La Visitation

 

La Visitation, Sanzio

Méditons

Dans la joie de l’Annonciation, Marie se lance dans l’aventure de la Visitation et entreprend le voyage, aussi long que pénible, qui la mènera chez sa cousine Elisabeth. Par sa simple présence, par ce qu’elle est, Marie provoque l’effusion de l’Esprit-Saint qui se traduira par un bonheur sans égal pour Elisabeth et la sanctification in utero de Jean-Baptiste qui, en cet instant, devient le Précurseur.

Marie visite chaque jour ceux qui lui ouvrent la porte par la prière et, à chaque fois, elle répand ses grâces en surabondance. A chaque fois que nous l’accueillons, Marie, qui n’amène que paix et joie, nous transporte dans un bonheur identique à celui d’Elisabeth lors de la Visitation. Au Ciel, les Saints vivent dans une joie intense et perpétuelle, une Visitation permanente car ils jouissent de la vision, non seulement de Dieu, « la beauté devant qui toutes les beautés palissent » (Saint Augustin) mais aussi de la douceur de l’amour de Marie dont ils se savent aimés au-delà de toute mesure.

Et, si Marie nous visite en cette vie, elle qui est fidèle au-delà de toute fidélité, elle qui est mère plus que toutes les mères réunies, visite aussi les âmes de nos défunts qui se trouvent dans le purgatoire afin de les soulager dans leurs peines, les encourager dans leur cheminement de purification. A sainte Brigitte, Marie dira à ce sujet : « Je suis la mère de tous ceux qui sont en purgatoire et toutes les peines qui sont infligées aux morts, pour l’expiation de leurs fautes, sont allégées par mes prières. » A cela saint Vincent Ferrier ajoute : « Comme Marie est bonne pour ces âmes captivent qui gémissent dans le purgatoire ! Par son entremise, elles sont à chaque instant soulagées et secourues. »

Avec Marie, visitons nos chers défunts dans la prière. Qu’ils soient en paradis ou en purgatoire, nos prières les réjouissent. Dans le premier cas, parce qu’ils pourront les appliquer à d’autres défunts encore en voie de purification, dans le second parce qu’elles les aideront à avancer vers le Ciel tant désiré. Par ailleurs, et ce n’est pas la moindre des raisons, nos prières feront la joie de Marie qui pourra les appliquer par voie de suffrage aux défunts les plus abandonnés.

En venant au secours des défunts, nous nous assurons nous-mêmes d’être secourus le moment venu. Ne l’oublions pas : « la mesure dont vous vous servez pour les autres, servira aussi pour vous » (Luc 6, 38).

Prions

1 dizaine du chapelet (Notre Père… 10 Je vous salue Marie… Gloire au Père…)

O mon Jésus pardonnez-nous nos péchés. Préservez-nous du feu de l’enfer. Conduisez au ciel toutes les âmes surtout celles qui ont le plus besoin de votre miséricorde. (Prière demandée par Notre-Dame de Fatima après chaque dizaine du chapelet)

O saints Patriarches et Prophètes ! Offrez pour moi à l’adorable Trinité, le désir que vous avez eu de l’Incarnation de Jésus et faites que j’aspire ardemment après Lui que vous avez désiré et si longtemps attendu.

O saints Apôtres ! Offrez pour moi à l’adorable Trinité, la fidélité et la persévérance avec laquelle vous avez prêché l’Evangile de par le monde, pour former à Jésus un peuple fidèle. Faites que j’aime toujours d’avantage Celui que vous-même avez aimé de tout votre cœur.

O saints Martyrs ! Je vous en conjure, offrez pour moi à l’adorable Trinité, la patience avec laquelle vous avez supporté votre martyre. Obtenez-moi que je me dépense sans compter au service de Jésus pour l’amour duquel vous avez livré votre corps à la mort.

O saints Confesseurs ! Je vous en supplie, offrez pour moi à l’adorable Trinité, la sainteté héroïque en laquelle vous avez montré aux autres la voie de la vie. Faites que je m’élève au sommet de la perfection pour l’amour de Jésus  pour qui vous avez tout abandonné.

O saintes Vierges ! Offrez pour moi, je vous en conjure, à l’adorable Trinité, votre pureté et votre intégrité qui vous ont mérité d’être les plus rapprochées de Dieu. Faites que je triomphe dans la chasteté de l’esprit et du corps, et en toutes choses pour l’amour de Jésus à qui vous avez consacré votre virginité.

Et Vous, Seigneur ! Précédez l’assemblée de vos Saints et faites pour moi l’offrande à Dieu le Père de toute votre très sainte et parfaite vie sur terre avec le fruit de votre Passion en réparation de tous mes péchés et omissions, en sorte que par Vous, tout ce qui est de moi, reçoive son supplément et sa perfection. Amen. (Jésus à sainte Mechtilde : «  Prie ainsi chacun des groupes de mes Saints afin qu’ils offrent pour toi leurs mérites »)

Donnez-leur, Seigneur, le repos éternel et que la lumière sans fin brille sur elles.

Que par la miséricorde de Dieu, les âmes des fidèles défunts reposent en paix. Amen.

Laisser un commentaire