout donné à son Seigneur et n’a rien retenu pour elle, elle est celle qui peut s’avancer devant le trône de Dieu pour, sans cesse, plaider notre cause. Et pour l’amour de Marie, Dieu nous exauce toujours. Aussi, son Immaculée Conception, est-elle pour nous une force et un refuge auquel nous pouvons toujours recourir pour que Dieu nous prenne en grâce et en pitié. C’est la raison pour laquelle Marie fait répéter aux enfants (et à toute l’assistance qui au fur et à mesure des jours se joint à eux) « O Marie conçue sans péché priez pour nous qui avons recours à vous. »

Enfin, Marie apparait le jour de la fête de l’Immaculée Conception, avec l’archange Gabriel, dans la scène de l’Annonciation pour rappeler que ce mystère est en lien direct avec celui de l’Incarnation, qu’il en est même la préparation. Et, en même temps, il est déjà un fruit de la rédemption opérée par Jésus.

C’est bien là, la pédagogie de Marie, le trône de la sagesse, la reine des docteurs, notre mère trois fois admirable, que d’exposer de manière aussi simple que sobre ce que les plus habiles des théologiens ne parviennent à nous expliquer qu’avec beaucoup de peine. Une image vaut mille mots : la preuve !

Prions

Une dizaine du chapelet (1 notre Père… 10 Je vous salue Marie… Gloire au Père…)

O mon Jésus pardonnez-nous nos péchés, préservez-nous du feu de l’enfer, conduisez au Ciel toutes les âmes surtout celles qui ont le plus besoin de votre miséricorde.

O Marie conçue sans péché priez pour nous qui avons recours à vous. (3 fois)

Seigneur Jésus, aie compassion de la France, daigne l’étreindre dans ton amour et lui en montrer toute la tendresse. Fais que, remplie d’amour pour toi, elle contribue à te faire aimer de toutes les nations de la terre. Ô amour de Jésus, nous prenons ici l’engagement de te rester fidèles et de travailler d’un cœur ardent à répandre ton règne dans tout l’univers. Amen.

(Marcel Van est né en 1928 près de Hanoï au Vietnam. Souhaitant devenir prêtre, il entre dans une congrégation française. En 1945, il est arrêté par les communistes et meurt en prison le 10 juillet 1959. Cette prière lui a été donnée par le Christ lors d’une apparition. Jésus lui dit alors : « Petit enfant de mon Amour, écoute, je vais te dicter une prière, et cette prière, je veux que les Français me la récitent. »)

Ô Père, ô mon Dieu, délivrez et sauvez maintenant votre France. Préparez les cœurs de ses enfants à la mission qu’ils vont avoir à accomplir pour toutes les nations et pour l’Eglise tout entière.

Ô Père, ô mon Dieu, que les cœurs de vos élus tressaillent à votre appel, reconnaissant votre voix, votre commandement, votre invitation à agir. Conduisez-les chacun à leur place et chacun à sa mission. Imposez-leur tout ce que vous voudrez de chacun et de tous. Que rien ne soit l’effet de leur choix mais de votre unique désir et de votre unique volonté d’amour.

Ô Vierge Immaculée, ne les laissez pas se tromper, ni s’égarer.

Gloire soit au Père, au Fils et au Saint-Esprit, comme il était au commencement, maintenant et pour les siècles des siècles. Amen.

Cœur Douloureux et Immaculé de Marie, priez pour nous.

Saints et saintes du Ciel, priez pour nous. 

(Prière de la vénérable Marthe Robin qui a beaucoup prié pour notre pays. Elle demandait l’avènement d’une nouvelle Pentecôte.)

Que par la miséricorde de Dieu, les âmes des fidèles défunts reposent en paix. Amen.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *