7ème station : « Je me relève de ma seconde chute »

« Encore une fois, je m’effondre sous le poids de la croix… Je suis à bout de force… Je ne me sens pas capable de me relever tant je suis affaibli… Les soldats me contemplent à terre… Ils sont convaincus que je ne me relèverai plus… Ils s’interrogent… se concertent… s’impatientent… Le temps presse… Il faut en finir avec moi avant la tombée de la nuit car le sabbat est proche… A leur grand étonnement, ils me voient me ressaisir petit à petit et me relever en mobilisant le peu de force qu’il me reste … Un instant, les soldats semblent admiratifs en me voyant réaliser un tel exploit… Ils en ont vu des choses étonnantes mais pas encore un condamné comme moi… aussi serein… qui marche avec détermination vers le sommet du Calvaire… Ils ne connaissent pas mes motivations… Ils ne peuvent pas comprendre que je suis porté par mon amour pour le Père, pour vous… Ils ne peuvent pas comprendre qu’en me relevant, je vous relève tous, pour vous permettre de vous tenir debout devant le Père comme il convient à des fils, à des filles … Oui, je vous ai tous relevés en même temps que je me suis relevé … En me relevant, je vous ai conquis la force pour ne pas rester à terre, écrasé par le poids de votre croix…

Mon enfant sais-tu ce qu’est la miséricorde ?… Je vais te le dire… c’est quand celui qui est tout traite celui qui n’est rien comme son enfant chéri… La miséricorde, c’est moi ! Qui me suis livré pour toi… et ne s’en repent pas… malgré l’inconstance de ton amour pour moi…

Mon enfant, n’oublie jamais que je t’aime d’un amour ardent, fougueux, brûlant… Je t’aime comme seul Dieu est capable d’aimer… Par ta patience, ta persévérance, tu me réjouis au-delà de tout ce que tu peux imaginer… Sois un canal de ma miséricorde pour tes frères… Offre tes peines, tes souffrances pour eux, au Père, en union avec ma Passion… Ne te décourage pas… Lorsque tu tombes sous le poids de la maladie, rappelle-toi que mon état était pire que le tien et que, pour toi, je n’ai pas voulu rester prostré à terre… que pour toi, parce qu’à mes yeux tu vaux toute la peine que je me suis donnée, je me suis relevé au prix d’un immense effort…

Mon enfant, relève-toi, prends ta croix et suis moi… Ta foi me réjouis… Ne l’oublie jamais : tu as le pouvoir de réjouir ton Dieu… »

Prions

1 dizaine du chapelet (Notre Père… 10 Je vous salue Marie… Gloire au Père…)

O mon Jésus pardonnez-nous nos péchés, préservez-nous du feu de l’enfer. Conduisez au Ciel toutes les âmes, surtout celles qui ont le plus besoin de votre miséricorde.

Que par la miséricorde de Dieu, les âmes des fidèles défunts reposent en paix. Amen.

Vous pouvez télécharger le texte de ce chemin de croix sur le site de la paroisse La Croix glorieuse de Strasbourg : https://www.croix-glorieuse.org/devotions

Ou l’écouter sur la chaine YouTube Le grain de Sénevé : https://www.youtube.com/channel/UC0Va9VhE_C2EMUaWwJtv8Og?view_as=subscriber

Laisser un commentaire