Les mystères douloureux

Le chemin, qu’il nous faut emprunter pour marcher vers le royaume, n’est pas bordé de roses. Et c’est peu dire ! Selon les paroles mêmes de Jésus, ce chemin est étroit et semé d’embuches. En effet, si nous voulons rejoindre Jésus dans sa gloire, il nous faut d’abord le suivre sur le chemin qui l’y a mené. « Si quelqu’un veut venir à ma suite, qu’il se renie lui-même et prenne sa croix, et qu’il me suive » (Marc 8, 34).

Comme chacun des sauvés, Odile a porté sa croix à la suite de Jésus. Elle est née princesse, mais a renoncé à tous les privilèges de sa condition pour suivre Jésus par les vœux de religion, le service des pauvres et des malades, jusqu’aux plus repoussants.

Prions

Une Dizaine du chapelet (Pater, 10 Ave, Gloria)

O mon Jésus, pardonnez-nous nos péchés, préservez-nous du feu de l’enfer, conduisez au Ciel toutes les âmes, surtout celles qui ont le plus besoin de votre miséricorde.

Sainte Odile, dans notre nuit, aidez-moi et priez pour moi, éveillez en moi la lumière, celle des yeux, celle du cœur, princesse de notre terre, vous que le baptême a guérie, sainte devant le Seigneur, présentez-lui notre prière, ouvrez notre regard sur la vie, nous qui vivons dans les ténèbres, vous que le Christ a relevée, pour nous mener vers Sa lumière, Sainte Odile ouvrez nos yeux, aujourd’hui sur notre terre, venez aider autour de moi ceux qui cherchent la lumière, Princesse des malvoyants, aidez-moi et priez avec moi. Amen.

Que par la miséricorde de Dieu, les âmes des fidèles trépassés reposent en paix. Amen

Ce rosaire a été enregistré. Vous pouvez l’écouter en cliquant sur le lien suivant : https://www.youtube.com/channel/UC0Va9VhE_C2EMUaWwJtv8Og

L’Institution de l’Eucharistie

« Moi, je suis le pain vivant, qui est descendu du ciel : si quelqu’un mange de ce pain, il vivra éternellement. Le pain que je donnerai, c’est ma chair, donnée pour la vie du monde » (Jean 6, 51). « En vérité, en vérité, je vous le dis, si vous ne mangez la chair du Fils de l’homme, et si vous ne buvez son sang, vous n’avez point la vie en vous-mêmes » (Jean 6, 53-54).

La vie divine nous est communiquée par Jésus. Elle est le don de son amour infini dans sa Passion, dont l’Eucharistie est le mémorial. L’Eucharistie est le don des dons de l’amour du Seigneur. Rien n’est plus grand que l’Eucharistie. Rien n’est plus digne de tout notre amour, de nos plus ferventes actions de grâce.

Sans l’Eucharistie, il n’y a pas d‘Eglise. Aussi, le premier souci d’Odile est de faire construire une chapelle pour son couvent de Hohenbourg, pour qu’y soit célébrée la sainte Messe, y soient dispensés les sacrements, y soit proclamée la parole de Dieu. Aujourd’hui encore, Odile continue d’inviter les pèlerins à se tourner vers celui qui se fait notre viatique. Sur l’ostensoir, devant lequel se prosternent les adorateurs, qui se relaient jour et nuit depuis 1931, nous voyons Odile (qui signifie « fille de lumière » mais aussi « soleil de Dieu ») pointer son doigt vers l’hostie consacrée, en laquelle Jésus est réellement présent. Elle soutient et accompagne la prière des adorateurs, qui se succèdent devant Jésus-Eucharistie, pour l’adorer et le prier, au nom et pour tout le diocèse d’Alsace. En pointant son doigt vers Jésus-Eucharistie, elle nous rappelle, que Jésus est la seule et unique source du Salut.

Avec Odile, en Eglise, entrons dans l’adoration de Jésus, qui se rend réellement présent dans l’Eucharistie, pour lui rendre les actions de grâce, qui lui sont dues de par ce qu’il est, notre Seigneur, notre Dieu, Notre Sauveur.

