La Tempête apaisée

« Survient une violente tempête. Les vagues se jetaient sur la barque, si bien que déjà elle se remplissait. Lui dormait sur le coussin à l’arrière. Les disciples le réveillent et lui disent : « Maître, nous sommes perdus ; cela ne te fait rien ? » Réveillé, il menaça le vent et dit à la mer : « Silence, tais-toi ! » Le vent tomba, et il se fit un grand calme. Jésus leur dit : « Pourquoi êtes-vous si craintifs ? N’avez-vous pas encore la foi ? » (Marc 4, 37-40)

Notre Dame de Strasbourg évoque pour nous Jésus, qui ordonne à la mer et au vent de se calmer. Elle est la Reine de la paix, qui lève les bras pour inviter à la fin des hostilités. Elle est le secours des chrétiens, qui trouvent, auprès d’elle, un sûr refuge et le remède à toutes leurs détresses : Jésus-Christ, son Fils, le prince de la paix.

Nous reviennent alors à l’esprit les mots de saint Bernard : « Ô homme, qui que tu sois, qui, dans cette marée du monde te sens emporté à la dérive parmi les orages et les tempêtes, ne quitte pas des yeux la lumière de cette étoile. Quand se déchaînent les rafales des tentations, quand tu vas droit sur les récifs de l’adversité, regarde l’étoile, appelle Marie ! …  Que son nom ne quitte pas tes lèvres, qu’il ne quitte pas ton cœur, et pour obtenir la faveur de ses prières, ne cesse pas d’imiter sa vie. Si tu la suis, point ne t’égares ; si tu la pries, point ne désespères ; si tu la gardes en ta pensée, point de faux pas. Qu’elle te tienne, plus de chute. Qu’elle te protège, plus de crainte. Sous sa conduite, plus de fatigue. »

Marie, Notre Dame de Strasbourg, aidez-nous à mettre toute notre confiance en Jésus.

Prions

1 dizaine du chapelet (Notre Père… 10 Je vous salue Marie… Gloire au Père…)

O mon Jésus pardonnez-nous nos péchés, préservez-nous du feu de l’enfer ; conduisez au Ciel toutes les âmes, surtout celles qui ont le plus besoin de votre miséricorde.

Notre Dame de Strasbourg priez pour nous.

Saint Joseph priez pour nous.

Tous les Saints d’Alsace priez pour nous.

Tous nos Anges gardiens priez pour nous.

Tous les Saints, tous les Anges, tous les Esprits bienheureux priez pour nous.

Que par la miséricorde de Dieu, les âmes des fidèles défunts reposent en paix. Amen.

Les Mystères de la Confiance

Lorsqu’on se tient devant Notre Dame de Strasbourg, nous reviennent à l’esprit les mots de saint Jean Paul II, le jour de son intronisation : « N’ayez pas peur ! Ouvrez, ouvrez toutes grandes les portes au Christ. À sa puissance salvatrice, ouvrez les frontières des états, des systèmes politiques et économiques, les immenses domaines de la culture, de la civilisation et du développement. N’ayez pas peur ! »

Notre Dame de Strasbourg, les bras levés, nous invite à suivre l’exhortation de celui, qui l’a tant aimée, vénérée et a tant fait pour propager la dévotion à son rosaire. Elle semble nous adresser les mêmes paroles : « N’ayez pas peur ! Approchez-vous sans crainte du Sauveur, que je porte sur mes genoux et sur mon cœur. Il est le remède à tous vos maux. »

Marie, Notre Dame de Strasbourg, accueillez-nous en vos bras. Qu’ils soient pour nous un refuge et le lieu de la rencontre avec notre Seigneur et Sauveur, Jésus le Christ.

Prions

1 dizaine du chapelet (Notre Père… 10 Je vous salue Marie… Gloire au Père…)

O mon Jésus pardonnez-nous nos péchés, préservez-nous du feu de l’enfer ; conduisez au Ciel toutes les âmes, surtout celles qui ont le plus besoin de votre miséricorde.

Notre Dame de Strasbourg priez pour nous.

Saint Joseph priez pour nous.

Tous les Saints d’Alsace priez pour nous.

Tous nos Anges gardiens priez pour nous.

Tous les Saints, tous les Anges, tous les Esprits bienheureux priez pour nous.

Que par la miséricorde de Dieu, les âmes des fidèles défunts reposent en paix. Amen.

L’Institution de l’Eucharistie

« Jésus, ayant aimé les siens qui étaient dans le monde, les aima jusqu’au bout. » (Jean 13, 1)

L’Eucharistie, c’est le don des dons du Seigneur. C’est le mémorial de la Passion et de la Résurrection de Jésus, la preuve irréfutable de son amour car dans le pain et le vin consacrés, il continue de se donner, vivant et glorieux, pour notre vie.

