« Je bénirai moi-même les maisons où l’image de mon Sacré-Cœur sera exposée et honorée »

Contemplons

Statue de saint Claude de la Colombière, Paray-le-Monial

Méditons

S’il est une chose qui fait plaisir à Dieu, c’est bien de vivre parmi les enfants des hommes, d’être associé à tous les événements de leur existence. C’est pour cela, qu’il s’est fait homme et qu’il a partagé notre condition. C’est pour cela aussi, qu’il nous a laissé l’Eucharistie, gage de sa présence parmi nous, qu’il nous a donné les sacrements qui jalonnent toutes les étapes importantes de notre vie, depuis la naissance jusqu’à la mort.

Si Jésus promet de bénir les maisons où l’image de son Sacré-Cœur sera exposée et honorée, c’est parce qu’il ne veut pas qu’on l’enferme dans les églises, lui rendant visite, si tout va bien, une fois par semaine, le dimanche, à la messe où l’on vient s’acquitter d’un devoir et l‘écouter d’une oreille distraite à la manière de nos anciens que nous reléguons à la maison de retraite et condescendons à visiter une fois de temps en temps.

Exposer l’image du Sacré-Cœur, c’est comme mettre sous les yeux de toute la famille la photo d’un être cher, dont la seule pensée nous réjouit et nous rappelle toute une foule d’événements heureux. Quand, en plus, cette image représente Jésus, c’est pour garder à l’esprit, et toujours vivant dans les cœurs, son désir ardent d’être aimé par tous les membres de la famille.

La Sacré-Cœur, c’est Jésus déversant toute l’immensité de sa miséricorde sur ceux qui l’accueillent. S’il veut être exposé dans les maisons sous les traits du Sacré-Cœur, c’est pour que tous les membres de la famille se souviennent qu’il veut être pour eux le Dieu de  miséricorde, que pour cette raison, il a permis que son Cœur soit transpercé afin que s’en répande pour eux, sur eux, les torrents de son amour infini.

C’est autour de son image que Jésus souhaite réunir toute la famille afin qu’en lui, par lui, elle reçoive toutes les grâces qui cimenteront son unité. Tout ce qui construit la sainteté, la solidité d’une famille, à savoir les dispositions intérieures de charité de chacun des membres l’un envers l’autre, Jésus promet de le réaliser dans chaque foyer qui exposera et honorera l’image de son Sacré-Cœur.

Une famille qui se confie au Sacré-Cœur de Jésus lui remet sa destinée qu’il prend en main et traitera comme la sienne. Comme à la sainte Famille de Nazareth, Jésus lui donnera de grandir dans son amitié, lui communiquera sa sainteté comme il l’a fait pour Marie et Joseph, comme il l‘a fait pour le cercle des apôtres.

Prions

1 dizaine du chapelet (Notre Père… 10 Je vous salue Marie… Gloire au Père…)

O mon Jésus pardonnez-nous nos péchés, préservez-nous du feu de l’enfer. Conduisez au Ciel toutes les âmes, surtout celles qui ont le plus besoin de votre miséricorde.

Seigneur Jésus, vous qui êtes venu allumer un feu sur la terre, je m’abandonne aujourd’hui à la volonté du Père dans le souffle de l’Esprit Saint.

Purifiez mon cœur, embrasez-le d’amour et de charité.

Faites grandir en moi le désir de la sainteté.

Par le Cœur Immaculé de Marie, je me consacre tout entier à votre Cœur pour vous aimer et vous servir. Amen.

Cœurs unis de Jésus, Marie et Joseph, que votre règne arrive.

Sainte Marguerite-Marie Alacoque priez pour nous.

Saint Claude de la Colombière, priez pour nous.

Que par la miséricorde de Dieu, les âmes des fidèles défunts reposent en paix. Amen.

Laisser un commentaire