Prions

Une Dizaine du chapelet (Pater, 10 Ave, Gloria)

O mon Jésus, pardonnez-nous nos péchés, préservez-nous du feu de l’enfer, conduisez au Ciel toutes les âmes, surtout celles qui ont le plus besoin de votre miséricorde.

Sainte Odile, dans notre nuit, aidez-moi et priez pour moi, éveillez en moi la lumière, celle des yeux, celle du cœur, princesse de notre terre, vous que le baptême a guérie, sainte devant le Seigneur, présentez-lui notre prière, ouvrez notre regard sur la vie, nous qui vivons dans les ténèbres, vous que le Christ a relevée, pour nous mener vers Sa lumière, Sainte Odile ouvrez nos yeux, aujourd’hui sur notre terre, venez aider autour de moi ceux qui cherchent la lumière, Princesse des malvoyants, aidez-moi et priez avec moi. Amen.

Que par la miséricorde de Dieu, les âmes des fidèles trépassés reposent en paix. Amen

Ce rosaire a été enregistré. Vous pouvez l’écouter en cliquant sur le lien suivant : https://www.youtube.com/channel/UC0Va9VhE_C2EMUaWwJtv8Og

La Transfiguration de Jésus

« Il fut transfiguré devant eux ; son visage resplendit comme le soleil, et ses vêtements devinrent blancs comme la lumière » (Mathieu 17, 2). Puis Jésus retrouva son aspect normal. Les Apôtres voulurent construire trois tentes, une pour Jésus, une pour Moïse, une pour Elie. Mais la vision disparut. Et ils descendirent de la montage.

Comme les Apôtres, nous aimerions rester sur le Thabor et ne pas en descendre. Mais, il n’est pas dans le dessein de Dieu, que nous nous y installions. Il nous faut retourner dans la vallée et retrouver notre ordinaire, parfois plus qu’ennuyeux, dans lequel nous sommes appelés à nous sanctifier.

Odile a renoncé à une vie de princesse pour se consacrer, dans la pauvreté, à la louange divine et au soin des malades. C’est caché sous les voiles de l’hostie et derrière le visage des pauvres, des malades, même les plus repoussants, qu’elle cherchait et trouvait Dieu. Et, c’est là, et nulle part ailleurs, que Jésus l’attendait et se révélait à elle. « Toutes les fois que vous avez fait ces choses à l’un de ces plus petits de mes frères, c’est à moi que vous les avez faites » (Mathieu 25, 40).

Avec Odile, demandons la grâce de nous faire le prochain de toute âme.

Prions

Une Dizaine du chapelet (Pater, 10 Ave, Gloria)

O mon Jésus, pardonnez-nous nos péchés, préservez-nous du feu de l’enfer, conduisez au Ciel toutes les âmes, surtout celles qui ont le plus besoin de votre miséricorde.

Sainte Odile, dans notre nuit, aidez-moi et priez pour moi, éveillez en moi la lumière, celle des yeux, celle du cœur, princesse de notre terre, vous que le baptême a guérie, sainte devant le Seigneur, présentez-lui notre prière, ouvrez notre regard sur la vie, nous qui vivons dans les ténèbres, vous que le Christ a relevée, pour nous mener vers Sa lumière, Sainte Odile ouvrez nos yeux, aujourd’hui sur notre terre, venez aider autour de moi ceux qui cherchent la lumière, Princesse des malvoyants, aidez-moi et priez avec moi. Amen.

Que par la miséricorde de Dieu, les âmes des fidèles trépassés reposent en paix. Amen

Ce rosaire a été enregistré. Vous pouvez l’écouter en cliquant sur le lien suivant : https://www.youtube.com/channel/UC0Va9VhE_C2EMUaWwJtv8Og

L’Annonce du Royaume de Dieu

« Jésus parcourait toute la Galilée, enseignant dans les synagogues, prêchant la bonne nouvelle du royaume, et guérissant toute maladie et toute infirmité parmi le peuple » (Mathieu 4, 23). Sur la montagne, il proclame les béatitudes : « Heureux les miséricordieux car ils obtiendront miséricorde » (Mathieu 5, 7).