Notre Dame de Strasbourg nous présente son enfant vêtu de rouge, la couleur de l’amour, qui va jusqu’au martyre. Elle nous le montre assis sur ses genoux comme sorti de ses entrailles.

Les genoux de Marie sont le premier autel de Jésus, ses bras son premier ostensoir, son sein son premier tabernacle, son Cœur Immaculé son premier ciboire, son sang est le sang qu’il verse pour la multitude, sa chair est la chair qu’il nous donne à manger.

Marie, Notre Dame de Strasbourg, donnez-nous l’amour de l’Eucharistie. Que par elle, nous devenions nous-mêmes eucharistie pour notre prochain.

Prions

1 dizaine du chapelet (Notre Père… 10 Je vous salue Marie… Gloire au Père…)

O mon Jésus pardonnez-nous nos péchés, préservez-nous du feu de l’enfer ; conduisez au Ciel toutes les âmes, surtout celles qui ont le plus besoin de votre miséricorde.

Notre Dame de Strasbourg priez pour nous.

Saint Joseph priez pour nous.

Tous les Saints d’Alsace priez pour nous.

Tous nos Anges gardiens priez pour nous.

Tous les Saints, tous les Anges, tous les Esprits bienheureux priez pour nous.

Que par la miséricorde de Dieu, les âmes des fidèles défunts reposent en paix. Amen.

La Transfiguration

Pierre alors prit la parole et dit à Jésus : « Seigneur, il est bon que nous soyons ici ! Si tu le veux, je vais dresser ici trois tentes, une pour toi, une pour Moïse, et une pour Élie. » (Matthieu 17, 4)

La vision de la gloire de Jésus comble Pierre au point, qu’il voudrait qu’elle ne cesse jamais.

Notre Dame de Strasbourg nous présente Jésus dans toute la majesté de sa divinité. Ses genoux sont le Thabor sur lequel il se présente à nous transfiguré. Elle écarte ses bras pour ne poser aucune ombre sur le rayonnement de sa gloire. À contempler Jésus sur les genoux de Marie, tout en méditant sa parole, notre cœur finit par devenir tout brulant, comme celui de Pierre, qui voudrait que la vision ne cesse jamais.

Marie, Notre Dame de Strasbourg, donnez-nous de nous laisser enflammer par les paroles de vie de Jésus, notre Sauveur et le vôtre.

Prions

1 dizaine du chapelet (Notre Père… 10 Je vous salue Marie… Gloire au Père…)

O mon Jésus pardonnez-nous nos péchés, préservez-nous du feu de l’enfer ; conduisez au Ciel toutes les âmes, surtout celles qui ont le plus besoin de votre miséricorde.

Notre Dame de Strasbourg priez pour nous.

Saint Joseph priez pour nous.

Tous les Saints d’Alsace priez pour nous.

Tous nos Anges gardiens priez pour nous.

Tous les Saints, tous les Anges, tous les Esprits bienheureux priez pour nous.

Que par la miséricorde de Dieu, les âmes des fidèles défunts reposent en paix. Amen.

L’Annonce du Royaume

« Venez à moi, vous tous qui peinez sous le poids du fardeau, et moi, je vous procurerai le repos. Prenez sur vous mon joug, devenez mes disciples, car je suis doux et humble de cœur, et vous trouverez le repos pour votre âme. Oui, mon joug est facile à porter, et mon fardeau, léger. » (Matthieu 11, 28-30)

Quels qu’étaient les événements, Marie a vécu dans la paix de Dieu. Les épreuves ne l’ont pas épargnée mais elle les a traversées dans la sérénité. Elle avait foi en Jésus, qui lui communiquait sa paix, celle qu’il est le seul à pouvoir donner.

Notre Dame de Strasbourg, la Madone aux bras ouverts, nous appelle à la liberté des enfants de Dieu, en suivant résolument les enseignements de Jésus. La liberté ne consiste pas à faire ce dont on a envie sans autre considération, mais à choisir de suivre Jésus sur toutes ses voies, malgré les difficultés, voire grâce à elles.

Marie, Notre Dame de Strasbourg, apprenez-nous à avancer sur notre chemin de foi dans la confiance, que Jésus nous accompagne pour nous ouvrir la voie.

Prions

1 dizaine du chapelet (Notre Père… 10 Je vous salue Marie… Gloire au Père…)

O mon Jésus pardonnez-nous nos péchés, préservez-nous du feu de l’enfer ; conduisez au Ciel toutes les âmes, surtout celles qui ont le plus besoin de votre miséricorde.

Notre Dame de Strasbourg priez pour nous.

