L’Institution de l’Eucharistie

La dernière Cène, Jacomart

Méditons

« Jésus ayant aimé les siens, les aima jusqu’au bout » (Jean 13, 1) et jusqu’au bout, pour Jésus, signifie qu’Il les aima non seulement dans l’offrande totale de Lui-même, dans la Passion, mais aussi dans le don du Pain de Vie. L’Eucharistie est le Sacrement des sacrements, le don des dons de l’amour de Jésus, le moyen par lequel, il nous transfuse sa vie divine, se rend présent au milieu de nous, réunit autour d’une même table, les croyants du monde entier, la multitude des Saints et les âmes du purgatoire.

« Celui qui mange ma chair et boit mon sang vivra éternellement » (Jean 6, 54) nous dit Jésus, qui donne sa vie pour que nous l’ayons, et que nous l’ayons en plénitude. Par le Pain de vie, mémorial de sa Passion et de sa Résurrection, Jésus nous fait passer de la mort à la vie. Chaque fois que nous communions, nous nous unissons à Jésus dans sa Passion pour que nous lui soyons unis dans sa Résurrection. Les Saints l’ont compris de manière intuitive. Ils ont tous désiré s’unir à Jésus souffrant, pour avoir part à sa vie divine. Et pour cela, ils ne se sont pas contentés de consommer l’hostie dominicale, mais ils sont devenus eux-mêmes une hostie vivante de louange pour la gloire de Dieu et le salut du monde. Dans leurs maladies, leurs épreuves, leurs martyres, les Saints ont tiré leur patience, leur endurance, leur amour qui s’oppose aux forces de mort, de Jésus réellement présent dans l’Eucharistie et qui se donne à eux sous les espèces du pain et du vin. Les Saints sont ceux qui ont réalisé que d’eux-mêmes, ils ne peuvent rien faire mais qu’il leur faut tout recevoir de Jésus ressuscité qui, seul, a vaincu le monde. En se donnant à Jésus dans l’Eucharistie, ils se sont donnés au Dieu fort, qui leur a communiqué la grâce pour surmonter toutes les épreuves de cette vie.

La multitude des Saints est présente à chacune de nos Eucharisties, et on ne saurait davantage réjouir les Saints, que de la célébrer en leur honneur. C’est pourquoi l’Eglise offre le Saint Sacrifice à chacune de leur fête. Au cours de chaque Messe, les Saints intercèdent pour nous en offrant à Dieu, leurs mérites, en union avec les mérites infinis de Jésus. A sainte Mechtilde, Jésus dit : « Ma fille, à celui qui entendra la Messe avec piété, Je donnerai pour protecteur à la fin de sa vie, autant de Saints qu’il aura entendu de Messes pendant son existence. Ils le consoleront, le défendront et conduiront son âme, avec honneur, à mon trône. »

Au moment de la mort, nous dit Maria Simma, notre plus grand trésor sera les Messes auxquelles nous aurons participé pieusement. En effet, la Messe est un trésor incommensurable, l’acte par lequel le Sacrifice rédempteur de la Croix est rendu présent de manière non sanglante, et mis à notre disposition pour que nous en employions les fruits, à faire le bien. Tout peut s’obtenir lors de la Messe, si nous le demandons avec foi, confiance, et que ce que nous demandons, n’est pas contraire au bien de notre âme. Le purgatoire regorge d’âmes qui ont méconnu, négligé, ou pire, méprisé le don de Jésus dans l’Eucharistie. Aujourd’hui, elles nous prient de faire célébrer pour elles, et de participer à des Messes de suffrage, pour leur délivrance du purgatoire. C’est d’ailleurs, dans cet esprit, que s’est instaurée la pieuse tradition de faire célébrer des Messes pour les défunts.

Certains s’emploient à faire tourner des tables ou à consulter des médiums ,pour entrer en contact avec leurs défunts. Pour les chrétiens, c’est nettement plus simple, il suffit de participer à la Messe où, réunis à la table paternelle dressée par Jésus-Christ notre frère, dans la communion de toute l’Eglise du Ciel, du purgatoire et de la terre, nous sommes tous réunis et rassasiés de grâce divine sans jamais être repus.

Prions

1 dizaine du chapelet (Notre Père… 10 Je vous salue Marie… Gloire au Père…)

O mon Jésus, pardonnez-nous nos péchés. Préservez-nous du feu de l’enfer. Conduisez au Ciel toutes les âmes, surtout celles qui ont le plus besoin de votre miséricorde (Prière demandée par Notre-Dame de Fatima après chaque dizaine du chapelet).

O saints patriarches et prophètes ! Offrez pour moi à l’adorable Trinité, le désir que vous avez eu de l’Incarnation de Jésus et faites que j’aspire ardemment après Lui que vous avez désiré et si longtemps attendu.

O saints apôtres ! Offrez pour moi à l’adorable Trinité, la fidélité et la persévérance avec laquelle vous avez prêché l’Evangile de par le monde, pour former à Jésus un peuple fidèle. Faites que j’aime toujours davantage Celui que vous-même avez aimé de tout votre cœur.

O saints martyrs ! Je vous en conjure, offrez pour moi à l’adorable Trinité, la patience avec laquelle vous avez supporté votre martyre. Obtenez-moi que je me dépense sans compter au service de Jésus pour l’amour duquel vous avez livré votre corps à la mort.

O saints confesseurs ! Je vous en supplie, offrez pour moi à l’adorable Trinité, la sainteté héroïque en laquelle vous avez montré aux autres la voie de la vie. Faites que je m’élève au sommet de la perfection pour l’amour de Jésus  pour qui vous avez tout abandonné.

O saintes vierges ! Offrez pour moi, je vous en conjure, à l’adorable Trinité, votre pureté et votre intégrité qui vous ont mérité d’être les plus rapprochées de Dieu. Faites que je triomphe dans la chasteté de l’esprit et du corps, et en toutes choses pour l’amour de Jésus à qui vous avez consacré votre virginité.

Et Vous, Seigneur ! Précédez l’assemblée de vos saints et faites pour moi l’offrande à Dieu le Père de toute votre très sainte et parfaite vie sur terre avec le fruit de votre Passion en réparation de tous mes péchés et omissions, en sorte que par Vous, tout ce qui est de moi, reçoive son supplément et sa perfection. Amen (Jésus à sainte Mechtilde : «  Prie ainsi chacun des groupes de mes saints afin qu’ils offrent pour toi leurs mérites »).

Donnez-leur, Seigneur, le repos éternel et que la lumière sans fin brille sur elles.

Que par la miséricorde de Dieu, les âmes des fidèles défunts reposent en paix. Amen.

Laisser un commentaire