La Nativité

Pour guérir et soigner le genre humain, Dieu choisit d’en faire partie. Il se fait homme en Marie et partage notre condition en tout, excepté le péché. Il n’est rien de ce que nous vivons, que lui n’ait pas aussi connu et vécu dans sa chair. Et s’il n’a été la cause et l’origine d’aucun péché, il a subi de plein fouet les conséquences des innombrables fautes de l’humanité. Pendant 33 ans, il vivra au milieu des pécheurs, qui ne cessent d’offenser Dieu, et assistera à toutes leurs turpitudes.

Malgré cela, Jésus vient à nous avec la douceur, la faiblesse d’un enfant afin que nous n’ayons rien à craindre de lui. Plus tard, il se présentera au monde comme le « bon pasteur » (Jn 10, 11), « le bon samaritain » (Luc 10, 30-36). Il propose de se charger du fardeau de tous ceux qui viennent à lui : « Venez à moi, vous tous qui êtes fatigués et chargés, et je vous donnerai du repos. Prenez mon joug sur vous et recevez mes instructions, car je suis doux et humble de cœur ; et vous trouverez du repos pour vos âmes » (Mat 11, 28). Et saint Paul rajoutera : « nous n’avons pas un grand prêtre qui ne puisse compatir à nos faiblesses ; au contraire, il a été tenté comme nous en toutes choses, sans commettre de péché. Approchons-nous donc avec assurance du trône de la grâce, afin d’obtenir miséricorde et de trouver grâce, pour être secourus dans nos besoins. » (He 4, 15-16). Jésus ne demande qu’à nous rendre la paix de l’âme, à nous soulager de nos maux dont le plus grand est le péché.

La nuit de Noël, les anges proclament : « gloire à Dieu au plus haut des cieux et paix sur la terre aux hommes qui l’aiment » (Luc 2, 14). La paix, celle qui vient de Dieu et qui procure la paix de l’âme, est promise et accordée à ceux qui rendent gloire à Dieu.

Que Marie, qui accueille les bergers envoyés par le ciel à la crèche de Bethlehem, nous obtienne d’être de ces hommes et femmes de bonne volonté.

Prions

1 dizaine du chapelet (Notre Père… 10 Je vous salue Marie… Gloire au Père…)

O mon Jésus, pardonnez-nous nos péchés, préservez-nous du feu de l’enfer ; conduisez au Ciel toutes les âmes, surtout celles qui ont le plus besoin de votre miséricorde.

Saint Joseph, espérance des malades, priez pour nous.

Saint Michel archange, de votre lumière, éclairez-nous.

Saint Michel archange de vos ailes, protégez-nous.

Saint Michel archange de votre épée, défendez-nous.

Que par la miséricorde de Dieu, les âmes des fidèles défunts reposent en paix. Amen.

Laisser un commentaire