Saint Joseph priez pour nous.

Tous les Saints d’Alsace priez pour nous.

Tous nos Anges gardiens priez pour nous.

Tous les Saints, tous les Anges, tous les Esprits bienheureux priez pour nous.

Que par la miséricorde de Dieu, les âmes des fidèles défunts reposent en paix. Amen.

Les Noces de Cana

« Quoi que Jésus vous dise, faites-le. » (Jean 2, 5)

Toute sa vie, Marie a conservé dans son cœur les événements et les paroles de Jésus. Elle les a médités pour en tirer des leçons de vie. À Cana, en invitant les serviteurs à faire tout ce que Jésus leur dira, elle ne fait que leur recommander ce qu’elle pratique elle-même depuis toujours.

En levant les bras, Notre Dame de Strasbourg attire notre attention sur Jésus. Elle nous parle au cœur pour nous faire la même recommandation qu’aux serviteurs des noces de Cana : « faites tout ce que Jésus vous dira » (Jean 2, 5). En même temps, nous voyons Jésus lever la main pour bénir. Il semble nous dire qu’entre Marie et lui, rien n’a changé depuis Cana. Il exauce sans retard les prières qu’elle lui présente.

Marie, Notre Dame de Strasbourg, aidez-nous à croire en Jésus, le seul Sauveur des hommes.

Prions

1 dizaine du chapelet (Notre Père… 10 Je vous salue Marie… Gloire au Père…)

O mon Jésus pardonnez-nous nos péchés, préservez-nous du feu de l’enfer ; conduisez au Ciel toutes les âmes, surtout celles qui ont le plus besoin de votre miséricorde.

Notre Dame de Strasbourg priez pour nous.

Saint Joseph priez pour nous.

Tous les Saints d’Alsace priez pour nous.

Tous nos Anges gardiens priez pour nous.

Tous les Saints, tous les Anges, tous les Esprits bienheureux priez pour nous.

Que par la miséricorde de Dieu, les âmes des fidèles défunts reposent en paix. Amen.

Le Baptême de Jésus

« Le lendemain, voyant Jésus venir vers lui, Jean déclara : « Voici l’Agneau de Dieu, qui enlève le péché du monde. » (Luc 1, 29)

Jean Baptiste est le dernier des prophètes de l’ancien testament. Il désigne Jésus comme le Messie. Maintenant qu’il entre dans sa vie publique, sa mission de précurseur est accomplie. Il doit maintenant se retirer pour lui laisser toute la place : « Il faut qu’il croisse et moi que je diminue » (Jean 3, 30).

Notre Dame de Strasbourg semble démesurément grande par rapport à Jésus. Ses bras ouverts nous disent, qu’il n’y a pas besoin d’aller plus loin pour chercher et trouver le Salut, car il se trouve sur ses genoux.

Si elle ouvre les bras, c’est pour mieux donner le Sauveur et embrasser, dans une même étreinte, Jésus et celui qui vient à elle. Ses bras se referment alors, formant un espace protecteur propice à un cœur à cœur avec Jésus. Ceci fait, comme le fit Jean-Baptiste, elle se retire pour que Jésus puisse accomplir son œuvre de salut.

Marie, Notre Dame de Strasbourg, accueillez-nous en vos bras.

Prions

1 dizaine du chapelet (Notre Père… 10 Je vous salue Marie… Gloire au Père…)

O mon Jésus pardonnez-nous nos péchés, préservez-nous du feu de l’enfer ; conduisez au Ciel toutes les âmes, surtout celles qui ont le plus besoin de votre miséricorde.

Notre Dame de Strasbourg priez pour nous.

Saint Joseph priez pour nous.

Tous les Saints d’Alsace priez pour nous.

Tous nos Anges gardiens priez pour nous.

Tous les Saints, tous les Anges, tous les Esprits bienheureux priez pour nous.

Que par la miséricorde de Dieu, les âmes des fidèles défunts reposent en paix. Amen.

Les Mystères lumineux

« Quand il commença, Jésus avait environ trente ans ; il était, à ce que l’on pensait, fils de Joseph. » (Luc 3, 23)

Marie a toujours su, que le jour viendra où elle devra laisser partir Jésus, pour qu’il se consacre pleinement « aux affaires de son Père » (Luc 2, 49). Elle ne mettra aucune entrave à sa vocation unique. Au contraire, elle se fera son indéfectible soutien.

Avec le temps, et surtout avec le départ de Jésus pour les trois années de la vie publique, Marie doit apprendre à vivre en croyante plus qu’en Mère. C’est pour cela qu’à Cana, puis sur le Calvaire, Jésus s’adresse à elle en lui disant « Femme » et non pas « Mère. »

Notre Dame de Strasbourg a les bras levés et écartés pour montrer qu’elle donne à Jésus de se donner. Son amour maternel ne met pas le moindre obstacle à son offrande de lui-même au Père, pour sa gloire et le salut du monde.