Odile a vécu selon l’esprit des béatitudes. Par toute sa vie, elle a témoigné de l’évangile, s’est fait le témoin de Jésus-Christ. Elle a vécu dans la contemplation mais aussi dans l’offrande d’elle-même aux pauvres. « Le Seigneur travaillait avec eux, et confirmait la parole par les miracles qui l’accompagnaient » (Marc 16, 20). Elle a pu le vérifier par elle-même : à plusieurs reprises le Seigneur pourvoit aux besoins du couvent. Un jour, devant ses sœurs, elle guérit un lépreux exténué par la montée, qui s’effondre aux portes du couvent, en le prenant dans ses bras. Une autre fois, elle rencontre un aveugle sur le chemin entre Hohenburg et Niedermunster. Il fait chaud, elle veut lui donner à boire. Mais il n’y a pas d’eau. Après une prière fervente, elle frappe contre le rocher duquel s’échappe miraculeusement un filet d’eau. De ses mains, elle fait une coupe et en donne à boire à l’aveugle qui se rétablit. Elle lui lave les yeux avec cette eau et fait une prière. Il est guéri de sa cécité.

La charité d’Odile s’exerce aussi bien dans les œuvres de miséricorde spirituelle que corporelle. Par son exemple, elle nous montre que les deux sont indissociables. Il faut soulager les corps afin que les âmes soient en mesure de recevoir le message de l’évangile. Il faut soigner les âmes afin de les disposer à recevoir les dons de Dieu.

Avec Odile, fontaine de miséricorde, demandons la grâce de vivre joyeusement les béatitudes.

Prions

Une Dizaine du chapelet (Pater, 10 Ave, Gloria)

O mon Jésus, pardonnez-nous nos péchés, préservez-nous du feu de l’enfer, conduisez au Ciel toutes les âmes, surtout celles qui ont le plus besoin de votre miséricorde.

Sainte Odile, dans notre nuit, aidez-moi et priez pour moi, éveillez en moi la lumière, celle des yeux, celle du cœur, princesse de notre terre, vous que le baptême a guérie, sainte devant le Seigneur, présentez-lui notre prière, ouvrez notre regard sur la vie, nous qui vivons dans les ténèbres, vous que le Christ a relevée, pour nous mener vers Sa lumière, Sainte Odile ouvrez nos yeux, aujourd’hui sur notre terre, venez aider autour de moi ceux qui cherchent la lumière, Princesse des malvoyants, aidez-moi et priez avec moi. Amen.

Que par la miséricorde de Dieu, les âmes des fidèles trépassés reposent en paix. Amen

Ce rosaire a été enregistré. Vous pouvez l’écouter en cliquant sur le lien suivant : https://www.youtube.com/channel/UC0Va9VhE_C2EMUaWwJtv8Og

Les Noces de Cana

Marie n’a dit que peu de choses, qui nous ont été rapportées dans les Evangiles. Son message à notre intention, nous est tout de même transmis dans toute sa teneur : « Quoi que Jésus vous dise, faites-le » (Jean 2, 3). Pour appuyer cette recommandation et nous engager à la suivre, elle nous donne l’exemple d’une fidélité sans faille à accomplir la volonté de divine. A l’Annonciation, elle se présente au monde comme l’humble servante du Seigneur (Luc 1, 38). Au cours de sa vie publique, Jésus mettra le doigt sur ce qui construit son mérite et sa gloire présente : « Ma mère et mes frères, ce sont ceux qui écoutent la parole de Dieu, et qui la mettent en pratique » (Luc 8, 21).

