La prière de l’ange gardien

Contemplons

Notre Dame d’Akita

Méditons

Nous sommes le vendredi 29 juin 1973, fête du Sacré-Cœur de Jésus et des saints Apôtres Pierre et Paul, les colonnes de l’Eglise. Sœur Agnès est à présent complètement sourde ; elle a appris à lire sur les lèvres.

Après le petit déjeuner les sœurs sont sur le point de commencer le chapelet quand « à cet instant, raconte sœur Agnès, une personne apparait tout près de moi… » Elle précise plus tard que cette personne ressemble à celle qu’elle a vue quatre ans plus tôt, alors qu’elle était dans le coma, à l’hôpital de Myôkô, et qu’elle récitait (en latin qu’elle n’avait jamais appris !) les prières des chrétiens : Pater noster, Ave Maria, Credo etc… (Rappelons-nous, sœur Agnès s’est convertie et a demandé le baptême suite à la guérison d’une paralysie grâce à quelques gouttes d’eau de Lourdes, quatre ans auparavant). Cette personne lui avait appris aussi la prière de l’ange de Fatima : « Ô mon Jésus, pardonnez-nous nos péchés, préservez-nous du feu de l’enfer, conduisez au Ciel toutes les âmes, surtout celles qui ont le plus besoin de votre miséricorde. »

Sœur Agnès continue donc sa prière silencieuse quand la lumière éblouissante jaillit de nouveau du tabernacle. Une voix récite, à côté d’elle, la prière des Servantes de l’Eucharistie : « Ô Jésus qui êtes réellement présent dans l’Eucharistie, je joins mon cœur à votre Cœur adorable immolé en perpétuel sacrifice sur tous les autels du monde, louant le Père et implorant la venue de votre règne, et je vous fais l’oblation totale de mon corps et de mon âme. Daignez utiliser cette humble offrande comme il vous plaira, pour la gloire de Dieu et le salut des âmes. Sainte Mère du Ciel, ne permettez pas que je sois jamais séparée de votre divin Fils, et gardez-moi toujours comme votre propriété. Amen. »

Prions

1 dizaine du chapelet (Notre Père… 10 Je vous salue Marie… Gloire au Père…)

O mon Jésus pardonnez-nous nos péchés, préservez-nous du feu de l’enfer ; conduisez au Ciel toutes les âmes, surtout celles qui ont le plus besoin de votre miséricorde (Prière que Notre Dame de Fatima souhaite à la fin de chaque dizaine du chapelet).

O Jésus qui êtes réellement présent dans l’Eucharistie, je joins mon cœur à votre Cœur adorable, immolé en perpétuel sacrifice sur tous les autels du monde, louant le Père et implorant la venue de votre Règne, et je vous fais l’oblation totale de mon corps et de mon âme.

Daignez agréer cette humble offrande comme il vous plaira, pour la gloire de Dieu et le salut des âmes.

Sainte Mère du Ciel, ne permettez pas que je sois séparé de votre divin Fils, et gardez-moi toujours comme votre propriété. Amen. (Prière des Servantes de l’Eucharistie).

Saint Michel, archange, défendez-nous dans le com­bat, soyez notre secours contre la malice et les embuches du démon. Que Dieu lui fasse sentir son empire, nous vous le demandons en suppliant. Et vous, prince de la milice céleste, par la vertu divine, refoulez en enfer, Satan et les autres esprits mauvais qui sont répandus dans le monde pour la perte des âmes. Amen. (Léon XIII)

Que par la miséricorde de Dieu, les âmes des fidèles défunts reposent en paix. Amen. 

Laisser un commentaire