Le bonnet bleu

Sous son manteau noir, Marie porte discrètement un bonnet bleu, qui nous révèle, et sa toute-puissance, et sa consécration pleine et entière à Dieu.

Le bleu est la couleur de la royauté. Marie est la Reine du Ciel. Sa puissance d’intercession est aussi infinie que l’est la voûte des cieux. Le sceptre de sa puissance, c’est Jésus, le Fils de Dieu et Dieu lui-même, qu’elle porte sur son bras et se réfugie auprès d’elle.

Le bonnet bleu nous indique que dans sa vie Marie a toujours été, en pensée, auprès de Dieu, qu’elle a foulé cette terre dans l’espérance du Ciel. Si elle avait les mains à l’ouvrage, ses penses étaient inspirés par le Ciel, ses désirs, ses actes dans le but du Ciel. En agissant ainsi elle s’est constituée un fabuleux trésor au Ciel par les mérites de toute sa vie.

Enfin, Marie porte un bonnet sous son manteau par respect pour Dieu, à qui elle soumise. A l’Annonciation, elle se décerne elle-même son plus grand titre de gloire : « Je suis la servante du Seigneur. Que tout m’advienne selon ta parole » (Luc 1, 38). En se couvrant la tête en présence de Jésus, Marie nous rappelle sa consécration, vécue dans l’amour et le service.

Notre époque ne se plait pas beaucoup dans les dépendances et n’exalte pas les personnes soumises. Notre-Dame du Perpétuel Secours nous rappelle que le Seigneur est doux et humble de cœur, que son fardeau est léger (Matthieu 11, 28-29), qu’il « renverse les puissants de leurs trônes, qu’il élève les humbles » (Luc 1, 52). La preuve, elle, l’humble servante du Seigneur est aujourd’hui la Reine du Ciel et de la terre.

Prions

1 dizaine du chapelet (Notre Père… 10 Je vous salue Marie… Gloire au Père…)

O mon Jésus pardonnez-nous nos péchés, préservez-nous du feu de l’enfer ; conduisez au Ciel toutes les âmes, surtout celles qui ont le plus besoin de votre miséricorde.

Ô sainte Vierge Marie, qui pour nous inspirer une confiance sans bornes, avez voulu prendre le nom si doux de Mère du Perpétuel Secours, nous vous supplions de nous secourir en tout temps et en tout lieu, dans nos tentations, après nos chutes, dans nos difficultés, dans toutes les misères de la vie et surtout au moment de notre mort.

Donnez-nous, ô charitable Mère, la pensée et l’habitude de recourir toujours à vous, car nous sommes sûrs que si nous vous invoquons fidèlement, vous serez fidèle à nous secourir. Procurez-nous donc cette grâce des grâces, la grâce de vous prier sans cesse et avec la confiance d’un enfant, afin que, par la vertu de cette prière fidèle, nous obtenions votre perpétuel secours et la persévérance finale.

Bénissez-nous, ô tendre et secourable Mère, priez pour nous, maintenant et à l’heure de notre mort. Amen.

Que par la miséricorde de Dieu, les âmes des fidèles défunts reposent en paix. Amen.

Laisser un commentaire