Le message de sainte Odile tient dans les mêmes mots. La préoccupation de toute sa vie est de faire rayonner l’Evangile, de le faire connaitre, de le vivre pour amener son prochain à imiter son exemple. Comme Marie, elle ne fait pas que dire aux autres de faire ce qu’enseigne Jésus mais elle en applique elle-même tout le programme, et plus que tout autre. Elle devient un Evangile vivant. Comme les vierges sages de la parabole, elle veille à ce que sa lampe soit allumée, à disposer de suffisamment d’huile pour que la flamme ne s’éteigne pas et, même, parvienne à éclairer son entourage. « On n’allume pas une lampe pour la mettre sous le boisseau, mais on la met sur le chandelier, et elle éclaire tous ceux qui sont dans la maison » (Mathieu 5, 15). C’est ainsi qu’est placé son monastère sur le haut de la montagne, à 760 mètres d’altitude afin qu’il rayonne l’Evangile dans tout le pays. Comme Marie, et en bénédictine fidèle à la règle du fondateur de l’ordre, Odile est sans cesse à écouter la parole de Dieu et à la mettre en pratique. Elle est de la famille de Jésus car, comme le dit Jésus, « Quiconque fait la volonté de mon Père qui est aux cieux, c’est lui mon frère, ma sœur, ma mère … » (Mathieu, 12,50).

Par Odile, demandons la grâce d’être comme elle, comme Marie, sobres dans nos paroles mais éloquents dans nos actes.

Prions

Une Dizaine du chapelet (Pater, 10 Ave, Gloria)

O mon Jésus, pardonnez-nous nos péchés, préservez-nous du feu de l’enfer, conduisez au Ciel toutes les âmes, surtout celles qui ont le plus besoin de votre miséricorde.

Sainte Odile, dans notre nuit, aidez-moi et priez pour moi, éveillez en moi la lumière, celle des yeux, celle du cœur, princesse de notre terre, vous que le baptême a guérie, sainte devant le Seigneur, présentez-lui notre prière, ouvrez notre regard sur la vie, nous qui vivons dans les ténèbres, vous que le Christ a relevée, pour nous mener vers Sa lumière, Sainte Odile ouvrez nos yeux, aujourd’hui sur notre terre, venez aider autour de moi ceux qui cherchent la lumière, Princesse des malvoyants, aidez-moi et priez avec moi. Amen.

Que par la miséricorde de Dieu, les âmes des fidèles trépassés reposent en paix. Amen

Ce rosaire a été enregistré. Vous pouvez l’écouter en cliquant sur le lien suivant : https://www.youtube.com/channel/UC0Va9VhE_C2EMUaWwJtv8Og

Le Baptême de Jésus

« Je suis la lumière du monde ; celui qui me suit ne marchera pas dans les ténèbres, mais il aura la lumière de la vie » (Jean 8, 12).

La foi nous est communiquée au baptême en même temps que l’espérance et la charité. Si les vertus théologales nous sont données sans aucun mérite de notre part, elles demandent néanmoins que nous les fassions grandir par notre prière et nos bonnes œuvres. « Une foi sans les œuvres est une foi morte » nous dit saint Jacques (Jacques 2, 26).

C’est à son baptême alors qu’elle approche de 14 ans, qu’Odile, aveugle de naissance, ouvre les yeux sur le monde pour la première fois. Elle reçoit le beau nom d’Odile, qui signifie « lumière de Dieu. » La tradition nous rapporte qu’à son baptême saint Erhard, qui y procéda, fit la prière suivante : « Au nom de Jésus-Christ, que les yeux de ton corps s’ouvrent comme sont ouverts ceux de ton âme. » Plus encore que d’être guérie de sa cécité, Odile reçoit la lumière intérieure, celle qui permet de reconnaître Jésus comme le seul Sauveur des hommes et de le suivre sur tous ses chemins, malgré les oppositions du monde, de la chair et du démon.

Par Odile, « lumière de Dieu », demandons la grâce de nous ouvrir au Salut et d’annoncer Jésus-Christ par toute notre vie.

Prions

Une Dizaine du chapelet (Pater, 10 Ave, Gloria)

O mon Jésus, pardonnez-nous nos péchés, préservez-nous du feu de l’enfer, conduisez au Ciel toutes les âmes, surtout celles qui ont le plus besoin de votre miséricorde.

Sainte Odile, dans notre nuit, aidez-moi et priez pour moi, éveillez en moi la lumière, celle des yeux, celle du cœur, princesse de notre terre, vous que le baptême a guérie, sainte devant le Seigneur, présentez-lui notre prière, ouvrez notre regard sur la vie, nous qui vivons dans les ténèbres, vous que le Christ a relevée, pour nous mener vers Sa lumière, Sainte Odile ouvrez nos yeux, aujourd’hui sur notre terre, venez aider autour de moi ceux qui cherchent la lumière, Princesse des malvoyants, aidez-moi et priez avec moi. Amen.

