11ème Station : « Je suis cloué sur la Croix »

Chemin de croix de l’église du Sacré-Cœur de Dresden, Allemagne

MEDITATION

« Comme Isaac, je me suis laissé coucher sur l’autel du sacrifice… je suis le prêtre et la victime… je suis le prêtre qui offre le sacrifice et je suis la victime qui est offerte… ma messe, je la célèbre du haut de la Croix… la Croix et moi, nous ne faisons qu’un… je suis attaché à elle pour l’éternité et tous ceux qui me suivent trouvent leur gloire en moi qui me suis laissé crucifier pour eux… vous tous qui voulez me suivre, regardez comme votre Jésus, votre Seigneur, votre Dieu, s’est laissé attacher au bois de la Croix pour former le trait d’union entre le ciel et la terre… et comme moi, laissez-vous attacher à la croix de votre vocation… votre vocation, c’est votre croix… vote croix, c’est votre vocation… c’est d’elle que viendra votre salut et celui de nombreuses âmes pour la plus grande gloire de Dieu… »

PRIERE

Une dizaine du chapelet (1 Notre Père, 10 Je vous salue Marie, 1 Gloire au Père)

O mon Jésus, pardonnez-nous nos péchés, préservez-nous du feu de l’enfer ; conduisez au Ciel toutes les âmes, surtout celles qui ont le plus besoin de votre miséricorde.

Debout la mère des douleurs, au pied de la croix tout en pleurs regardait Jésus mourir.

Et sa tristesse et son malheur plongent un glaive dans son Cœur, sa grande âme va souffrir.

Combien triste et combien cruel fut pour son Cœur si maternel, le Calvaire de Jésus.

Quel tourment, quel supplice affreux, de voir les coups si douloureux que son Fils avait reçus.

O sainte Mère, dans nos cœurs fixe l’empreinte des douleurs dont souffrait le Christ en Croix.

Laisse-nous, Vierge de bonté, Vierge de grâce et de clarté nous repentir près de toi. Amen.

(Mélodie : « stabat Mater »)

Que par la miséricorde de Dieu, les âmes des fidèles défunts reposent en paix. Amen.

Laisser un commentaire