MOIS DE SAINT JOSEPH 25ème jour

Protecteur de l’Eglise

Méditons

Léon XIII (1810-1903) écrit que « la divine maison que Joseph gouvernait avec l’autorité du père, contenait les prémices de l’Eglise naissante. »

L’humble maison de Joseph, le charpentier de Nazareth, a été le berceau de l’Eglise et la Sainte-Famille son embryon : Jésus représentait les fidèles qui, comme chré­tiens, sont ses membres et enfants de Dieu par sa grâce, Marie figurait l’Eglise qui enfante et porte ses enfants dans son sein, Joseph était l’image des pasteurs qui guident l’Eglise et nour­rissent les enfants de Dieu des sacrements et de la Pa­role de Dieu. La mission de Joseph auprès de la Sainte-Famille de Nazareth, dont il était le chef et le gardien, est terminée. Cependant, son zèle, sa sollicitude, sa charité sont toujours appliqués aux besoins de l’Eglise militante pour laquelle il faut le prier afin qu’elle croisse en sagesse, en grâce et qu’elle évite les pièges de ses ennemis.

Pharaon, pour témoigner sa reconnaissance à l’ancien Joseph, ne s’est pas contenté de le placer au-dessus de tous les seigneurs de sa cour, il lui a conféré l’autorité suprême dans tout son royaume. L’Eglise n’a pas témoigné moins de confiance au Père adoptif du Sauveur. Dans son exhortation apostolique « Redemptoris custos » saint Jean Paul II écrit : « Je souhaite vivement que la présente évocation de la figure de Joseph renouvelle en nous aussi les accents de la prière que mon prédécesseur, il y a un siècle, le pape Léon XIII, recommanda d’élever vers lui. II est certain en effet, que cette prière et la figure même de Joseph ont acquis un renouveau d’actualité pour l’Eglise de notre temps, en rapport avec le nouveau millénaire chrétien. »

Saint Jean-Paul II a proclamé saint Joseph le patron du IIIème millénaire et de la nouvelle évangélisation.

Prions

1 dizaine du chapelet (Notre Père… 10 Je vous salue Marie… Gloire au Père…)

O mon Jésus pardonnez-nous nos péchés, préservez-nous du feu de l’enfer ; conduisez au Ciel toutes les âmes, surtout celles qui ont le plus besoin de votre miséricorde.

O bienheureux Joseph, vous que Dieu a choisi pour porter le nom et la charge d’un père à l’égard de Jésus, vous qu’il a donné comme époux très pur à Marie toujours vierge et comme chef à la Sainte-Famille sur terre, vous que le vicaire du Christ a choisi comme patron et avocat de l’Eglise universelle fondée par Jésus-Christ Lui-même, c’est avec la plus grande confiance possible que j’implore votre secours très puissant pour cette même Eglise qui lutte sur terre.

Protégez, je vous en supplie, d’une sollicitude particulière et de cet amour vraiment paternel dont vous brûlez notre pape François, tous les évêques et prêtres unis au Saint-Siège de Pierre. Soyez le défenseur de tous ceux qui peinent pour sauver les âmes au milieu des angoisses et adversités de cette vie. Soyez le refuge et le secours de tous les chrétiens persécutés pour leur foi en Jésus-Christ.

Acceptez et agréez aussi, très saint Joseph, la donation de moi-même que je vous fais pleinement. Je me voue entièrement à vous pour que vous soyez toujours pour moi un père, un protecteur et un guide sur le chemin du salut.

Obtenez-moi une grande pureté de cœur, un amour ardent de la vie intérieure. Faites que je suive aussi moi-même vos traces et que je dirige toutes mes actions à la plus grande gloire de Dieu en les unissant aux affections du divin Cœur de Jésus et du Cœur Immaculé de Marie.

Priez enfin pour moi afin que je puisse participer à la paix et à la joie dont vous avez joui vous-même autrefois en mourant si saintement. Amen. (Léon XIII)

Que par la miséricorde de Dieu, les âmes des fidèles défunts reposent en paix. Amen.

Laisser un commentaire