Que par la miséricorde de Dieu, les âmes des fidèles trépassés reposent en paix. Amen

Ce rosaire a été enregistré. Vous pouvez l’écouter en cliquant sur le lien suivant : https://www.youtube.com/channel/UC0Va9VhE_C2EMUaWwJtv8Og

Les mystères lumineux

En méditant les mystères lumineux du rosaire à la lumière d’Odile, nous apprenons d’elle à répondre à l’appel de Dieu, à nous donner à lui avec enthousiasme, à le suivre avec patience et persévérance. Avec l’appui de la grâce, Odile a levé tous les obstacles, qui se sont dressés devant elle, le plus grand étant l’opposition de son père. Ensuite, elle nous montre que les vrais héros ne sont pas avant tout ceux dont les livres d’histoire retiennent le nom, mais ceux, qui jour après jour, dans l’ordinaire du quotidien, accomplissent leur devoir d’état dans l’amour de Dieu et du prochain.

Prions

Une Dizaine du chapelet (Pater, 10 Ave, Gloria)

O mon Jésus, pardonnez-nous nos péchés, préservez-nous du feu de l’enfer, conduisez au Ciel toutes les âmes, surtout celles qui ont le plus besoin de votre miséricorde.

Sainte Odile, dans notre nuit, aidez-moi et priez pour moi, éveillez en moi la lumière, celle des yeux, celle du cœur, princesse de notre terre, vous que le baptême a guérie, sainte devant le Seigneur, présentez-lui notre prière, ouvrez notre regard sur la vie, nous qui vivons dans les ténèbres, vous que le Christ a relevée, pour nous mener vers Sa lumière, Sainte Odile ouvrez nos yeux, aujourd’hui sur notre terre, venez aider autour de moi ceux qui cherchent la lumière, Princesse des malvoyants, aidez-moi et priez avec moi. Amen.

Que par la miséricorde de Dieu, les âmes des fidèles trépassés reposent en paix. Amen

Ce rosaire a été enregistré. Vous pouvez l’écouter en cliquant sur le lien suivant : https://www.youtube.com/channel/UC0Va9VhE_C2EMUaWwJtv8Og

Le recouvrement de Jésus au temple

Marie ne s’est jamais plainte de rien. Elle a tout reçu comme l’expression de la volonté de Dieu sur elle. La seule fois qu’elle a laissé échapper l’ombre d’un reproche, c’est quand elle a retrouvé Jésus au temple. « Mon enfant, pourquoi nous as-tu fait cela ? Vois comme ton père et moi, nous avons souffert en te cherchant ! » (Luc 2, 48). Rien n’est pire que de perdre Jésus. Rien n’est plus merveilleux, que de le trouver, de le retrouver, de goûter sa présence et son amour.

L’exemple de Marie et de Joseph nous invite à faire de nos vies une perpétuelle recherche de Jésus dans tous les domaines qui la composent, à le trouver dans la prière, les sacrements, mais aussi dans le service des pauvres.

Odile se donne entièrement à Dieu et le cherche dans le quotidien de son existence, aussi bien dans la prière continuelle, la lectio divina, que dans le souci, le soin des nécessiteux. Pour cela, elle se fait le prochain de tous ceux qui souffrent dans la vallée, en ouvrant un second couvent à Niedermunster. Les pauvres n’auront plus à ravir la montagne pour bénéficier des soins des religieuses. Ce sont elles qui viendront à eux, tout en continuant de mener une vie contemplative selon la règle de saint Benoit.

Par Odile, demandons la grâce de voir le visage de Jésus derrière celui de notre prochain. Demandons, comme Odile, la générosité nécessaire pour nous faire le prochain de tous ceux que Dieu place sur notre chemin.

