Et nous ?

Après avoir passé un mois à contempler Notre-Dame du Perpétuel Secours, il convient à présent de nous demander comment nous allons répondre à son message de conversion.

Saint Bernard nous donne un début de réponse : « Que son nom ne quitte pas tes lèvres, qu’il ne quitte pas ton cœur et pour obtenir la faveur de ses prières, n’oublie pas les exemples de sa vie. »

Marie est notre Mère parce qu’elle ne cesse de prier et d’intervenir pour nous auprès de Dieu, mais aussi par le lumineux exemple qu’elle nous a laissé.

Levons souvent nos yeux vers Notre-Dame du Perpétuel Secours pour une prière fervente mais aussi pour nous inspirer des exemples de sa vie. Son icône nous rappelle que, dès sa prime jeunesse, elle a fait le choix de servir le Seigneur et qu’elle ne s’en est jamais repenti, que Jésus a été la lumière qui a éclairé toute sa vie, qu’il est le seul Sauveur et que, si suivre Jésus n’est pas toujours une sinécure, ça en vaut le coup car rien ne vaut l’amour qu’il nous donne. Son bonheur actuel de Reine des cieux au faite de la gloire, de « pleinement-sauvée », elle le doit à son Jésus, pour qui elle est un Magnificat vivant.

Son plus grand souci, son plus grand bonheur, c’est de réunir ceux qu’elle aime, Jésus et nous tous, de nous rapprocher de lui pour qu’il nous donne le baiser de réconciliation et qu’ainsi nous connaissions un jour le même bonheur qu’elle.

Laissons à présent la parole à Jésus, qui nous parle de l’amour de Marie : « Si tu comprenais la tendresse de son Cœur de Mère ! Tendresse vigilante, rien n’échappe à ses regards. Elle aime chaque âme comme son enfant. Elle veille sur elle avec son incomparable amour. Elle préside à tous les détails de sa vie comme le fait une mère selon la nature. Il faut oser tout Lui demander : Elle ne peut rien refuser. C’est une Mère dont la puissance égale l’amour » (Lui et moi).

Notre-Dame du Perpétuel Secours, merci de tout. Seigneur, merci de nous avoir donné une Mère si digne de notre amour.

Prions

1 dizaine du chapelet (Notre Père… 10 Je vous salue Marie… Gloire au Père…)

O mon Jésus pardonnez-nous nos péchés, préservez-nous du feu de l’enfer ; conduisez au Ciel toutes les âmes, surtout celles qui ont le plus besoin de votre miséricorde.

Ô sainte Vierge Marie, qui pour nous inspirer une confiance sans bornes, avez voulu prendre le nom si doux de Mère du Perpétuel Secours, nous vous supplions de nous secourir en tout temps et en tout lieu, dans nos tentations, après nos chutes, dans nos difficultés, dans toutes les misères de la vie et surtout au moment de notre mort.

Donnez-nous, ô charitable Mère, la pensée et l’habitude de recourir toujours à vous, car nous sommes sûrs que si nous vous invoquons fidèlement, vous serez fidèle à nous secourir. Procurez-nous donc cette grâce des grâces, la grâce de vous prier sans cesse et avec la confiance d’un enfant, afin que, par la vertu de cette prière fidèle, nous obtenions votre perpétuel secours et la persévérance finale.

Bénissez-nous, ô tendre et secourable Mère, priez pour nous, maintenant et à l’heure de notre mort. Amen.

Que par la miséricorde de Dieu, les âmes des fidèles défunts reposent en paix. Amen.

Laisser un commentaire