Marie, Notre Dame de Strasbourg, apprenez-nous à nous renoncer chaque fois que ce sera nécessaire pour faire avancer le Royaume de Dieu.

Prions

1 dizaine du chapelet (Notre Père… 10 Je vous salue Marie… Gloire au Père…)

O mon Jésus pardonnez-nous nos péchés, préservez-nous du feu de l’enfer ; conduisez au Ciel toutes les âmes, surtout celles qui ont le plus besoin de votre miséricorde.

Notre Dame de Strasbourg priez pour nous.

Saint Joseph priez pour nous.

Tous les Saints d’Alsace priez pour nous.

Tous nos Anges gardiens priez pour nous.

Tous les Saints, tous les Anges, tous les Esprits bienheureux priez pour nous.

Que par la miséricorde de Dieu, les âmes des fidèles défunts reposent en paix. Amen.

Le Recouvrement

« C’est au bout de trois jours qu’ils le trouvèrent dans le Temple, assis au milieu des docteurs de la Loi : il les écoutait et leur posait des questions. »  (Luc 2, 46)

C’est avec la douceur d’un enfant, que Jésus aborde ceux, qui 20 ans plus tard, le condamneront à mort. Aujourd’hui, ils s’émerveillent de la sagesse de ses réponses.

Notre Dame de Strasbourg nous fait signe de loin. Elle lève les bras pour attirer notre attention sur son Jésus, comme pour nous dire que celui que nous cherchons (souvent sans même le savoir !), est là, assis sur ses genoux, à nous attendre. Elle semble nous appeler à elle, pour que nous puissions bénéficier des enseignements de Jésus, qui ont tant édifié les docteurs de la loi.

Marie, Notre Dame de Strasbourg, faites-nous entrer dans l’intimité du Sauveur où nous pourrons, comme vous, entendre ses paroles et les méditer dans nos cœurs.

Prions

1 dizaine du chapelet (Notre Père… 10 Je vous salue Marie… Gloire au Père…)

O mon Jésus pardonnez-nous nos péchés, préservez-nous du feu de l’enfer ; conduisez au Ciel toutes les âmes, surtout celles qui ont le plus besoin de votre miséricorde.

Notre Dame de Strasbourg priez pour nous.

Saint Joseph priez pour nous.

Tous les Saints d’Alsace priez pour nous.

Tous nos Anges gardiens priez pour nous.

Tous les Saints, tous les Anges, tous les Esprits bienheureux priez pour nous.

Que par la miséricorde de Dieu, les âmes des fidèles défunts reposent en paix. Amen.

La Présentation

« Quand fut accompli le temps prescrit par la loi de Moïse pour la purification, les parents de Jésus l’amenèrent à Jérusalem pour le présenter au Seigneur, selon ce qui est écrit dans la Loi : Tout premier-né de sexe masculin sera consacré au Seigneur. » (Luc 2, 22-23)

Jésus est le Messie promis dès les origines. Il vient en ce monde pour être notre Sauveur. Pour cela, il fait l’offrande de lui-même au Père pour sa gloire et notre Salut.

Marie est appelée à consentir à cette offrande de Jésus et, même, à s’y associer. Son amour maternel ne mettra aucune entrave à la mission, que le Père des cieux a confié à son Fils, même si pour cela un glaive de douleur doit lui transpercer le cœur.

Cette acceptation de la Passion de Jésus est manifestée en Notre Dame de Strasbourg par ses bras levés pour ne pas entraver les mouvements de Jésus, assis sur ses genoux.

Marie, Notre Dame de Strasbourg, donnez-nous de vous imiter dans votre offrande de vous-même en union avec celle de Jésus. Donnez-nous de ne jamais nous décourager devant les difficultés inhérentes à la vie chrétienne.

Prions

1 dizaine du chapelet (Notre Père… 10 Je vous salue Marie… Gloire au Père…)

O mon Jésus pardonnez-nous nos péchés, préservez-nous du feu de l’enfer ; conduisez au Ciel toutes les âmes, surtout celles qui ont le plus besoin de votre miséricorde.

Notre Dame de Strasbourg priez pour nous.

Saint Joseph priez pour nous.

Tous les Saints d’Alsace priez pour nous.

Tous nos Anges gardiens priez pour nous.

Tous les Saints, tous les Anges, tous les Esprits bienheureux priez pour nous.

Que par la miséricorde de Dieu, les âmes des fidèles défunts reposent en paix. Amen.