Prions

Une Dizaine du chapelet (Pater, 10 Ave, Gloria)

O mon Jésus, pardonnez-nous nos péchés, préservez-nous du feu de l’enfer, conduisez au Ciel toutes les âmes, surtout celles qui ont le plus besoin de votre miséricorde.

Sainte Odile, dans notre nuit, aidez-moi et priez pour moi, éveillez en moi la lumière, celle des yeux, celle du cœur, princesse de notre terre, vous que le baptême a guérie, sainte devant le Seigneur, présentez-lui notre prière, ouvrez notre regard sur la vie, nous qui vivons dans les ténèbres, vous que le Christ a relevée, pour nous mener vers Sa lumière, Sainte Odile ouvrez nos yeux, aujourd’hui sur notre terre, venez aider autour de moi ceux qui cherchent la lumière, Princesse des malvoyants, aidez-moi et priez avec moi. Amen.

Que par la miséricorde de Dieu, les âmes des fidèles trépassés reposent en paix. Amen

Ce rosaire a été enregistré. Vous pouvez l’écouter en cliquant sur le lien suivant : https://www.youtube.com/channel/UC0Va9VhE_C2EMUaWwJtv8Og

La Présentation de Jésus au temple

Jésus est le premier-né de Marie. Par conséquent, de par la loi de Moïse, il doit être consacré au Seigneur. Marie, la Vierge fidèle, accomplit tous les rites de la loi. En offrant à Dieu son enfant, elle s’offre elle-même par lui, avec lui et en lui, pour la plus grande gloire de Dieu et le salut du monde. Siméon lui prophétise que Dieu agrée son offrande : il l’associe, comme jamais personne, au sacrifice rédempteur de Jésus. «  Voici que cet enfant provoquera la chute et le relèvement de beaucoup en Israël. Il sera un signe de contradiction et toi, ton âme sera traversée d’un glaive : ainsi seront dévoilées les pensées qui viennent du cœur d’un grand nombre » (Luc 2, 34-35). Par son oblation de toute sa personne au Père, par Jésus, en Jésus, avec Jésus, dans la communion de l’Esprit-Saint, Marie marche en tête de toutes les vierges consacrées, qui se donnent à Dieu en offrande d’agréable odeur pour le salut du monde. Elle est la Vierge sage par excellence, qui tient sa lampe allumée et veille à ce que sa flamme ne s’éteigne pas. Elle est l’image et la figure de l’Eglise, qui attend l’époux, prête à l’accueillir à toute heure de la nuit.

Comme Marie, Odile se donne à Dieu sans retour et lui reste fidèle malgré l’opposition de son père. Elle est sûre de sa vocation. Elle a donné son cœur à Jésus de manière irrévocable. Comme Marie, à la suite de Marie, elle marche en tête d’un cortège de vierges consacrées, qui vont à la rencontre de l’époux tenant en main leurs lampes allumées. Comme Marie, à la suite de Marie, son exemple porte des fruits et suscite de nombreuses vocations. De son vivant, Odile est entourée de plus de 130 religieuses issues des meilleures familles, qui renoncent à l’aisance de leur condition pour mener une vie de prière et de pénitence. La vocation est une grâce ; y répondre, la suivre est un miracle car la vocation conduit nulle part ailleurs qu’au pied de la croix de Jésus, aux côtés de Marie dont le Cœur est transpercé d’un glaive de douleur.

Demandons la grâce de ne pas craindre de nous donner à Dieu quelle que soit notre condition présente car « Il n’enlève rien, mais donne tout » (Benoit XVI).

Prions

Une Dizaine du chapelet (Pater, 10 Ave, Gloria)

O mon Jésus, pardonnez-nous nos péchés, préservez-nous du feu de l’enfer, conduisez au Ciel toutes les âmes, surtout celles qui ont le plus besoin de votre miséricorde.

Sainte Odile, dans notre nuit, aidez-moi et priez pour moi, éveillez en moi la lumière, celle des yeux, celle du cœur, princesse de notre terre, vous que le baptême a guérie, sainte devant le Seigneur, présentez-lui notre prière, ouvrez notre regard sur la vie, nous qui vivons dans les ténèbres, vous que le Christ a relevée, pour nous mener vers Sa lumière, Sainte Odile ouvrez nos yeux, aujourd’hui sur notre terre, venez aider autour de moi ceux qui cherchent la lumière, Princesse des malvoyants, aidez-moi et priez avec moi. Amen.

Que par la miséricorde de Dieu, les âmes des fidèles trépassés reposent en paix. Amen

Ce rosaire a été enregistré. Vous pouvez l’écouter en cliquant sur le lien suivant : https://www.youtube.com/channel/UC0Va9VhE_C2EMUaWwJtv8Og

La Nativité de Jésus

Jésus est né dans la pauvreté, dans une étable en dehors de la ville, dans le froid et la solitude de la nuit. Il est celui à qui tout est soumis, celui que le ciel et la terre ne peuvent contenir, et pourtant il vient à nous dans une pauvreté absolue, pour que nous apprenions de lui à n’attacher notre cœur qu’à Dieu seul.

Les premiers appelés à la crèche sont les bergers, puis les mages. Les premiers offrent leur pauvreté, les seconds leurs richesses. Aux pieds de l’Enfant-Dieu, les mages déposent de l’or, de la myrrhe, de l’encens. D’aucuns penseront que les mages ne donnent qu’une part de leur superflu. Mais n’ont-ils pas plutôt fait ce que Jésus enseignera plus tard : « Si tu veux être parfait, va, vends ce que tu possèdes, donne-le aux pauvres, et tu auras un trésor dans le ciel » (Mathieu 19, 21). Les mages ont trouvé le seul véritable trésor : Jésus, l’enfant de la crèche, que leur présente Marie, sa mère et la nôtre. Avec leurs richesses, qu’ils déposent aux pieds de Jésus, les mages se donnent eux-mêmes à Dieu, qui se révèle à eux en la personne de Jésus-Christ. « Là ou est ton trésor, là aussi sera ton cœur » (Mathieu 6, 21) nous dit Jésus.

Comme les mages, Odile choisit de renoncer à sa vie de princesse et à tous les privilèges liés à son statut, pour se donner à Dieu, pour ne s’attacher qu’à lui, pour le servir dans la pauvreté, la chasteté, l’obéissance, dans la prière et le soin des pauvres. Alors que son père envisage de la marier, elle déclare ne vouloir d’autre époux que Jésus-Christ et, ne pouvant convaincre son père de la laisser suivre sa vocation, elle s’enfuit et vit dans la forêt outre-rhin jusqu’à ce qu’il y consente. Là, elle vivra d’aumônes et de cette charité qu’elle-même avait pratiquée alors qu’elle menait le train de vie d’une princesse. Rien, cependant, ne la fera renoncer à suivre l’appel du Seigneur à se donner à lui corps et âme.

Avec sainte Odile, demandons à Dieu de nous faire désirer tout ce qu’il veut nous donner. Demandons la grâce de connaitre notre vocation, le courage de la choisir, la force de l’accomplir.

Prions

Une Dizaine du chapelet (Pater, 10 Ave, Gloria)

O mon Jésus, pardonnez-nous nos péchés, préservez-nous du feu de l’enfer, conduisez au Ciel toutes les âmes, surtout celles qui ont le plus besoin de votre miséricorde.

Sainte Odile, dans notre nuit, aidez-moi et priez pour moi, éveillez en moi la lumière, celle des yeux, celle du cœur, princesse de notre terre, vous que le baptême a guérie, sainte devant le Seigneur, présentez-lui notre prière, ouvrez notre regard sur la vie, nous qui vivons dans les ténèbres, vous que le Christ a relevée, pour nous mener vers Sa lumière, Sainte Odile ouvrez nos yeux, aujourd’hui sur notre terre, venez aider autour de moi ceux qui cherchent la lumière, Princesse des malvoyants, aidez-moi et priez avec moi. Amen.

Que par la miséricorde de Dieu, les âmes des fidèles trépassés reposent en paix. Amen

Ce rosaire a été enregistré. Vous pouvez l’écouter en cliquant sur le lien suivant : https://www.youtube.com/channel/UC0Va9VhE_C2EMUaWwJtv8Og